CM U20
Sur nos forums
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h29
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h26
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 23h11
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

CM U20 - J1 : Les résultats et classements


Publié le 13 novembre 2016 | CM U20
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


CM U20 - J1 : Les résultats et classements

La première journée de la Coupe du monde des moins de vingt ans vient de se terminer. Après une journée riche en buts dimanche, les rencontres ont été plus disputées ce lundi. La France et les Etats-Unis ont réalisé le seul match nul de cette première journée où la plupart des favoris n'ont pas failli. Résultats, compte-rendus et classements.


 

Groupe A

 

Suède-Corée du Nord : 0-2

Entrée dans la compétition réussie pour la Corée du Nord d'ores et déjà en bonne position pour la qualification pour les quarts de finale. Les Asiatiques ont réalisé un match sérieux face à une équipe suédoise qui a eu du mal à se mettre dans le rythme, Emma Holmgren devant se montrer décisive à plusieurs reprises. La première période fut à sens unique, les Nord-Coréennes se montrant très présente dans le camp adverse (13 corners), à coup d'attaques venues du flanc droit. Si la Suède est parvenue à garder ses cages inviolées pendant plus de 20 minutes, elle devait s'incliner sur le une-deux entre Ri Hyang Sim et Kim So Hyang, la première étant à la finition (25'). Holmgren devait encore sortir le grand jeu à deux reprises avant la pause (30', 45+2') pour garder la Suède dans le match.

Les Nord-Coréennes faisaient le break dès la seconde période par Kim So Hyang, qui, à la réception d'une longue ouverture reçue à l'entrée de la surface, décalait sur sa gauche puis se retrouvait à la réception du centre à ras de terre (48'). Si la Suède se montrait plus menaçante, et le jeu plus équilibré en seconde période, Stina Blackestenius ne parvenait pas à peser sur la défense nord-coréenne, bien présente. La victoire est logique, et comme attendu, la rencontre entre le Brésil et la Suède devrait être décisive pour la qualification pour les quarts de finale. 

 

Les buts de la rencontre

25' Ri Hyang Sim (0-1)

48' Kim So Hyang (0-2)

 

Les compos

Suède : 1- Holmgren, 2- Aronsson, 4- Löfqvist, 5- Ökvist (17- Kaneryd 64'), 6- De Jongh (19- Welin 90+1'), 7- Oskarsson (c), 8- Angeldal, 9- Blackstenius, 10- Anvegård (15- Persson 46'), 11- Almqvist, 14- Rybrink

Corée du Nord : 1- K. Myong Sun, 3- U. Sol Gyong, 5- C. Sol Gyong (c), 6- W. Jong Sim (10- Ri Un Sim 77'), 8- C. Un Hwa (17- Kim Un Hwa 83'), 9- R. Hyang Sim, 11- H. Phyong Hwa, 12- J. So Yon, 16- R. Un Yong, 19- J. Hyo Sim, 20- K. So Hyang (7- R. Kyong Hyang 64')

 

Papouasie-Nouvelle-Guinée-Brésil : 0-9 

Pas de surprise dans cette rencontre au cours de laquelle le Brésil a pu se faire plaisir. Pour les Sud-Américaines, les choses sérieuses commencent maintenant, avec la Corée du Nord lors de la prochaine journée, puis une rencontre certainement décisive face à la Suède pour terminer.

 

Les buts de la rencontre

6' Duda (0-1)

11' Gabi Nunes (0-2)

17' Brena (0-3)

23' Brena sp (0-4)

45+1' Yasmim (0-5)

45+2' Katrine (0-6)

49' Geyse (0-7)

67' Yasmim (0-8)

70' Gabi Nunes (0-9)

 

Les compos

PNG : 1- Hola, 2- Bani (13- Padio 46'), 3- Joseph, 5- Nake, 6- Gabong (c), 8- Yagum, 10- Ageva, 11- Mato, 12- Giada, 15- Laeli, 18- Maiyosi

Brésil : 1- Carla, 2- Julia (c), 3- Giovanna, 4- Daiane (14- Beatriz 46'), 5- Brena, 6- Yasmim, 7- Katrine, 8- Gabi Nunes, 9- Duda (13- Bruna 62'), 10- Lais (15- Nicoly 73'), 11- Geyse

