Actus
Sur nos forums
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de nanard1 à 20/10/2017 19h35
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de footdelles à 20/10/2017 19h22
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 20/10/2017 18h46
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Le PSG s'offre la première


Publié le 25 septembre 2016 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Le PSG s'offre la première

Au terme match intense et maîtrisé, le Paris Saint-Germain s'est imposé dans ce premier "clasico" de l'histoire de la Division 1 féminine face à l'Olympique de Marseille. La délivrance est venue de Marie-Laure Délie en début de deuxième période. Le PSG garde son avance sur son rival qui se sera battu jusqu'au bout. Nul doute que cette confrontation a de l'avenir.


 

 

 

 

Alors oui les encouragements des supporters ne résonnaient pas comme habituellement à Charléty. Pour ce premier PSG-OM en Division 1 féminine, pas de Parc des Princes non plus. Le théâtre de ce match historique était le stade Georges Lefèvre (camp des Loges, Yvelines). Sa petite tribune, son billard entretenu par le jardinier en chef anglais du club et un bon millier de spectateurs, dont quelques ultras.

 
La solidarité marseillaise

Sur le terrain, très vite, les Parisiennes prennent le contrôle de la rencontre face à un bloc marseillais très bas qui laisse volontairement le ballon à ses hôtes. Les joueuses de Patrice Lair font plutôt bien circuler le ballon, tentent de passer par les côtés mais manquent de conviction dans la finition. Ni Sarr (28', 30', 40'), ni Boquete (26') ou encore Delannoy (22') ne parviendront à tromper la vigilance de Pauline Peyraud-Magnin.

En face, les Olympiennes, très solidaires et bien en place, font le dos rond et ne parviennent à s'approcher de la cage de Kiedrzynek qu'à deux reprises seulement. Tout d'abord sur un coup franc lointain (12'), ensuite par l'intermédiaire de Viviane Asseyi dont la frappe est sans danger pour la portière parisienne (33'). Mais à ce rythme-là on voyait mal comment les Marseillaises allaient pouvoir résister aux nombreux assauts parisiens. Si à la mi-temps, Patrice Lair fait entrer Cristiane à la place de Sarr pour tenter de trouver la faille dans la défense marseillaise, c'est de Marie-Laure Delie que vient la délivrance. Quelques minutes après le retour des vestiaires, sur un bon centre d'Eve Perisset, Delie prend le dessus sur sa défenseure et ouvre le score logiquement d'une tête piquée sur la droite de Peyraud-Magnin (49'). La numéro 18 aura donc été la première joueuse de l'histoire à inscrire un but dans une rencontre ooposant le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille en Division 1.

 
Delie, première buteuse

Derrière cette ouverture du score et malgré les changements de part et d'autre, la physionomie de la rencontre ne changera pas vraiment. Les joueuses de la capitale ne déserrent pas l'étreinte et continuent de multiplier les occasions (62', 64', 71'). Mais la défense olympienne tient bon tant bien que mal jusqu'au bout. Le score en restera là.

L'OM, qui retrouve la D1 trente-quatre ans après, a pu voir la marche qu'il y a encore à gravir pour tendre vers le haut du tableau de l'élite nationale du football féminin. Malgré les difficultés dans le jeu, les Marseillaises ont gardé une certaine cohérence tactique et montré des qualités et des valeurs collectives qui leur permettront de réussir de belles choses cette saison. De leurs côtés, les Parisiennes ont maîtrisé leur sujet de bout en bout et se sont donc imposées dans ce premier PSG-OM de l'histoire. La logique sportive a été respectée mais nul doute que cette confrontation a de l'avenir en D1.

 

FEUILLE DE MATCH

PSG : Kiedrzynek – Delannoy, Georges (Erika 58'), Paredes, Perisset (Diallo 70')– Cruz, Boquete, Geyoro – Delie, Sarr (46' : Cristiane), Katoto.
OM : Peyraud-Magnin, Laplacette, Gadéa, M'Bassidje, Soulard – Pizzala, Storti (Elisor 69'), Coton-Pélagie – Lozé (Bouchet 59'), Asseyi, Boutaleb (Caputo 59')

 

 
Buts : Delie (49').
Cartons : Pizzala (18'), Georges (36').

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
7 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.