Autour des JO
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de chrdollar à 25/09/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 25/09/2017 23h12
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 25/09/2017 22h51
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

JO 2008 : Indéboulonnables Américaines


Publié le 23 juillet 2016 | Autour des JO
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


JO 2008 : Indéboulonnables Américaines

En août aura lieu au Brésil le sixième tournoi olympique de football féminin. Alors que les Jeux approchent à grands pas, retour sur les cinq éditions précédentes. Cette semaine, focus sur le tournoi qui eut lieu lors des Jeux de Beijing en 2008, et qui virent les Etats-Unis glaner leur troisième titre en quater éditions.


 

 

 


Les Jeux olympiques leur vont si bien. Après le raté norvégien de 2000, les Etats-Unis ont réussi l'exploit de réaliser le doublé olympique 2004-2008 et de glaner un troisième titre en quatre éditions. Tout juste gigantesque. Pourtant dans ce tournoi chinois, les joueuses de Pia Sundhage étaient arrivées sans leur capitaine Kristine Lilly et Abby Wambach (fracture de la jambe quelques jours avant la compétition). Ce qui peut probablement expliquer ce faux départ et cette défaite d'entrée face à la Norvège en phase de poules sur des réalisations de Leni Larsen Kaurin et Melissa Wiik (2-0). Un rappel à l'ordre qui leur a été salvateur. Puisque derrière, les Stars and Strips enchaînent victoire sur victoire, même si c'est encore difficile face au Japon, Carli Lloyd débloquera (déjà) la situation. La Nouvelle-Zélande sera ensuite une formalité (4-0) et les USA terminent en tête de leur poule.

 
En quart de finale, les Etats-Unis retrouvent le Canada. Les coéquipières de Christine Sinclair les pousseront jusqu'en prolongations, moment choisi par Natasha Kai pour forcer la décision (101') et envoyer les USA dans le dernier carré de l'Olympe. Elles y retrouvent alors les Nadeshiko qui, cette fois, ne seront pas à la hauteur du défi malgré une ouverture du score de Shinobu Ohno. Derrière, les doubles championnes olympiques déroulent pour finalement s'imposer 4-2. De leurs côtés, les Japonaises ont retrouvé des couleurs après l'élimination en phase de poules au Mondial 2007. Après avoir été humiliées lors de la demi-finale de la Coupe du monde 2007 par le Brésil (défaite 4-0), les deux nations se retrouvent donc en finale aux JO. Au terme d'un match très intense, c'est Carli Lloyd qui permettra aux USA de rester sur le sommet de l'Olympe lors des prolongations. Un troisième titre décroché dans la douleur mais qui asseoit encore plus la domination de l'équipe à la bannière étoilée sur le football féminin mondial.

 

Le résumé de la finale Brésil - Etats-Unis

 
L'Allemagne passe à côté

Si un titre américain lors d'un tournoi olympique possède une côte plutôt basse chez les bookmakers, certains avaient probablement mis un pièce sur l'Allemagne cette année-là. L'équipe championne du monde en Chine dix mois plus tôt s'avançait dans la peau d'un favori à la succession des USA. Mais le scenario des compétitions 2003-2004 va se répéter entre 2007 et 2008. Devancées par le Brésil au premier tour, les joueuses de Silvia Neid se sont débarrassées des Suédoises en quart de finale (2-0) avant de retrouver sur leur route la Seleçaol. Mais la Mannschaft est balayée par les Sud-américaines (1-4) au cours d'un match à sens unique. Il lui aura manqué une grande Birgit Prinz pour faire la différence. Les Allemandes ont toutefois réussi à sauver les meubles en décrochant la médaille de bronze, aux dépens du Japon.


Le Brésil n'y arrive toujours pas 

A croire qu'elles sont maudites. Pourtant dotée d'un groupe très talentueux, la Seleçao a encore échoué dans sa quête de titre international (mondial ou olympique). Troisièmes en 1999, finalistes en 2007, les Brésiliennes ne sont jamais passées aussi près du graal. Et pourtant leur démonstration en demi-finale face à l'Allemagne laissait présager d'une fin plus heureuse. Tout comme les cinq réalisations de Cristiane, meilleure buteuse de la compétition pour la deuxième fois d'affilée (un triplé face au Nigeria et un doublé face à l'Allemagne), ou le talent étincelant de Marta, meilleure joueuse Fifa depuis 2006.

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.