 

 

 

 

Groupe B

 

Espagne-Canada : 5-0 

Victoire large et logique de l'Espagne face à une équipe canadienne dépassée dans le jeu et dans la condition physique. L'Espagne a pris le meilleur départ possible en ouvrant le score dès la deuxième minute de jeu, Mariona Caldentey, à la réception d'une ouverture dans le dos de la défense centrale -en difficulté tout au long du match-, ne se faisait pas prier pour ajuster Rylee Foster et marquer le premier but de la compétition (2'). Sans forcer mais largement dominatrice, l'Espagne marquait un deuxième but avant la pause par l'intermédiaire de Lucia Garcia, à la réception d'un centre d'Andrea Falcon (30'). La minute précédente, Deanne Rose -une des seules satisfactions canadiennes du match-, esseulée devant, avait tenté le seul tir canadien de cette première période. A la pause, le résultat était déjà acquis et il semblait difficile de voir le Canada revenir dans le match, après avoir couru après le ballon (26% de possession) et n'avoir jamais été dans le tempo.
Paradoxalement, le Canada se montrera plus menaçant en seconde période, en misant sur un jeu plus direct. Mais encaissait finalement trois nouveaux buts sans réussir à trouver la faille. Le troisième but arrivait après la meilleure occasion canadienne du match, sur une tête de Bianca Saint-Georges bien repoussée à un mètre de sa ligne par Bea Beltran (57'). Et dans la foulée, Aitana Bonmati de la tête sur un centre de Falcon alourdissait le score (58'). Plus présent mais également en difficulté physiquement avec plusieurs joueuses touchées par des crampes, le Canada encaissait deux nouveaux buts dans les dernières minutes de la rencontre : une belle demi-volée à ras de terre de Patri Guijarro tout d'abord (87'), puis un deuxième but pour Lucia Garcia à la réception d'un centre de Patri (90+3'). Si l'Espagne a réussi ses débuts et se jaugera face au Japon mercredi, le Canada a du pain sur la planche pour éviter de prendre trois claques.

 

Les buts de la rencontre :

2' Mariona Caldentey (1-0)

30' Lucia Garcia (2-0)

58' Aitana Bonmati (3-0)

87' Patri Guijarri (4-0)

90+3' Lucia Garcia (5-0)

 

Les compos

Espagne : 1- Mariasun, 3- Bea (2- Sierra 87'), 4- Aitana, 5- Rocio, 7- Nahikari (c) (19- Maite Oroz 78'), 8- Mariona (14- Hernandez 65'), 10- Falcon, 11- Menayo, 12- Patri, 16- Bores, 17- L. Garcia

Canada : 1- Foster, 3- Moreira, 6- Rose (12- Pickett 73'), 7- Levasseur, 8- Stratigakis (4- Taylor 63'), 9- Raimondo (19- Lamontagne 63'), 10- Carle, 13- Mousset, 14- Regan, 15- Saint-Georges (c), 20- Richards

 

Japon-Nigeria : 6-0 

Un choc était attendu... et finalement, ce fut un cavalier seul d'un Japon très séduisant face à une équipe du Nigeria qui n'aura jamais su trouver la solution. Collectivement, le Japon a régalé et a marqué six buts en proposant de la variété : à la réception de centres pour les premiers buts de Yuka Momiki et Mami Ueno (34', 37'), auteures respectivement d'un doublé et d'un triplé, même si le quatrième but aurait pu être attribué à Momiki (56'), coup franc direct de la numéro 10 (50'), sur une passe dans le dos de la défence centrale pour le cinquième but (62'), ou encore une belle frappe de Ueno pour clôturer le score suite à un une-deux entre les deux buteuses de la soirée.

