Kimberley Cazeau (Albi) : « Jouer crânement notre chance »

Leader du groupe C de D2 avec 5 points d’avance sur son dauphin, Nîmes, l’ASPTT Albi continue sa marche en avant avec ses 10 victoires en 12 matchs. La milieu albigeoise Kimberley Cazeau aborde la suite du Championnat et le tirage de Coupe de France avec la réception du club de D1 l’ASJ Soyaux.

 

 

Leader en championnat dans le groupe C et qualifié en 16e de finale de la Coupe de France, est-ce la meilleure saison d’Albi depuis que tu y es ?

 

Il est vrai que nous vivons une saison palpitante. Le soutien du Président et du staff nous a permis de nous mettre dans les meilleures conditions possibles pour atteindre nos objectifs de début de saison. Une ossature conservée, l’apport de nouvelles joueuses d’expérience, puis l’arrivée de David aux commandes de l’équipe ont permis de tirer le groupe vers le haut. Nous sommes tous très motivés et nous espérons continuer sur notre lancée.

 

En tant que leader, quels sont les pièges à éviter pour la suite du Championnat ?

 

Il faut rester humble, continuer à respecter nos adversaires et garder à l’esprit que rien n’est acquis. Nous devons jouer chaque match à fond sans penser à l’enjeu de la montée et continuer à jouer notre football, parce que ce groupe a beaucoup de qualités.

 

Avec autant de bonnes équipes dans le groupe C (Claix, Marseille, Monteux, Le Puy et Toulouse notamment), quelle a été la force d’Albi sur cette première partie de saison ?

 

Nous avons hérité d’une poule difficile, c’est vrai, et le revers pris contre Monteux dès la deuxième journée en est d’ailleurs la preuve. Mais nous sommes restées concentrées sur nos performances, en respectant les principes de jeu travaillés à l’entraînement et ça a payé. Nous avons également su profiter des faux-pas de nos adversaires, tout en remportant nos propres rencontres.

 

 

 

 

Pour toi Albi serait-il prêt à jouer dans l’élite du football français prochainement ?

 

A l’heure actuelle, nous avons 5 points d’avance sur le deuxième, nous avons donc notre destin entre les pieds. Si nous jouons notre football comme contre Monteux, et que nous continuons à produire notre jeu, nous serons sur la bonne voie. Mais nous restons prudentes et allons continuer à travailler dur jusqu’au bout.

 

Le tirage en 16e et la réception de Soyaux (D1)… Qu’en penses-tu ?

 

Nous sommes très contents de ce tirage. Soyaux est la grande surprise de la D1 et réalise une excellente saison. Cela va représenter un véritable test pour nous. La confrontation avec une D1 est toujours enrichissante. Mais les matches de Coupe de France sont toujours des matches particuliers, alors nous allons jouer crânement notre chance ».

 

 

 

Crédits photos : La Depêche du Midi