Autres ligues
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de rach63 à 18/12/2017 19h54
EDF Objectif 2019
Dernier message de leoj118 à 18/12/2017 19h32
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 18/12/2017 12h58
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

A l'étranger : une finale Spirit-Flash en NWSL, doublé pour City


Publié le 04 octobre 2016 | Autres ligues
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


A l'étranger : une finale Spirit-Flash en NWSL, doublé pour City

En NWSL, les demi-finales ont offert deux belles oppositions qui se sont décidées en prolongations, Washington et le Flash se qualifiant pour la finale. Manchester City a remporté la Conti Cup et réalise le doublé, alors que Linköping a perdu des points et reste sous la menace de Rosengård.


 

 

 

Etats-Unis

Le Washington Spirit et le Western New York Flash se sont qualifiés pour la finale, qui aura lieu dimanche soir (23h HF), en disposant des Red Stars de Chicago et des Thorns de Portland respectivement, les deux rencontres se décidant suite aux prolongations.

 

Washington-Chicago : Le Spirit s'est qualifié pour la finale de la NWSL après son succès après prolongations face à Chicago en demi-finale (2-1). Washington menait à la mi-temps après une première période dominée, et Ali Krieger, de la tête suite à un corner, avait ouvert le score (36'). Si le Spirit avait l'occasion de faire le break, Chicago montait en puissance en seconde période, et c'est finalement Christen Press qui permettait aux Red Stars d'égaliser (81'). L'attaquante internationale passait ensuite proche de donner la victoire in-extremis à Chicago, mais sa frappe dans les arrêts de jeu était repoussée par la barre. C'est finalement la Nigériane Francesca Ordega qui allait débloquer le match suite à un beau mouvement collectif du Spirit (111') et offrir à Washington sa première apparition en finale.

 

Portland-Flash : Devant plus de 20 000 spectateurs à Providence Park, c'est la meilleure attaque de la saison régulière qui a pris le dessus sur la meilleure défense après prolongations (4-3). Le Flash a de nouveau montré sa force sur les coups de pieds arrêtés. Sam Mewis a ouvert le score (16'), puis Makenzie Doniak a fait le break (38'), deux minutes après la transversale de Lynn Williams. Deux buts marqués suite à des touches longues de Jessica McDonald dans la surface. Il fallait une minute à Christine Sinclair pour réduire le score, sur l'engagement (39'). Et puis Emily Sonnet, suite à un coup franc pour Portland, égalisait dans la confusion dans la surface (77'). Alors que le déroulement du match donnait un petit avantage psychologique aux Thorns, c'est Lynn Williams qui faisait la différence dans les arrêts de jeu en marquant une première fois à la 98e (Horan frappait la barre deux minutes plus tard) et à la 104e sur une contre-attaque rapidement menée et une belle passe de Mewis. Horan réduisait le score deux minutes plus tard et Portland poussait pour l'égalisation, mais un sauvetage d'Abby Dahlkemper presque sur sa ligne à la dernière minute des arrêts de jeu permettait au Flash de s'imposer après un match intense, et de retrouver la finale après la saison inaugurale.

 

Norvège

À quelques jours de la double opposition franco-norvégienne en Ligue des champions, les adversaires de Lyon et du PSG se sont imposés ce week-end. Avaldsnes a pris le dessus sur Klepp, l'ancien club d'Andrea Norheim, sur le score de 3-0 avec des buts d'Hanna Dahl, Maren Mjelde et Elise Thorsnes. Le club est toujours deuxième, à sept points de Lillestrøm qui a largement battu Arna-Bjørnar 8-2 avec sept buteuses différentes, dont l'inévitable Isabell Herlovsen, 27 buts en 19 matches au compteur. Avaldsnes aura toutefois l'occasion de se rapprocher le week-end prochain car Lillestrøm a déjà disputé son match de la 19e journée. 

 

Angleterre

Manchester City a réalisé le doublé, puisqu'une semaine après avoir validé son premier titre de champion, le club mancunien s'est imposé en finale de la Conti Cup face à Birmingham, 1-0 après les prolongations, suite à une tête de Lucy Bronze. Ann-Katrin Berger, l'ancienne gardienne du PSG, aura réalisé un excellent match mais cela n'aura pas suffi. Manchester remporte la Conti Cup pour la seconde fois en trois ans.

 

Suède 

Linköping s'est offert quatre points d'avance sur Rosengård et un sacré joker avant leur affrontement certainement décisif le 9 octobre en battant Göteborg en match en retard. Puis Rosengård s'est largement imposé le lendemain, et Linköping n'a pas su confirmer son joker dimanche en partageant les points avec Örebro, dans un match ou Blackstenius et Harder sont toutes les deux restées muettes, un fait rarissime cette saison. Avec deux points d'avance seulement, rien n'est joué pour le titre... Derrière (seize points derrière), Piteå a repris la troisième place à Eskilstuna, accroché par Djurgården malgré le triplé de Mimmi Larsson, suite à sa victoire face à Mallbacken. Kristianstad, Umeå et Mallbacken ayant de nouveau perdu alors que Kvarnsveden a partagé les points avec Vittsjö et Örebro ayant accroché Linköping, permettant à ces deux clubs de prendre un peu plus leurs distances avec la zone de relégation, qui devrait donc se jouer à trois.

 

Les résultats : 

Göteborg-Linköping : 1-2 (Kollmats ; Blackstenius, Harder)

Rosengård-Umeå : 5-1 (Martens x2, Schelin, Marta, Masar ; Chikwelu)

Vittsjö-Kvarnsveden : 2-2 (Hed x2, Chawinga, Weimer)

Göteborg-Kristianstad : 3-1 (Engman x2, Zamanian ; Atladottir)

Djurgården-Eskilstuna : 3-3 (Rytting-Kaneryd, Jalkerud, van den Bulk ; Larsson x3)

Piteå-Mallbacken : 2-1 (Jakobsson, Karlsson ; Janogy)

Örebro-Linköping : 2-2 (Tancredi, Arnth-Jensen csc ; Arnth Jensen, Minde)

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.