Equipe de France A
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de chrdollar à 25/09/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 25/09/2017 23h12
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 25/09/2017 22h51
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Livres, Athlétisme, protestantisme… 5 choses à savoir sur Camille Catala


Publié le 13 juillet 2017 | Equipe de France A
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


Livres, Athlétisme, protestantisme… 5 choses à savoir sur Camille Catala

L’attaquante de Juvisy empile les bonnes performances ces derniers mois. La professeure des écoles, buteuse mais aussi passeuse, va jouer sa deuxième compétition internationale avec les A.


 

 

 

 

 

Petite-fille d’un homme d’Eglise reconnu

Née à Montpellier le 6 mai 1991, la milieu de terrain de Juvisy arrive dans une famille très impliquée dans la religion protestante, à l’image de son grand-père, Marcel Manoël, qui fut très longtemps pasteur en Afrique (au Congo puis en Centrafrique), avant d’être nommé président du Conseil National de l'Église Réformée de France en 2001. Décoré de l’Ordre national du Mérite (en 2009) et chevalier de la Légion d’honneur (en 2013), il quittera ses fonctions de président en 2010. Après avoir passé le flambeau, il a pris la direction de la Fondation diaconesses de Reuilly, qui fête ses 175 ans cette année.


Une saison réussie

Auteure de 9 buts, toutes compétitions confondues, avec Juvisy cette saison, Camille Catala n’a pas réussi à atteindre son record de buts inscrits sur une saison (15 buts en 2012-2013, avec la Ligue des champions en plus), mais elle s’est encore une fois montrée précieuse dans la construction et la distribution du jeu en attaque. Une qualité que lui reconnaissait déjà son ancien entraîneur chez les Vertes (où elle a évolué de 2008 à 2012), Hervé Didier, pour Foot d’Elles en 2013 : « Sa générosité demeure sa qualité première. Elle a des grosses qualités techniques et athlétiques, mais sa générosité fait la différence aussi. Autant dans la vie que sur le terrain ».

 

Elle aime la littérature, et celle-ci le lui rend bien

Interrogé au sujet de son hobby, la littérature de développement personnel, dans So Foot en mai dernier, la Francilienne s’est remémorée : « Mon premier achat, c’était Imparfaits, libres et heureux de Christophe André ». « Il m’a appris à ne pas trop me projeter, être plus focalisée sur le moment présent, mieux écouter mon corps, mieux comprendre les émotions des autres », expliquait-elle. Une pratique qui lui sert, une fois sur la pelouse. Professeur des écoles, la joueuse de 26 ans explique qu’« en préparation de match ou en compétition, ça [lui] permet de [s]e couper de toute l’agitation qu’il peut y avoir ». Et Camille Catala de raconter : « Si on est dans le train avec l’équipe et que je lis une phrase qui me plaît, je vais la lire aux autres. Je trouve plus ou moins d’écho, mais bon… ».


S’il n’y avait pas eu le foot, ça aurait été l’athlétisme

Comme sa partenaire Elodie Thomis (et bien d’autres), Camille Catala pratiquait l’athlétisme plus jeune, en dehors du foot. Moins rapide que sa compatriote, elle s’attaquait à des disciplines plus basées sur l’endurance, comme elle le confiait à Eurosport : « Plus jeune, je pratiquais beaucoup le cross-country et le 1 500 mètres. Je pense que j’aurais continué dans cette voix même si je trouvais des limites dans le sport individuel », a indiqué cette fan des séries Dexter et Grey’s Anatomy, qui s’est aussi essayée à l’équitation au cours d’une opération promo avec l’équipe de France en 2013, « une expérience très enrichissante », dixit la Juvisienne.

Passée dans toutes les catégories en équipe nationale

Si elle ne compte que 27 sélections en équipe de France A jusqu’ici, la milieu de Juvisy connaît tout de même bien la Maison Bleue. Elle y a joué dans toutes les catégories (les U16 et U18 n’existaient pas encore du temps de son passage), a commencé par les U17 avec qui elle a disputé la première Coupe du monde féminine de la catégorie en 2008. Après 19 matches en U19, et 3 sélections en U20, elle joue pour la première fois en A en octobre 2011 à l’occasion d’une large victoire (5-0) face à Israel. Puis, ayant perdu sa place aux yeux de Philippe Bergeroo, elle transitera en équipe de France B entre avril 2014 et avril 2015, où elle jouera 6 matches. Présente aux Jeux de Londres en 2012, Catala disputera cet été ses deuxièmes championnats d’Europe après ceux de 2013.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.