Une idée...
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de chrdollar à 25/09/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 25/09/2017 23h12
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 25/09/2017 22h51
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Un match sur le Kilimandjaro pour un record du monde


Publié le 09 mars 2017 | Une idée...
Par La Rédaction


Un match sur le Kilimandjaro pour un record du monde

En juin 2017, vingt-huit joueuses, originaires de différents pays, disputent un match à 5.730 mètres d'altitude, sur le plus haut sommet d'Afrique, le mythique et fascinant Kilimandjaro (Tanzanie). Précédé d'un trek de huit jours, le match devient le plus haut jamais joué. Un projet d'ampleur pour faire bouger les choses.


 

 

 

 

 

"Le terrain de jeu n'est pas égal. Le sport féminin reste sous-représenté, pas assez soutenu et sous-évalué. Dans de nombreuses cultures, les femmes sont interdites de sport. Nous voulons changer cela et nous allons commencer par battre un record du monde". C'est par ces mots que l'ONG, "Equal Playing Field", amène la présentation de son initiative : disputer le match le plus haut jamais joué, à moins de 200 mètres du sommet du Kilimandjaro, montagne la plus haute d'Afrique et, surtout, à plus de 2.000 mètres du plus haut stade de football officiel. Une initiative originale et de grande ampleur qui tend, comme on a pu le voir récemment à travers d'autres exemples, à joindre un mouvement global pour une meilleure représentation du sport féminin. Son but est aussi d'améliorer les opportunités pour les femmes dans le sport, en cherchant égalité et respect. 

 

Un match au sommet

"Equal Playing Field" ne propose pas seulement un match. Si celui-ci sera le temps-fort de son projet, il sera précédé d'un trek de huit jours (environ 40 kilomètres d'ascension peu technique) pour atteindre le sommet du volcan éteint. Le tout suivi d'une semaine de camps de football, organisés dans une dizaine de pays en relation avec des associations locales. L'intérêt est de soutenir et aider au développement du football féminin de façon globale. Il s'agit là d'un projet d'ampleur, dont la réussite va demander une préparation intensive. Tout d'abord, pour la difficulté de l'objectif, à commencer par le trek. Une activité loin d'être une randonnée dominicale et qui ne s'improvise pas. Ensuite, le match en lui-même va devoir se préparer. Il ne s'agit pas d'un simple match de 90 minutes. Au sommet du Kilimandjaro, il y a entre 30 et 40% d'oxygène en moins dans l'air... Un projet d'ampleur donc, qui a reçu, en pleine préparation, le soutien de nombreux médias, organisations et joueuses, dès l'idée émise.

 

Pourquoi cette initiative ?

Pour Erin Blankenship, co-fondatrice de l'ONG, "Equal Playing Field cherche à combattre les inégalités qui limitent les opportunités, l'acceptation et la valeur des jeunes filles et femmes, en tant qu'athlètes et individus, à commencer par le terrain de football". "Jouer un match de football à cette altitude n'a jamais été fait. Nous voulons battre un record pour inspirer femmes et jeunes filles à combattre les inégalités dans le sport", ajoute Laura Youngson, autre co-fondatrice de l'ONG. "Le football apporte des amitiés, une communauté, de l'engagement, du leadership, mais également de la force, et la santé. Aucune femme ne devrait passer à côté de ces opportunités à cause de son genre". 

 

Une initiative originale, et un message fort, comme le présente Zahra Mahmoodi (ancienne internationale afghane), une des footballeuses attendues pour ce match au sommet : "Je gravis cette montagne pour les filles qui font face à des montagnes d'obstacles dans leur vie quotidienne. Je veux leur dire qu'elles ne sont pas seules. À chaque fois qu'elles surmontent l'oppression, elles ajoutent une pierre à l'édifice" qui pourra profiter aux générations futures. 

 

 

Pour en savoir plus sur le projet

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.