Top News
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h03
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h01
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 22h26
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Groupe G : La Nouvelle-Zélande veut aller plus loin


Publié le 26 juillet 2016 | Top News
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


Groupe G : La Nouvelle-Zélande veut aller plus loin

Dans le groupe G, avec la Colombie, les Etats-Unis, et la France, la Nouvelle-Zélande va devoir s'accrocher pour sortir des poules. Les Football Ferns qui participent aux JO pour la troisième fois consécutives, parviendront-elles à faire mieux que le quart de finale obtenu en 2012 ? Eléments de réponse à travers leur présentation.


 

 

 

En tant que tête de série, la Nouvelle-Zélande était directement qualifiée pour la finale de la zone Océanie. Et le moins que l'on puisse dire c'est que les Football Ferns n'ont pas eu à trembler pour décrocher leur ticket pour Rio, tellement la différence de niveau est grande entre elles et les autres équipe de la zone. Victorieuses 7 buts à 1 au match aller face à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Néo-Zélandaises n'ont même pas eu besoin de jouer la seconde manche pour se qualifier puisque leur adversaire ne s'était pas déplacé et avait déclaré forfait pour le match retour.

 

Le cauchemar américain, et après ?
Pour l'équipe océanienne, 17e du classement mondial, les précédentes confrontations avec les Etats-Unis aux Jeux olympiques ne sont probablement pas de bons souvenirs. En effet, la Nouvelle-Zélande reste sur deux défaites face aux USA : la première en 2008, lors d'un match de poule (0-4), et la seconde en quart de finale de l'édition 2012, malgré une belle résistance (0-2). Pourtant, les Football Ferns n'auront pas le choix et devront être prêtes d'entrée puisque c'est contre ces mêmes Américaines qu'elles débuteront à Rio, le mercredi 3 août.
Si l'équipe des Kiwis a bien progressé et dispose d'un collectif relativement complet et solide, qui travaille ensemble depuis plusieurs années, elle semble en revanche, parfois manquer de joueuses capables de faire basculer la rencontre ou de remettre l'équipe sur les bons rails. Des joueuses expérimentées et charismatiques comme les défenseures Ali Riley, Ria Percival, Abby Erceg, la milieu Katie Duncan, ou encore, la scoreuse, Amber Hearn, ont le potentiel de véritables leaders, alors peut-être endosseront-elles un peu plus le rôle de joueuses décisives dans ces Jeux. En tout cas, l'équipe néo-zélandaise en aura indéniablement besoin si elle veut obtenir quelque chose à Rio cet été...

 

Les joueuses à suivre
Amber Hearn, meilleure buteuse de l'histoire de son pays.
Hannah Wilkinson qui a retrouvé la sélection après une importante blessure au genou devrait être un atout offensif de poids pour les Kiwis.
Kirsty Yallop, 29 ans, a commencé sa carrière internationale A en 2004 face aux Etat-Unis... Douze ans plus tard, elle s'apprête à fêter sa 100ème sélection face à ce même adversaire. Pour ce qui pourrait-être ces derniers JO, la milieu de terrain aura à coeur de donner le meilleur.

 

Le pronostic FE
Dans cette poule relevée, pas sûr que la Nouvelle-Zélande se fasse une place parmi les qualifiés pour les quarts de finale. Evidemment, les Etats-Unis, tenant du titre, et la France, 3e nation mondiale, sont les favoris du groupe G, mais attention car avec un bloc défensif difficile à manoeuvrer et à déséquilibrer, les Football Ferns auront peut-être des coups à jouer. On voit plutôt les Néo-Zélandaises en position d'arbitre dans ce groupe, mais qui sait, les mauvais tours pour certains font les bons pour d'autres...

 

Le parcours en qualifications

Un petit match et puis voilà. La Nouvelle-Zélande devait affronter en match aller/retour le vainqueur des qualifications de la zone Océanie, il lui a suffi d'une large (et logique) victoire face à la Papouasie-Nouvelle-Guinée pour rejoindre Rio. Wellington-Rio, le plus court chemin vers les Jeux !

 

 

Le groupe 

Gardiennes : Erin Nayler, Rebecca Rolls

Défenseures : Abby Erceg, Anna Green, Meikayla Moore, Ria Percival, Ali Riley, Rebekah Stott

Milieux de terrain : Katie Bowen, Katie Duncan, Betsy Hassett, Annalie Longo, Kirsty Yallop

Attaquantes : Sarah Gregorius, Amber Hearn, Jasmine Pereira, Hannah Wilkinson, Rosie White

Réservistes : Catherine Bott, Daisy Cleverley, Victoria Esson, Paige Satchell

 

Le programme

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
6 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.