Actus
Sur nos forums
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 22h26
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de patrique à 21/09/2017 21h31
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de johnjhee69 à 21/09/2017 18h02
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Méline Gérard (MHSC) : “La Ligue des Champions ? C’est la cerise sur le gâteau”


Publié le 14 juin 2017 | Actus
Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles


Méline Gérard (MHSC) : “La Ligue des Champions ? C’est la cerise sur le gâteau”

Fraîchement débarquée à Montpellier où elle aura pour but de poursuivre son ascension, Méline Gérard, qui a eu 27 ans dernièrement, ne manque pas d'ambition. Elle a accordé une interview exclusive à Foot d'Elles suite à sa signature. Entretien.


 

 

 

 

Vous rejoignez Montpellier après être passée par Saint-Etienne et Lyon. C’est une suite logique dans votre carrière ? 

M.G : << Montpellier est un des meilleurs clubs de France. Ils l’ont d’ailleurs démontré cette année en décrochant la seconde place, synonyme de participation à la Ligue des Champions. Je pense donc que c’est une suite cohérente avec mes ambitions. De plus, rester en France permet une plus grande visibilité auprès du sélectionneur national. Malgré le développement des médias autour de nous, on ne voit que peu de matchs à l’étranger (sauf à utiliser des liens streaming sur internet), sinon ils ne sont pas retransmis. Par ailleurs, je ne parle que le français, et je ne sais pas combien de temps j’aurai mis à m’adapter à un autre pays. Le choix de rester en France était le meilleur. Je ne pourrais vous dire qu’en fin de saison si c’était effectivement le meilleur choix à faire. Cependant, je peux d’ores-et-déjà affirmer que je suis en phase avec ma décision, je suis ravie d’intégrer le MHSC et j’ai hâte d’évoluer au sein de l’équipe.



Comment envisagez-vous les choses pour les années à venir ?

- Je pense y aller étape par étape. Dans un premier temps, il y a l’Euro, et j’en fait ma priorité. Avec l’équipe nationale, nous rêvons d’un premier titre et nous avons, dès cet été, l’occasion de le réaliser. Commençons d’abord par une bonne préparation et la suite se fera naturellement. Personnellement, j’y crois.


Et concernant votre nouveau club ?

- En ce qui concerne Montpellier, je souhaite découvrir ce groupe déjà bien formé, et pouvoir m’y faire une place petit à petit. Il est certain qu’être dans la même optique que la saison passée (en faisant encore mieux en Coupe de France notamment) et regoûter à la Ligue des Champions constitue un alléchant challenge.

 

"Montpellier est un des meilleurs clubs de France"



Le fait de participer à cette prochaine campagne européenne a-t-il joué un rôle dans votre décision ?

- Cela va peut-être vous surprendre mais, non. Nous avions échangé avec le club bien avant. J’avais même donné mon accord “écrit” avant que Montpellier soit sûr de participer à la prochaine édition de la Ligue des Champions. On va dire que c’est la cerise sur le gâteau. Je souhaite jouer la Ligue des Champions. Les matches y sont d’un niveau relevé, et je sais à quelle point cette compétition est belle. 

 


Devenir titulaire avec Montpellier peut-il vous permettre de poursuivre votre progression jusqu’à obtenir, pourquoi pas, une place de titulaire en équipe nationale ?

- Dans un premier temps, il faudra aller chercher cette place de titulaire, puisque vous savez comme moi que rien n’est jamais acquis dans le football. Dans tous les cas, cela sera au sélectionneur d’en décider. L’essentiel est avant tout de retrouver du temps de jeu et d’être régulière dans mes performances. Après, bien sûr que c’est une de mes ambitions, je l’ai toujours clairement affiché. Je suis pleinement consciente que cet objectif est très élevé, mais c’est ce qui m’aide à avancer depuis toujours.



Comment envisagez-vous le fait d’être concurrencée au poste de gardienne de buts à Montpellier ? Cela donne envie de se dépasser davantage ?

- A Montpellier et, d’ailleurs, dans tous les grands clubs, on trouve de la concurrence. Celle que j’aurai ici a forcément pesé dans ma décision, puisqu’elle sera importante. Lorsque j’ai échangé avec le club, j’ai clairement parlé de mes ambitions et de ma volonté de jouer. Ils savent pourquoi je suis venue. C’est désormais à moi de faire mes preuves et de montrer que mes performances sont en adéquation avec mes ambitions. Vous savez, à Lyon, la concurrence à laquelle j’ai dû faire face durant ces trois années m’a permis de m’améliorer considérablement, et elle a aussi été riche d’enseignements (sur les plans humain et sportif). Je pense que c’est indispensable pour continuer à performer. Cette concurrence ne pourra être qu'un élément positif ici aussi. Je le souhaite en tous cas. >>

 

Propos recueillis par Benjamin Roux

 

Crédits photos : club. 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
5 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.