Autour des JO
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de rach63 à 18/12/2017 19h54
EDF Objectif 2019
Dernier message de leoj118 à 18/12/2017 19h32
D1 F 2017-2018
Dernier message de gasconha à 18/12/2017 12h58
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

JO 2004 : Les Etats-Unis récupèrent "leur" bien


Publié le 16 juillet 2016 | Autour des JO
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


JO 2004 : Les Etats-Unis récupèrent leur bien

En août aura lieu au Brésil le sixième tournoi olympique de football féminin. Alors que les Jeux approchent à grands pas, retour sur les cinq éditions précédentes. Cette semaine, focus sur le tournoi qui eut lieu lors des Jeux d'Athènes en 2004 et qui vit les Etats-Unis reprendre la couronne olympique


 

 

Pour la troisième édition du tournoi de football féminin aux Jeux Olympique, changement de formulation en phase de groupe, puisque dix équipes prennent part au tournoi, et seules la Chine et la Grèce ne rejoignent pas les quarts de finale. Quatre ans après avoir été dépossédée de son titre, l'équipe des Etats-Unis remporte difficilement son deuxième titre olympique, devant lutter longtemps en demi-finale et en finale pour retrouver les sommets. Le Brésil emmené par Cristiane, meilleure buteuse de la compétition, échoue en finale pour la première fois.

 

Les poules peu mordantes

Deux groupes de trois, une poule de quatre. La nouvelle formule des JO, disputés à 10, offre un premier tour presque "pour du beurre", puisque seules deux équipes ne rejoignent pas les quarts de finale. Si la Grèce repart sans aucun point comme attendu, la Chine non plus ne parviendra pas à s'en extirper, confirmant son recul sur la scène internationale. Placée dans le groupe C avec le Brésil, l'Australie et la Grèce, l'équipe des Etats-Unis remporte ses deux premières rencontres sans encaisser de but, s'assurant tranquillement de sa présence en quart de finale, avant de partager les points avec l'Australie lors de la dernière journée.

Dans le groupe A, la Suède, le Nigeria et le Japon, qui ont chacun remporté un match, sont tous les trois qualifiés pour les quarts de finale. Dans le groupe B, l'Allemagne remporte ses deux matches, dont un 8-0 avec un quadruplé de Birgit Prinz contre la Chine, et termine tranquillement en tête. C'est le Mexique, avec 1 point qui la rejoindra grâce à une meilleure différence de but par rapport à la Chine, les deux équipes n'ayant pas su se départager. Dans le groupe C, le Brésil et l'Australie rejoignent sans surprise les Etats-Unis en quart de finale.

 

Le parcours du combattant

Trois des quatre premiers quarts de finale de l'histoire des Jeux en football féminin sont plutôt disputés, l'Allemagne, les Etats-Unis et la Suède s'imposant sur le score de 2-1. Seul le Brésil gagne largement face au Mexique, 5-0. Des buts inscrits par... Formiga, Marta et Cristiane. Face au Japon d'Homare Sawa et Kozue Ando, les Etats-Unis s'imposent grâce à des buts de Kritine Lilly et Abby Wambach, qui dispute ses premiers Jeux Olympiques.

En demi-finale, le Brésil prend le dessus sur la Suède sur le plus petit des scores, et les Etats-Unis ont besoin des prolongations pour se débarrasser de l'Allemagne, qui avait égalisé dans les arrêts de jeu grâce à Isabell Bachor. Face à des Américaines fatiguées et jouant bas, la jeune attaquante allemande s'était jouée de Christie Rampone pour battre ensuite Briana Scurry. C'est finalement la jeune Heather O'Reilly, 19 ans, qui donnera la victoire aux Américaines en prolongations.

 

 

Revivez la demi-finale face à l'Allemagne en intégralité

 

 

Pour la première fois de son histoire, après deux médailles en chocolat, le Brésil est parvenu à passer le stade des demi-finales et attend de pied ferme l'équipe des Etats-Unis en finale. Les deux équipes sont un mélange entre joueuses d'expérience et jeune garde affamée, parmi lesquelles deux des plus grandes footballeuses de ce début de 21e siècle, Abby Wambach et Marta. C'est la première qui aura le dernier mot dans ce match serré, en offrant le titre aux Etats-Unis dans les prolongations, de la tête (sur corner) bien sûr ! C'est un adieu rêvé pour la génération dorée des Etats-Unis (Mia Hamm, Julie Foudy, Brandi Chastain, Kristine Lilly...), dont l'aventure avait commencé (officiellement) lors de la Coupe du Monde 1991 et qui aura été chercher ce dernier titre au bout de l'effort.

 

Revivez la finale face au Brésil en intégralité

 

 

 

 

Crédit photo : FIFA

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.