Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de rach63 à 18/12/2017 19h54
EDF Objectif 2019
Dernier message de leoj118 à 18/12/2017 19h32
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 18/12/2017 12h58
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 : La lutte pour la quatrième place


Publié le 17 janvier 2017 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


D1 : La lutte pour la quatrième place

Elles sont six, elles ont disputé entre dix et douze matches, et leur objectif : terminer à la quatrième place du classement en fin de saison. Juvisy, Guingamp, l'OM, Saint-Etienne, Soyaux, Rodez vont se livrer une belle bataille pour terminer la première équipe du "deuxième" championnat, derrière les trois "gros".


 

 

Depuis la saison 2009-2010, le quatuor Olympique lyonnais, Juvisy, Paris Saint-Germain et Montpellier a régné, sans permettre à une autre équipe d'intégrer une des quatre premières places du classement. La dernière équipe à y être parvenue, c'est Hénin-Beaumont, quatrième lors de la saison 2008-2009, 19 points derrière Juvisy. Depuis, le PSG s'est fait une place parmi les meilleures équipes de France, et le quatuor s'est détaché de ses concurrents, l'OL étant dans une ligue à part puisque le club a remporté tous les titres depuis la saison 2006-2007. Seule une équipe a fait trembler le top 4 depuis 2009, il s'agit de Guingamp lors de la saison 2014-2015. Longtemps à la lutte pour la troisième place derrière l'OL et le PSG, loin devant, Guingamp avait finalement échoué à la cinquième place, à deux points de Juvisy et trois de Montpellier, mais avec 16 points d'avance sur Soyaux, cinquième.

 

Cette saison, les performances décevantes de Juvisy ont ouvert de nouveau la possibilité d'une nouvelle équipe parmi les quatre meilleures de la saison, même si ce sera selon toute vraisemblance bien loin du top 3 composé de Lyon, Montpellier et Paris. Alors que la phase retour vient à peine de débuter, et qu'il reste de nombreux matches reportés à disputer, six équipes se tiennent en quatre points et peuvent espérer terminer dans le carré de tête. Si cette place, tout comme la troisième, n'est que symbolique, la lutte que va opposer ces clubs devrait valoir le détour et ajouter un peu de piment à une saison à l'issue plus indécise que les saisons précédentes en tête. Qui de Juvisy, Guingamp, Marseille, Saint-Etienne, Soyaux ou Rodez va terminer la saison à la quatrième place ? Si Juvisy est quatrième actuellement, Guingamp peut lui reprendre la place ce week-end en match reporté, et Soyaux revenir à hauteur...

 

 

 

Juvisy : Actuel quatrième avec 16 points. Le club francilien a disputé onze rencontres, mais son match reporté se jouera contre Lyon, et au vu de son début de saison, il est difficile de l'imaginer renverser le leader du championnat. Le club historique se distingue par sa remarquable constance au plus haut niveau, et depuis le passage de l'élite en une poule unique de douze équipes en 1992-1993, l'équipe n'a tout simplement jamais terminé au-delà de la quatrième place. Voir Juvisy terminer cinquième serait donc un petit évènement. Parmi les six, Juvisy est une des deux seules à avoir une différence de but (largement) positive (meilleure attaque, meilleure défense). Elle a également l'expérience et la qualité pour conserver sa place, mais attention aux concurrents aux dents longues...

 

Guingamp : Actuel cinquième avec 15 points. Le club breton est le seul à être passé proche de briser l'hégémonie du top 4 ces dernières années, et il est aujourd'hui en position favorable pour réaliser sa meilleure saison depuis son retour en D1 en 2006-2007. Comme Juvisy, Guingamp a un match en retard à disputer, face à Metz après le report de la rencontre comptant pour la onzième journée. Les Bretonnes ont déjà disputé leurs deux rencontres face à Lyon, et ses quatre prochains matches (Metz, Bordeaux, Rodez, Soyaux) sont à sa portée. L'occasion d'affirmer ses ambitions et de retrouver dès ce week-end une place occupée déjà plusieurs semaines cette saison.

 

Olympique de Marseille : Actuel sixième avec 14pts. Malgré un (plutôt gros) retard au démarrage, l'OM se retrouve dans une position attendue malgré son statut de promu, à la lutte pour la première partie du classement. Les Olympiennes ont disputé onze matches, comme Juvisy et Guingamp, et disputeront leur match reporté de la neuvième journée face à Albi, relégable, une opposition dont elle partiront favorites. Elles surfent actuellement sur la plus belle série (en cours) de victoires en D1, qui pourrait s'étendre à cinq après leur match reporté, à quelques jours de rencontrer Lyon. Relégable un temps, Marseille a lancé la machine un peu plus tardivement que prévu mais s'avance désormais comme un sérieux concurrent pour la quatrième place.

 

Saint-Etienne : Actuel septième avec 13 points. L'équipe, rajeunie à l'intersaison, est repartie sur des nouvelles bases à l'instar de Guingamp. Avec des résultats parfois en dents de scie, les Vertes ont réussi quelques belles performances, à commencer par leur victoire la semaine dernière face à Juvisy. Mathématiquement, l'équipe pourrait occuper la quatrième place si sa rencontre face à la lanterne rouge Metz n'avait pas été reportée ce week-end. En cas de bonne performance face au PSG en match reporté de la neuvième journée, Saint-Etienne s'imposerait comme un prétendant très sérieux à une quatrième place qui serait tout simplement son meilleur résultat depuis son intégration à l'AS Saint-Etienne. L'équipe a la défense la plus solide des six derrière Juvisy et est l'autre club, avec celui de l'Essonne, à posséder une différence de but positive.

 

Soyaux : Actuel huitième avec 13 points. Le club charentais a enregistré des résultats en dents de scie en première partie de saison, avec en général de bonnes prestations face aux "gros" -à l'exeption de Lyon lors de la première journée-, et des difficultés plus ou moins grandes face à des concurrents directs ou des prétendants au maintien. Seule équipe à avoir lâché un point face à Metz, Soyaux doit trouver plus de constance pour parvenir à atteindre la quatrième place. Une victoire lors de son match reporté de la huitième journée face à Albi ce week-end pourrait lui permettre de grapiller quelques places, avant de disputer quatre matches face à des concurrents directs ou des relégables. Soyaux a la possibilité de faire au moins aussi bien que lors de ses deux premières saisons de retour dans l'élite (6e), et veut faire mieux.

 

Rodez : Actuel neuvième avec 12 points. Rodez est la seule des six équipes à avoir disputé ses douze rencontres, et la seule à plus d'une victoire de la quatrième place. Le club n'est donc pas favori, d'autant plus qu'il a récolté la moitié de ses points en deux victoires étriquées fin 2016. Mais l'équipe, cinquième la saison passée, peut se reprendre pour terminer au moins dans la première partie de tableau. Trois de ses cinq prochains matches sont face à des concurrents directs (Guingamp, Soyaux), et à Bordeaux. Il lui faudra faire le plein pour continuer à faire partie des prétendants à une quatrième place qui sera inédite pour le club aveyronnais.

 

Les prochaines échéances/matches reportés :

22 janvier : Albi-Soyaux (J8) et Metz-Guingamp (J11)

1er février : Albi-OM (J9), Saint-Etienne-PSG (J9), Juvisy-OL (J9)

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
12 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.