Le Nigeria était attendu comme trouble-fête dans ce groupe comprenant l'Espagne et le Japon, force est de constater qu'il n'a pas été à la hauteur, et qu'une fois que le Japon a trouvé l'ouverture après la demi-heure de jeu, il n'a pas tenu le coup et a même encaissé quatre buts en seconde période. Son prochain match face au Canada sera décisif, entre deux équipes largement battues, tout en sachant que l'Espagne et le Japon les attendront ensuite. Les deux finalistes de la Coupe du monde U17 en 2014 ont parfaitement démarré leur compétition. Les deux équipes se rencontreront lors de la prochaine journée dans un duel très attendu. 

 

Les buts de la rencontre

34' Yuka Momiki (1-0)

37' Mami Ueno (2-0)

50' Yuka Momiki (3-0)

56' Mary Ologbosere csc (4-0)

62' Mami Ueno (5-0)

82' Mami Ueno (6-0)

 

Les compos

Japon : 1- Hirao, 3- Kitagawa, 4- Ichise, 5- Norimatsu (c), 6- Sumida, 7- Sugita, 8- Hasegawa, 10- Momiki, 14- Miura (20- Hayashi 61'), 16- Moriya (19- Shiokoshi 72'), 18- Ueno (11- Kawano 83')

Nigeria : 1- Chiichii (c), 3- Ogbonna, 4- Ukwuoma, 5- Emenayo, 7- Adeboyejo (17- Yakubu 80'), 8- Ajibade, 9- Ihezuo, 10- Uchendu, 13- Ologbosere, 14- Kalu (18- Onyebuchi 67'), 20- Saheed (15- Biahwo 37') 

 

 

   

Groupe C

 

France-Etats-Unis : 0-0 

Le compte-rendu de la rencontre

 

Ghana-Nouvelle-Zélande : 0-1 

Le Ghana pourra s'en mordre les doigts. Après un premier quart d'heure néo-zélandais, marqué par plusieurs occasions franches pour Martine Putekapu ou Isabella Coombes, le Ghana a pris les rênes du match pendant une heure, se créant bon nombres d'occasions. En première période notamment, avec notamment une Samantha Murrell en grande difficulté sur son côté gauche face à Wasila Diwura-Soale, et qui sera remplacée avant même la mi-temps. Jane Ayieyam et Diwura-Soale ne parvenaient cependant pas à trouver le fond des filets, la faute en partie à une très bonne Nadia Olla, attendue pour succéder à Erin Nayler malgré son jeune âge (née en 2000). Alors que Diwura-Soale laissait sa place après un duel perdu face à Olla, Sandra Owusu-Ansah voyait sa frappe lointaine passer tout près du cadre (88'). Dans la foulée, Jasmine Pereira voyait sa frappe puissante flirter avec le cadre d'Antwi, puis Tayla Christensen, entrée en jeu, prenait le dessus sur une défense fatiguée et allait battre la gardienne ghanéenne (89'). 

Une victoire au mental et au physique, le Ghana a baissé le pied en fin de match et a été puni. Pour rester dans le coup pour la qualification, il faudra obtenir un résultat contre la France jeudi. Alors que les deux équipes vont désormais affronter la France et les Etats-Unis, aucune ne s'est montrée particulièrement à son avantage défensivement, il y a aura donc des espaces à exploiter. Les deux équipes ont cependant montré de belles choses, et il faudra se méfier de plusieurs joueuses dans chaque camp, à commencer par Paige Satchell du côté néo-zélandais, et l'attaque ghanéenne.

 

Le but de la rencontre

89' Tayla Christensen (0-1)

 

Les compos

Ghana : 16- Antwi, 3- Ayieyam (17- Appiah 68'), 4- Agyemang, 5- Anane, 7- Abambila, 8- Diwura-Soale (20- Alhassan 78'), 9- Owusu-Ansah, 13- S. Rahman, 14- Niber-Lawrence, 15- Ampah, 18- R. Rahman (c)

Nouvelle-Zélande : 21- Olla, 2- Morton, 4- Anton, 5- Murrell (3- Stewart-Hobbs 45'), 6- Moore (c), 7- Coombes, 8- Pereira, 9- Puketapu, 10- Cleverley, 13- Satchell (11- Rolston 84'), 18- Jale (16- Christensen 71')

 

 

 

Groupe D

 

Allemagne-Venezuela : 3-1 

L'Allemagne a réussi son entrée dans la compétition avec une victoire logique face à un Venezuela accrocheur. Comme l'Espagne, elle a très vite fait la différence en marquant dès la deuxième minute par l'intermédiaire de  Madeline Gier. Mais elle n'a pas su faire le break ensuite, et les Sud-Américaines ont pu recoller au score avant la demi-heure de jeu suite à une mauvaise relance allemande bien exploitée par le Venezuela. Gaby Garcia trouvait Mariana Speckmaier dans le dos de la défense, qui après un bon contrôle orienté battait Carina Schlüter de près (26').

