Actus
Sur nos forums
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de nanard1 à 20/10/2017 19h35
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de footdelles à 20/10/2017 19h22
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 20/10/2017 18h46
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 : Bordeaux, un maintien à assurer


Publié le 26 août 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


D1 : Bordeaux, un maintien à assurer

La saison 2016-2017 de Division 1 reprend ses droits le 11 septembre. Avant le coup d'envoi, la rédaction vous propose son tour des clubs. Bordeaux, le troisième promu, va comme Metz ou Marseille tenter de se maintenir alors que la section est en phase de structuration. Présentation.


 

 

 

La section féminine du FCG Bordeaux, créée la saison dernière à partir du club de Blanquefort, va découvrir après un an d'existence la D1 avec un groupe de joueuses plutôt inexpérimentées, mais avec une grosse marge de progression. La section, dont l'ambition première est de continuer à se structurer, aborde cette nouvelle aventure avec envie et l'ambition du maintien.

 

Le début d'une nouvelle aventure

Créée en 2015 en incorporant l'équipe de Blanquefort, la section féminine de Bordeaux a réalisé une très belle première saison en se montrant très solide pour atteindre la D1 dès sa première année d'existence en tant que telle après une belle bataille avec Yzeure. Aujourd'hui, le club se prépare à une nouvelle aventure avec prudence et fraicheur, mais également avec de l'ambition malgré l'inexpérience du groupe. Pour cela, le club et son nouvel entraineur Jérôme Dauba ont réalisé un recrutement ciblé, avec la volonté de doubler les postes et d'apporter de la concurrence. La volonté de Jérôme Dauba et du club n'était pas de "révolutionner le groupe qui se connait depuis trois, quatre ans, et qui progresse ensemble", mais donc un "recrutement ciblé avec l'ambition d'harmoniser l'équipe". Cinq joueuses ont donc rejoint le groupe, une sixième va le faire incessament sous peu, la jeune attaquante Maëva Salomon, très convaincante lors des matches amicaux. 

En vue de la D1, le programme d'entrainement est plus corsé pour être en accord avec les exigences de l'élite. L'équipe s'entraine quatre à cinq fois par semaine en soirée, avec des jeunes recrues prometteuses qui sont habituées à ces charges de travail (Naweal Ouinekh, Elisa Launay, Maëva Salomon), ou qui ont l'expérience de la D1 comme Félicité Hamidouche. Avec un groupe dans l'ensemble homogène et des joueuses souvent polyvalentes, Jérôme Dauba a encore deux semaines et deux matches amicaux avant de véritablement dégager une équipe-type et débuter cette nouvelle aventure avec une rencontre déjà cruciale face à l'Olympique de Marseille, également promu. L'entraineur, toujours en phase de découverte et de travail, voit son groupe monter en puissance au fil des matches amicaux, et une dernière victoire 10-0 face à Arlac-Mérignac (DH) ce mercredi.

 

Apprentissage XXL

Jérôme Dauba dispose actuellement d'un groupe plutôt jeune, et surtout inexpérimenté au plus haut niveau national. Au sein d'une section au fonctionnement amateur proposant un double projet scolaire/professionnel et sportif, le nouvel entraineur voit ce manque d'expérience pas forcément comme un frein à de bonnes performances, car l'équipe "a montré du panache et de la fraicheur. Les joueuses sont beaucoup à l'écoute, et le groupe est composé de nombreuses jeunes joueuses ayant une belle marge de progression". C'est un pari que tente Bordeaux, qui a confiance en son groupe pour continuer sa marche en avant et sa progression. Avec l'ambition de continuer la structuration d'une section nouvellement créée, Dauba est néamoins conscient qu'il va leur falloir apprendre très vite, et emmagasiner rapidement des points, alors que l'équipe affrontera l'OM, Saint-Etienne, Albi, Lyon et Guingamp lors des cinq premières journées de championnat.

 

La Stat' : 147

C'est le nombre total de rencontres jouées en Division 1 par l'ensemble des joueuses de l'effectif bordelais avant cette saison (selon statsfootofeminin). La néo-bordelaise Félicité Hamidouche en compte près de la moitié (70 matches), suivie d'Eva Sumo (42) et Chloé Billaud (20). Alizée Nadal, Emmanuelle Lacroix et Maëva Salomon ont disputé 6, 4 et 5 matches respectivement. C'est un pari donc pour le club de débuter cette nouvelle aventure en comptant sur sa fraicheur, son envie et sa marge de progression. Outre la volonté de voir ce groupe soudé qui vit ensemble depuis plusieurs années continuer sa progression, Jérôme Dauba a également indiqué qu'il comptait intégrer de façon ponctuelle voire régulière cinq joueuses U17 ou U19 à l'équipe première - à l'image d'Eva Delhommelle-, car il y a de la qualité parmi les équipes de jeunes. Des joueuses comme Léa Mannon en attaque ou Camille Elicèche en défense (au centre ou à droite), toutes deux nées en 1999, ont déjà montré de très belles choses en D2.

 

Les joueuses à suivre

Au-delà des performances de ce groupe jeune et homogène, il sera intéressant de suivre bien sûr les performances de ses recrues, à commencer par Maëva Salomon qui pourrait former un duo très intéressant avec l'indispensable Sarah Cambot (attendue) ou apporter sa vitesse sur les côtés, le retour d'Eva Sumo en D1, la solidité d'une défense qui compte deux gardiennes de bon niveau et qui sera renforcée par l'expérimentée Hamidouche à droite, l'Irlandaise Chloe Mustaki étant attendue à gauche. Les jeunes déjà intégrées à l'équipe comme Léa Mannon, Milena Static ou Camille Elicèche vont vouloir montrer leurs qualités au plus haut niveau, Andréa Lardez continuer à montrer qu'elle est un rouage indispensable à l'équipe.

 

 

EQUIPE (tournée vers l'attaque) PROBABLE

 

 

 

Crédit photo : Bordeaux

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
10 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.