Equipe de France A
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h03
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h01
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 22h26
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Bleues : Face aux Pays-Bas pour rester sur leur lancée


Publié le 06 avril 2017 | Equipe de France A
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Bleues : Face aux Pays-Bas pour rester sur leur lancée

Demain soir (20h sur CStar), la France défiera les Pays-Bas à Utrecht en match amical. Avec l'objectif de continuer sur leur lancée de la SheBelieves Cup, les Bleues voudront également prendre leur revanche sur une équipe qui les avait battues lors de leur dernière rencontre en 2015 à Paris.


 

 

 

Après une SheBelieves Cup remportée, l'équipe de France continue sa préparation en vue de l'Euro qui se déroulera du 16 juillet au 6 août aux Pays-Bas. Avec ce match contre le futur pays-hôte de la compétition, les Bleues vont également prendre leurs marques dans le stade qui les accueillera en match de poule contre l'Autriche. Face à une équipe qui les avaient battues lors de leur dernière confrontation, en octobre 2015 au stade Jean Bouin à Paris, les Tricolores voudront en profiter pour remettre les pendules à l'heure. 

 

Un statut de favori à assumer

Il y a un mois à peine, l'équipe de France a remporté son titre le plus prestigieux lors de la SheBelieves Cup. Un tournoi amical certes, mais regroupant certaines des meilleures équipes de la planète (les quatre premières mondiales actuellement). Pour cela, elle a montré des qualités qui pouvaient lui faire défaut auparavant, de l'opportunisme devant le but et du fighting spirit en premier lieu. Après avoir battu l'Angleterre et les États-Unis, la France sera donc logiquement favorite face à une équipe néerlandaise solide mais qui devrait avoir du mal à aller loin dans sa compétition. Pour ce match, Olivier Échouafni a logiquement fait appel au groupe qui était présent aux États-Unis début mars, Kheira Hamraoui remplaçant Sandie Toletti, blessée, et Pauline Peyraud-Magnin étant appelée pour la première fois à la place de Méline Gérard, également blessée.

Pour ce match, il va s'agir de confirmer les performances de la SheBelieves Cup et de montrer les mêmes qualités. Lors de leur dernière rencontre, les Bleues avaient été punies en début de match en contre avant de voir Camille Abily réduire la marque, mais elles n'avaient pas réussi à renverser le cours de la rencontre. Demain soir, il serait assez logique de voir Olivier Échouafni proposer une équipe proche de son onze de départ "idéal" alors que la France ne va disputer qu'une rencontre lors de cette trêve internationale. À commencer par la présence de Sarah Bouhaddi dans les buts, la gardienne lyonnaise sortant de performances abouties contre Wolfsburg, où elle aura été une des joueuses-clés dans la qualification des Fenottes pour les demi-finales. À moins qu'Échouafni ne donne du temps de jeu à Laëtitia Philippe, n°2 d'un soir, elle qui était titulaire lors de la défaite en 2015 malgré une bonne performance. 

 

Un bilan équilibré face aux Pays-Bas

Avant la défaite de 2015, il fallait remonter à 2008 pour voir les Néerlandaises prendre le dessus sur les Bleues. Entre temps, les deux équipes s'étaient rencontrées à cinq reprises, pour deux matches nuls et deux victoires françaises, dont une lors du dernier match de poule du tournoi de Chypre en 2014, qui avait vu les Bleues aller chercher la qualification pour la finale -gagnée- au bout du temps additionnel (3-0). Les deux équipes se sont rencontrées à 27 reprises depuis 1971, pour un bilan de dix victoires pour les Pays-Bas (dont six jusqu'en 1990), six matches nuls, et onze victoires françaises. Le bilan des trois dernières rencontres est équilibré avec une victoire de chaque côté et un match nul. 

 

Les Néerlandaises pour une perf à domicile

La préparation de l'Euro n'aura pas été de tout repos pour les Pays-Bas. Après le licenciement de Roger Reijners après la Coupe du monde 2015 -la première disputée par l'équipe-, Arjan van der Laan avait pris la tête de la sélection après un court intérim de Sarina Wiegman. En décembre 2016, van der Laan était lui aussi remercié et Wiegman de nouveau sélectionneuse intérimaire. L'ancienne légende du football néerlandais, la première à dépasser le cap des 100 sélections, a été confirmée début 2017 et c'est donc elle qui va diriger la sélection lors de son Euro. 

Pour son premier rendez-vous important, elle aura terminé à la cinquième place du tournoi de l'Algarve début mars, et s'appuie sur un groupe en place -les "Françaises" Loes Geurts et Anouk Dekker étant les seules trentenaires-, avec l'apport de quelques nouvelles joueuses, alors que Manon Melis, une des stars de la sélection, a pris sa retraite. L'équipe, solide en défense comme au milieu de terrain, possède un potentiel offensif intéressant avec des joueuses telles que Vivianne Miedema, Lieke Martens, Danielle van de Donk ou encore Shanice van de Sanden, alors que les jeunes Lineth Beerensteyn, Sisca Folkertsma ou encore Jill Roord commencent à faire leur trou. Il faudra se méfier de cette équipe, mais si la France propose une partition semblable à celle de début mars contre les États-Unis, elle sera compliquée à battre...

 

 

Crédit photo : FFF

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
10 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.