Le Venezuela passait tout proche de prendre l'avantage, mais le retourné d'Idalys Perez sur un ballon relâché par Schlüter ne trouvait que le poteau (43'). Dans la foulée, Gier seule au deuxième poteau ne manquait pas l'occasion de donner l'avantage à l'Allemagne juste avant la pause sur un centre venu de la gauche (45'). Il ne fallait ensuite que six minutes à Lea Schüller pour faire le break (51'), et à l'exception d'un tir qui rasait la transversale de Yosneidy Zambrano, le Venezuela ne parvenait pas à se montrer véritablement dangereux face à une Allemagne qui se procurait plusieurs occasions intéressantes, sans succès. 

 

Les buts de la rencontre

2' Madeline Gier (1-0)

26' Mariana Speckmaier (1-1)

45' Madeline Gier (2-1)

51' Lea Schüller (3-1)

 

Les compos

Allemagne : 1- Schlüter, 2- Gerhardt, 5- Knaak (c), 7- Sehan (15- Orschmann 46'), 9- Schüller (18- Sanders 71'), 10- Gier (14- Ott 84'), 13- Hartig, 16- Feldkamp, 17- Wolter, 19- Matheis, 20- Freigang

Venezuela : 12- Rodriguez F., 2- Rafanny M., 3- Alexiar C., 4- Neily C., 5- Gimenez Y. (c), 6- Michelle R., 7- Zambrano, 8- Tahicelis M. (14- Hilaris V. 84'), 9- Idalys P. (16- Vimarest D. 87'), 11- Gaby G. (10- Moreno 58'), 18- Speckmaier

 

Mexique-Corée du Sud : 2-0 

Victoire logique du Mexique face à la Corée du Sud, après avoir dominé la rencontre de la première à la dernière minute. Dépassées physiquement en particulier face à une équipe américaine très volontaire, les Sud-Coréennes ne se sont jamais réellement montrées dangereuses à l'exception d'un duel raté avec Emily Alvarado dès la troisième minute. La grande artisane de ce succès mexicain fut Maria Sanchez, excellente dans son couloir gauche et dont le travail a profité à Jaqueline Crowther pour l'ouverture du score peu avant l'heure de jeu alors que le Mexique s'était déjà procuré un certain nombre de bonnes occasions. 

Il va falloir montrer autre chose du côté sud-coréen face au Venezuela jeudi pour rester en vie dans la compétition. Un Venezuela qui présentera un certain nombre de similitudes avec le Mexique et dont il faudra se méfier. Le Mexique sera lui opposé au favori du groupe l'Allemagne, avec de l'ambition.

 

 

Les buts de la rencontre

56' Jaqueline Crowther (1-0)

89' Kiana Palacios (2-0)

 

Les compos

Mexique : 1- Alvarado, 2- Rodriguez (14- P. Solis 86'), 3- V.Flores, 4- Bernal, 5- M.Flores, 6- Antonio (c), 9- Palacios, 10- Gonzalez (Mejia 89'), 11- Sanchez, 17- Crowther (19- B. Solis 84'), 18- Cruz

Corée du Sud : 1- Kim Minjung, 3- Kim Hyein, 5- Hong Hyeji (c), 6- Meang Dahee, 7- Namgung Yeji, 8- Park Yeeun, 10- Jang Chang, 12- Song Jiyoon (19- Lee Sohee 70'), 13- Han Chaerin, 15- Kim Seongmi (14- Kim Soeun 62'), 17- Yoon Sunyoung

 

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.