Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de matt75 à 20/09/2017 18h11
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de nanard1 à 20/09/2017 17h42
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de patrique à 20/09/2017 17h38
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Groupe F : Le Canada veut une nouvelle médaille


Publié le 19 juillet 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Groupe F : Le Canada veut une nouvelle médaille

Après vous avoir présenté le groupe E et ses membres la semaine passée, Foot d'Elles se penche cette semaine sur le groupe F, et le Canada, médaillé de bronze lors des derniers Jeux Olympiques -comment l'oublier ?. Avec en leader Christine Sinclair, les Américaines viennent à Rio chercher une médaille.


 

 

 

Actuel dixième au classement FIFA, le Canada s'est qualifié sans trop de difficulté pour les Jeux Olympiques, scène du meilleur résultat de son histoire avec une médaille de bronze obtenue en 2012 à Londres, aux dépends des Bleues. Quatre ans plus tard, le Canada de John Herdman sera tout aussi ambitieux, emmené encore une fois par sa capitaine exemplaire Christine Sinclair.

 

Objectif médaille

Qu'on se le dise, le Canada vise une médaille à Rio. Il y a goûté il y a quatre ans, et veut y revenir. Pour cela, six joueuses qui étaient présentes il y a quatre ans, les "patronnes" à plus de 100 sélections, sont présentes dans les 18, alors que sept joueuses ont 21 ans ou moins. John Herdman a essayé de créer un groupe équilibré, entre jeunesse et expérience. Parmi les 18, douze ont participé à la Coupe du Monde l'année dernière, un chiffre relativement faible qui montre bien que l'équipe est en construction. Le Canada s'est montré plutôt convaincant cette année lors de ses matches amicaux malgré le gros turnover réalisé par John Herdman. Capable de serrer le jeu et de montrer très solide quand l'enjeu est là, le Canada sera assurément un outsider à suivre.

Pour réussir, il lui faudra montrer en premier lieu un visage bien différent en défense, qui avait été à la peine l'année dernière. Avec Shelina Zadorsky aux côtés de Kadeisha Buchanan en défense centrale, c'est plus solide derrière, même si l'absence sur blessure d'Erin McLeod dans les buts va mettre la pression sur les épaules de Stéphanie Labbé qui disputera son premier tournoi en tant que titulaire. En attaque, aux côtés de l'inamovible Christine Sinclair, Janine Beckie s'est montrée convaincante cette saison et devrait s'imposer comme titulaire, alors que Nichelle Prince a montré des promesses. Elles font partie de ces "jeunes joueuses qui ont apporté de l'énergie et de la passion à l'équipe, dont elles ont contribué à augmenter le niveau", selon les dires de Christine Sinclair, impatiente de disputer ses troisièmes Olympiades.

C'est probablement au milieu de terrain que le Canada a le plus de certitudes. Diana Matheson, Sophie Schmidt, Desiree Scott ont toutes les trois une grande expérience, et des jeux complémentaires. La jeune Ashley Lawrence est une garantie de grosse activité, alors que Jessie Fleming, du haut de ses 18 ans et de sa trentaine de sélections, est appelée à un grand avenir dans l'entrejeu canadien. Il y a quatre ans, l'équipe avait été chercher la médaille grâce à son mental et à sa détermination, un peu comme l'Angleterre l'année passée au Mondial. Si l'équipe n'est pas la plus talentueuse du plateau, elle arrive à Rio déterminée avec l'ambition de finir le travail d'il y a quatre ans, avec en mémoire une élimination en demi-finale par les Etats-Unis qui était mal passée.

 

Les joueuses à suivre

Le Canada a deux leaders. La première, c'est Christine Sinclair, buteuse extraordinaire mais bien plus que ça encore. A 33 ans, elle reste une joueuse indispensable au Canada et à sa jeune garde. Leader par l'exemple, la meilleure buteuse des derniers Jeux (6 buts) peut être injouable, comme la défense états-unienne en avait fait l'expérience il y a quatre ans, lorsqu'elle avait inscrit un triplé mémorable. La deuxième leader, c'est Kadeisha Buchanan, 20 ans et près de 60 sélections en équipe nationale. La défenseure, qui évolue encore à l'université, a été élue meilleure jeune joueuse du dernier Mondial, où elle avait réalisé de grosses performances esseulée en défense. 

 

Le pronostic FE

En toute logique, le Canada devrait se qualifier pour les quarts de finale malgré la présence de l'Allemagne et de l'Australie dans son groupe. Sur son talent seul, elle n'a pas vraiment les capacités d'aller plus loin. Mais une belle osmose, un quart abordable... tout peut aller vite ensuite. Le Canada n'a pas vraiment réussi sa Coupe du Monde, il peut être d'autant plus déterminé à Rio. Voir Christine Sinclair et ses coéquipières une médaille autour du cou à la fin de la compétition serait néanmoins une surprise.

 

Le parcours en qualification

Le Canada a obtenu sa qualification en atteignant la finale du tournoi de qualificaiton olympique de la zone CONCACAF, perdue face aux Etats-Unis.

 

 

 

Le groupe 

Gardiennes : Sabrina D’Angelo, Stephanie Labbé

Défenseures : Kadeisha Buchanan, Allysha Chapman, Josée Bélanger, Rebecca Quinn, Rhian Wilkinson, Shelina Zadorsky

Milieux de terrain : Jessie Fleming, Ashley Lawrence, Diana Matheson, Sophie Schmidt, Desiree Scott

Attaquantes : Janine Beckie, Nichelle Prince, Deanne Rose, Christine Sinclair, Melissa Tancredi

 

Le programme

 

 

Crédit photo : Hal Kaiser

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.