Suède
Sur nos forums
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 24/09/2017 13h54
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de vivie60 à 24/09/2017 12h50
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de dovensi à 24/09/2017 12h30
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Suède : Rosengård veut retrouver les sommets


Publié le 15 avril 2017 | Suède
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Suède : Rosengård veut retrouver les sommets

Devancé par Linköping la saison passée, Rosengård est le favori cette année, au sein d'un championnat qui a perdu plusieurs de ses stars, à commencer par Marta et Pernille Harder. Présentation des forces en présence alors que la saison débute ce dimanche.


 

 

 

Demain débute une nouvelle saison en Damallsvenskan, sans plusieurs stars de ces dernières années comme Marta et Pernille Harder. Du 16 avril au 11 novembre, les douze équipes vont se battre avec des objectifs différents, alors qu'on devrait revoir à peu près les mêmes équipes jouer les premiers rôles. Une pause de six semaines est prévu pour l'Euro (juillet, première moitié d'août). Une nouvelle fois, les matches seront disponibles en streaming (payant).

 

 

Linköping

Après être allé chercher le titre en 2016, Linköping a subi des pertes importantes au niveau offensif. Le trio Pernille Harder (Wolfsburg), Stina Blackstenius (Montpellier) -les deux ayant inscrit 44 des 73 buts du club- et Fridolina Rolfö (Bayern Munich) a en effet quitté le club et devrait laisser des traces pour cette année. Mais la base défensive est toujours là (deuxième défense avec 14 buts encaissés) et devrait permettre au club de continuer à jouer les premiers rôles. Pour viser le doublé, tout dépendra de l'adapation du secteur offensif renouvellé, avec les arrivées des anciennes espoirs Marija Banušić et Lina Hurtig, alors que Kritsine Minde, onze buts la saison passée, devra prendre ses responsabilités.

 

Rosengård

Marta, Natasa Andonova et Gaëlle Enganamouit (qui a très peu joué) ont quitté le club, mais au-delà de cela, l'effectif a très peu bougé et le club sera le favori pour le titre, avec une défense solide (la meilleure en 2016) et une attaque collective (quatre joueuses à 8 buts ou plus). Lieke Martens ou Ella Masar sont toujours là, Anja Mittag fait son retour dans un club où elle a connu certaines de ses plus belles années, et Lotta Schelin va disputer la saison entière. Certes, Mittag comme Schelin sont plutôt en fin de carrière, mais cela ne devrait pas les empêcher de faire partie des meilleures buteuses de la saison, tout en sachant que leur expérience sera un vrai plus.

 

Eskilstuna United

Troisième la saison passée mais très vite hors du coup pour la Ligue des champions, le club a connu un départ de poids avec l'Irlandaise Louise Quinn, pilier de la défense, remplacée par Hanna Glas. Mais dans l'ensemble, l'équipe est équilibrée, avec plusieurs internationales suédoises notamment, et Mimmi Larsson sera particulièrement attendue en attaque après ses 13 buts de la saison passée, tout comme Olivia Schough. L'effectif semble un peu juste pour se mêler à la lutte pour le titre, mais l'équipe devrait continuer à jouer les premiers rôles.

 

Piteå

Longtemps à la lutte avec Eskilstuna pour la troisième place, Piteå a fini par s'incliner d'un point. L'effectif n'a que très peu bougé mais a perdu deux pièces maitresses de son milieu de terrain et de son attaque avec Irma Helin et Tempest-Marie Norlin. Le duo de Mallbacken (relégué) Janogy/Karlenäs devront prendre la relève. Difficile d'imaginer le club se battre pour la Ligue des champions, mais il ne devrait pas en être loin en terme de place.

 

Göteborg

Après avoir subi de gros changements en terme d'effectif lors de la dernière intersaison, le club avait ensuite terminé à la 5e place (avec la troisième différence de but derrière le duo de tête). Cette année, l'effectif n'a pas bougé à l'exception de l'arrivée de deux jeunes Américaines sortant de l'université. Avec une base solide jeunes joueuses talentueuses, est-ce que Göteborg pour gagner quelques places au classement dès cette année ou faudra-t-il encore attendre ?

 

Djurgården

Promu la saison passée, Djurgården était parvenu à terminer dans la première moitié du classement, ce qui était attendu avec un bel effectif et un recrutement bien mené l'intersaison de sa montée. La retraite de Sofia Nilsson et la blessure d'Emilia Appelqvist (probablement out pour la saison) sont deux coups durs, mais le club a recruté malin et Tempest-Marie Norlin pourrait passer un nouveau palier. L'objectif sera de faire au moins aussi bien.

 

Vittsjö

Après sa septième place la saison passée, Vittsjö a connu plusieurs départs à l'intersaison, mais semble avoir recruté intelligemment. Entres certitudes et questions liées à l'état de santé de ses joueuses, difficile de savoir ce que le club va proposer cette saison.

 

Örebro

Huitième la saison passée, Örebro a déçu. L'effectif a été largement renouvellé et a de la qualité, assez pour retrouver au moins la première partie du classement. S'il faut créer une nouvelle dynamique d'équipe, Örebro ne voudra pas connaitre une deuxième saison difficile.

 

Kvarnsvesden

Promu la saison passée, le club est parvenu à obtenir son maintien. A l'intersaison, l'équipe a connu plusieurs départs-clés et recruté des joueuses dont le niveau est inconnu à ce niveau. La défense -deuxième moins bonne en 2016- reste le principal souci, alors qu'offensivement, Tabitha Chawinga devra faire au moins aussi bien que la saison passée (15 buts, 3e du classement des buteuses) si le club veut éviter la relégation.

 

Kristianstad

Passé proche de la relégation la saison passée, le club ne devrait pas viser beaucoup plus haut même s'il a réussi un bon recrutement qui devrait lui permettre d'avoir un milieu de terrain très solide et expérimenté. Sur le papier, l'équipe a les moyens de gagner quelques places, reste à savoir si elle suivra sur le terrain...

 

Les promus

LB07 : Vainqueur de la seconde division, son objectif sera le maintien. Malgré plusieurs départs, dont celui de Sabrina Viguier, le club a bien recruté et peut espérer se battre pour conserver sa place dans l'élite, mais pas beaucoup plus.

Hammarby : A peine redescendu, déjà remonté. Le club a terminé en deuxième position de la deuxième division. Solide défensivement, cela a été plus compliqué offensivement et le club a recruté pour régler ce problème. Comme LB07, le maintien est l'objectif. 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.