Equipe de France A
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de rial84 à 20/10/2017 13h16
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 20/10/2017 12h30
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 20/10/2017 12h04
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Carrière réussie, Lyon, capital sympathie au beau fixe... 5 choses à savoir sur Camille Abily


Publié le 13 juillet 2017 | Equipe de France A
Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles


Carrière réussie, Lyon, capital sympathie au beau fixe... 5 choses à savoir sur Camille Abily

Camille Abily est une joueuse historique de l'équipe de France. Elle effectuait sa première apparition chez les bleues il y a dix ans. Cette année encore, elle a été retenue dans le groupe France par Olivier Echouafni. Pilier indéboulonnable du milieu de terrain tricolore, elle arrive avec une motivation de tous les instants dans l'optique de s'imposer enfin dans une grande compétition en sélection.


 

 

 

 

 

Une carrière bien remplie

Camille Abily est née à Rennes en 1984. Véritable taulière de l'équipe de France, elle a évolué dans les plus grands clubs du championnat de France, s'offrant même un "rêve américain" le temps d'une saison en 2009. Montpellier, Paris, mais surtout Lyon, voilà les trois clubs phares qui ont ponctué la carrière de cette joueuse. "J'ai débuté mon parcours professionnel à Saint-Brieuc, en Bretagne", confiait-elle dans une interview fin 2016. Passée par la Roche-sur-Yon et le centre de formation de Clairefontaine, la bretonne a rapidement rejoint l'élite. Depuis 2010, elle évolue à l'Olympique Lyonnais où tout le monde l'a sent épanouie. 

 

Le souhait de voir les stades où se pratique le football féminin bien remplis

La joueuse de l'Olympique Lyonnais est fière du développement de la discipline, elle le répète d'ailleurs ouvertement au cours des entretiens accordés aux médias. Dans une interview accordée au magazine "So Foot" en 2015, Camille Abily déclarait que "la seule chose que je peux envier au football masculin, ce sont les stades pleins". En deux ans, les choses ont continué à aller de l'avant, et les spectateurs affluent dans les stades. Dernières preuves en dates, un match entre l'OL et le PSG en 2016 qui avait attiré plus de 22 000 personnes au Parc OL, ou encore cette affiche de Ligue des Champions PSG / Bayern (en avril dernier à l'occasion de la demi-finale retour) qui avait réuni près de 20 000 spectateurs. 

 

Une côte de popularité et un capital sympathie au beau fixe

Camille Abily est très appréciée par le public. A l'Olympique lyonnais comme en équipe de France, elle bénéficie d'un fort capital sympathie. On se souvient tous de l'ovation et du nombre d'applaudissements suite à sa performance de l'été dernier lors des éliminatoires de l'Euro face à la Grèce à Rennes. Sur les réseaux sociaux également, la lyonnaise fait sensation, et totalise près de 63 000 abonnés sur Twitter, et 32 000 sur Instagram. Elle fait vivre, de façon quotidienne, toute sa vie liée au football, que ses fans ne manquent pas de partager, commenter, liker. 

 

Des distinctions individuelles

Si elle a réussi à obtenir de nombreux titres tout au long de sa carrière, la bretonne s'est également distinguée sur le plan individuel. Elue meilleure joueuse du championnat de France aux trophées UNFP consécutivement en 2006 et 2007, Camille Abily a reçu le Lion d'or 2011 (trophée venant récompenser le/la sporti(ve)f lyonnais(e) de l'année. Enfin et plus récemment, elle a été nommée dans la liste établie par la FIFA des 10 meilleures joueuses mondiales de 2016.   

 

L'Euro, un titre manquant à son tableau de chasse

Trophées collectifs, récompenses individuelles, tout réussi actuellement à la Rennaise d'origine. Seule ombre au tableau à laquelle ses coéquipières nationales les plus capées doivent faire face, le manque de titres dans une grande compétition avec l'équipe de France. Quasi-systématiquement utilisée par Olivier Echouafni dans la composition de départ des bleues, Camille Abily veut mener sa sélection vers un titre dans une compétition majeure. Rien de mieux que l'Euro qui arrive pour rétablir les choses et emmener l'équipe de France dans le dernier carré. Avant cela, il faudra passer les obstacles représentés par l'Islande, la Suisse et l'Autriche, trois équipes que les coéquipières d'Abily devront battre lors de la phase des qualifications. 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.