Autres ligues
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 25/09/2017 00h08
D1 F 2017-2018
Dernier message de cnessy à 24/09/2017 21h15
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 24/09/2017 21h15
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

A l'étranger : Lillestrøm vers un triplé, Linköping nouveau leader


Publié le 13 septembre 2016 | Autres ligues
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


A l'étranger : Lillestrøm vers un triplé, Linköping nouveau leader

Actualité Ligue des champions oblige, Foot d'Elles se penche également sur le championnat norvégien où se trouvent les prochains adversaires de l'OL et du PSG dans la compétition européenne. Sinon, en Suède, Linköping a pris l'avantage pour le titre, alors que les playoffs ne sont pas encore entièrement décidés en NWSL. Résultats et classements.


 

 

Angleterre 

Comme très souvent, les journées de la FAWSL sont un peu éparpillées. Le premier titre de champion de Manchester City se précise après la victoire des Mancuniennes face à Arsenal grâce à un but de la capitaine Steph Houghton. En gagnant contre Reading, Chelsea s'est laissé une chance d'y croire encore. Le choc entre les deux formations ce dimanche pourrait être décisif pour le titre. Il suffira d'un nul à Manchester pour devenir champion pour la première fois.

 

Les résultats :

Arsenal-Manchester City : 0-1 (Houghton)

Reading-Chelsea : 0-3 (Chapman, Davison, Ana Borges)

 

 

 

Etats-Unis

Il reste un match par équipe pour clôturer la saison régulière, et deux questions restent en suspens : qui du Western New York Flash ou du Seattle Reign accompagnera Washington, Portland -assurés de recevoir- et Chicago en playoffs, et qui remportera la saison régulière ? Pour que le suspense dure jusqu'à la dernière journée, Seattle et Portland se sont mutuellement aidés : en battant Washington, Seattle a permis à Portland de revenir à un point du Spirit pour le titre en saison régulière. En battant le Flash, les Thorns ont permis au Reign de rester dans la course aux playoffs, même si ce sera compliqué car le Flash affrontera Boston, bon dernier, lors de la dernière journée. Chicago, qui n'a pris qu'un point en deux confrontations face à Kansas City, n'est pas en grande forme mais le club a assuré sa place dans le dernier carré et visera une place en finale (programmée le 9 octobre à Houston).

 

A noter : Pour éviter que Megan Rapinoe ne pose de nouveau un genou à terre lors de l'hymne national, le Washington Spirit a tout simplement décidé de jouer The Star-Spangled Banner pendant que les équipes étaient aux vestiaires. Une décision que les joueuses du Spirit n'ont pas nécessairement appréciée, et dont le prétexte (éviter que l'attention se porte sur ce geste plutôt que sur ce match important) n'aura pas fonctionné, car ce fut la principale information de la soirée.

 

Les anciennes de la D1 : 

Ghoutia Karchouni est restée sur le banc lors des deux matches des Breakers. Rumi Utsugi a disputé l'intégralité des deux rencontres face au Spirit de Washington, tout comme Amandine Henry avec Portland face à Houston et au Western New York Flash.

 

Les résultats :

Sky Blue-Orlando : 1-1 (Kerr ; Morgan)

Orlando-Sky Blue : 1-2 (Edmonds ; Kerr, Hayes)

Washington-Seattle : 2-1 (Dunn, Williams ; Little)

Seattle-Washington : 2-0 (Yanez, Winters)

Chicago-Kansas City : 2-3 (Press, Huerta ; Groom x2, Silva)

Kansas City-Chicago : 0-0

Boston-WNYF : 2-2 (Simon, Dowie ; McDonald, Williams)

Portland-Houston : 3-0 (Long x2, Sinclair)

Houston-Boston : 4-1 (Beckie, Ohai, Lloyd x2)

Portland-WNYF : 3-2 (Nadim, Sinclair, Brynjarsdóttir ; McDonald, Williams)

 

 

 

 

Suède

Un premier avertissement face à Göteborg, battu seulement dans les arrêts de jeu sur un but de Lotta Schelin, et la sanction face à Vittsjö. Rosengård a été accroché par le second nommé et ainsi perdu la première place du classement alors que Linköping continue son parcours presque sans faute (un seul match nul concédé, contre Rosengård) et s'empare donc de la place de leader à six journées de la fin du championnat, sept pour Pernille Harder et ses coéquipières qui ont un match en retard à disputer face à Göteborg.

Derrière, le surplace d'Eskilstuna (deux matches nuls) permet à Piteå de monter sur la troisième marche du podium grâce à ses victoires sur Vittsjö et Umeå. Troisième, mais à quatorze points de Rosengård, un retard significatif et révélateur de l'écart entre les formations. À noter que les promus Djurgården et Kvarnsveden sont tous les deux en bonne position pour se maintenir. Le premier s'est hissé à la cinquième place, alors que le second, qui a empoché quatre points cette semaine, s'est offert un grand bol d'air avec six points d'avance sur la zone rouge désormais, et une 8e place au classement.

 

Les résultats : 

Rosengård-Göteborg : 2-1 (Marta, Schelin ; Landström)

Kvarnsveden-Eskilstuna : 1-1 (Toohey ; Larsson)

Umeå-Linköping : 0-4 (Blackstenius, Slegers, Harder x2)

Piteå-Vittsjö : 2-1 (Bragnum, Karlsson ; Hjälmqvist)

Örebro-Kvarnsveden : 1-2 (Spetmark ; Weimer, Chawinga)

Piteå-Umeå : 1-0 (Karlsson)

Vittsjö-Rosengård : 0-0

Djurgården-Göteborg : 2-1 (Lundqvist, Jalkerud ; Hammarlund)

Linköping-Kristianstad : 2-0 (Blackstenius, Minde)

Eskilstuna-Mallbacken : 0-0

 

 

 

 

Norvège

A cinq journées de la fin du championnat, c'est le double champion en titre, Lillestrøm, qui est en tête, avec sept points d'avance sur Avaldsnes, mais un match disputé en plus. Il s'agit désormais d'un duel à distance, car il n'y aura plus d'opposition entre les deux (Lillestrøm a remporté les deux matches de championnat, et le quart de finale de Coupe). Stabæk, troisième du classement, peut arbitrer le duel -si la décision n'est pas faite avant- puisqu'il affrontera les deux équipes lors des deux dernières journées.

Avec 69 buts marqués, 5 encaissés, 15 victoires et deux nuls en 17 matches, Lillestrøm est favori à sa succession. Avaldsnes (38 buts inscrits, 14 encaissés, un nul et deux défaites en 16 matches) n'a pourtant pas perdu tout espoir de titre. Au classement des buteuses, c'est assez logiquement un cavalier presque seul de Lillestrøm qui place trois joueuses dans le top 4, à huit buts ou plus, dont Isabell Herlovsen, 25 buts au compteur, loin devant sa coéquipière en club et en sélection, Emilie Haavi.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
8 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.