Actus
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de rial84 à 20/10/2017 13h16
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 20/10/2017 12h30
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 20/10/2017 12h04
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Le Sommer, le retour en forme


Publié le 16 décembre 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Le Sommer, le retour en forme

Après une saison plutôt décevante par rapport à ses standards, Eugénie Le Sommer a retrouvé le chemin des filets. Demain, la meilleure buteuse du début de saison sera un des principaux atouts de l'Olympique lyonnais qui cherchera à faire tomber la défense parisienne pour la première fois de la saison.


 

 

Dix. C'est le total de buts inscrits la saison dernière en championnat par Eugénie Le Sommer. Un nombre éloigné de ses standards, son total le plus faible depuis la saison 2008-2009. Cette saison en revanche, en sept rencontres disputées depuis le début de saison, l'attaquante lyonnaise a déjà frappé à onze reprises. Face au PSG ce samedi, meilleure défense de ce début de championnat sans avoir encaissé de but, l'Olympique lyonnais comptera sur son artificière bretonne pour dévérouiller le cadenas parisien.

 

La constance du haut niveau

Malgré son âge encore jeune (27 ans), Eugénie Le Sommer fait trembler les filets de D1 depuis 2007, presque 10 ans, donc. Dès sa deuxième année avec Saint-Brieuc, en 2008-2009, elle atteignait, puis dépassait la barre des 10 buts par exercice avec une pointe à 29 buts en 2014-2015. Une belle constance pour la petite attaquante qui est l'une des meilleures joueuses offensives françaises depuis de nombreuses années. Elle a déjà atteint ou dépassé la barre des vingt buts sur un exercice à trois reprises en championnat, et elle est bien partie pour en faire de même cette saison avec des temps de passage élevés. 

 

La saison passée, couronnée d'un triplé avec l'Olympique lyonnais, avait été plus décevante à titre personnel puisqu'elle n'avait trouvé le fond des filets qu'à dix reprises en championnat, son total le plus faible depuis 2008-2009. Les conséquences entre autres de la cruelle élimination de l'équipe de France en quart de finale de la Coupe du monde par l'Allemagne qui aura laissé des traces, mais également une question de "cycle", pour Antoine Osanna, journaliste au Progrès ; "pour les attaquantes, ou les attaquants, c’est souvent une histoire de cycles. Vous pouvez accumuler des buts tous les matins, et puis brutalement connaître une inefficacité proche de zéro. Il ne faut pas trop chercher d’explication rationnelle." Pas de quoi faire douter Le Sommer bien longtemps cependant, car elle a rapidement mis les pendules à l'heure dès le début de l'exercice en cours en passant un quintuplé à Soyaux lors de la première journée, histoire de donner le ton.

 

L'atout numéro 1 de Lyon

Si la saison dernière, sa coéquipière Ada Hergerberg avait tout écrasé sur son passage, récoltant fort logiquement le titre de Joueuse UEFA de l'année, depuis le début de saison, Eugénie Le Sommer lui tient la dragée haute. Mieux que ça, même, puisqu'elle est actuellement la meilleure buteuse du championnat avec un ratio impressionnant de presque deux buts par quatre-vingt-dix minutes. Un retour en forme constaté également en Ligue des champions ou avec l'équipe de France. La raison ? Pour Osanna, "Le Sommer est revenue dans un climat lyonnais gagnant. Gérard Prêcheur a su remobiliser ses internationales et elles ont tourné la page. La perspective d’un nouveau triplé championnat-coupe-Ligue des champions est la meilleure vitamine pour oublier le fiasco de Rio." 

 

Capable de marquer de toutes les positions et de différentes façons, notamment de la tête malgré sa taille grâce à un excellent timing, elle est plus qu'une buteuse. Très remuante, participant beaucoup au jeu sur tout le front de l'attaque, elle est un danger de tous les instants pour les défenses adverses avec sa qualité technique lui permettant de rapidement se tourner vers le but. Après s'être montrée doublement décisive samedi dernier contre Montpellier en obtenant le coup-franc converti par Camille Abily pour l'ouverture du score puis en faisant le break d'une belle tête plongeante, elle tentera d'en faire de même face au Paris Saint-Germain. Avec certainement la volonté d'être la première à briser le cadenas parisien en championnat cette saison. 

 

 

Crédit photo : olweb.fr

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.