Italie: des buts à gogo et du suspense dans le duel au sommet

Hier se jouait un match en retard de la 24e journée de championnat, qui mettait aux prises deux prétendants au titre. Torres, en allant gagner dans la province d’Udine ce match couperet se relance pour le titre et élimine presque Tavagnacco de la course au titre, et à la Ligue des Championnes. Retour sur le match.

 

 

 

Tavagnacco contre Torres, c’était le deuxième contre le troisième du championnat. Un match couperet, le perdant se retrouvant presqu’à coup sûr éliminé de la course à la Ligue des Championnes, et par là même de la course au titre. Et c’est Torres, le quadruple tenant du titre qui est allé chercher la victoire sur le terrain de Tavagnacco au bout du temps additionnel. Une première mi-temps équilibrée, les deux équipes se quittant sur un score nul de 1-1 ; la jeune Tatiana Bonetti avait ouvert le score dès la 6e minute, avant que Patrizia Panico, future joueuse du match, ne sonnât la risposte en frappant sur le poteau au quart d’heure de jeu. C’est finalement Sandy Iannella qui remettra les deux équipes à égalité juste avant la fin de la première mi-temps (45′ + 2′).

 

 

 

 

La seconde période commence plus doucement, puisqu’aucun tir n’est à signaler pendant le premier quart d’heure, puis Panico pense dénouer la situation en inscrivant son 37e but de la saison (63′) avant que Paola Brumana ne remette encore une fois les deux équipes à égalité 5 minutes plus tard. Dans la foulée, Bonetti par deux fois manque de donner l’avantage à son équipe, puis les débats s’équilibrent jusqu’à la 84e, et la faute de Lara Laterza qui offre un pénalty à Panico et un second carton jaune synonyme d’expulsion. Une offrande que la buteuse convertit, en profitant pour inscrire son 38e but de la saison. Elle pense alors avoir donné un avantage définitif à Torres. Mais dans un match où les deux meilleures défenses du championnat ont volé en éclat, il fallait attendre le coup de sifflet final : en effet, à la troisième minute du temps additionnel, la faute d’Elisabetta Tona sur la jeune Bonetti offre un penalty à Tavagnacco qu’Alice Parisi convertit, mettant ainsi les deux équipes de nouveau à égalité. Un nul qui n’aurait fait les affaires de personne si ce n’est de Brescia qui aurait pu respirer plus tranquillement. Mais à peine une minute plus tard, une action rapide sur la gauche du terrain permet à Panico d’offrir le but du 4-3 à la Suissesse Sandy Mändly.

 

 

 

 

 

4-3, une victoire obtenue de haute lutte par le quadruple tenant du titre qui, du coup, se rapproche de Brescia, avec 5 points en retard et toujours un match en retard à jouer. De son côté, Tavagnacco se retrouve à 6 points de la tête du championnat et à moins d’un cataclysme a dit au revoir à la Ligue des Championnes et au titre. La dernière journée de la saison aura comme tête d’affiche Brescia-Torres pour un match qui décidera de la championne de la saison. Foot d’Elles en reparlera bien évidemment.

 

  Résumé du match

 

 

 

 

Crédits photos: upctavagnacco.it, professionecalcio.net, torrescalciofemminile.com