Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h03
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h01
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 22h26
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

PSG : Quelle équipe en 2016/2017 ?


Publié le 09 juillet 2016 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


PSG : Quelle équipe en 2016/2017 ?

Le Paris Saint-Germain présentera la saison prochaine un visage différent. Sous la houlette de son nouvel entraineur, Patrice Lair, le PSG a réussi à conserver des joueuses cadres, a réalisé un recrutement intelligent et va compter sur ses jeunes pépites du centre de formation. Si le groupe peut encore évoluer, voici un premier état des lieux.


 

 

 

Nouvel entraineur, nouveau staff, nouveau cycle. Avec dix départs déjà enregistrés et la moitié d'arrivées (en ce qui concerne les joueuses), le groupe du PSG sera bien différent la saison prochaine. Le club et Patrice Lair ont réussi à éviter de trop nombreux départs de cadres et pourront donc s'appuyer sur une ossature de joueuses connaissant bien le club. En attendant d'éventuels mouvements à venir, le PSG dispose d'un groupe plus réduit quantitativement, où joueuses de grande expérience se mêlent à de grands talents. Le groupe à l'heure actuelle montre d'ailleurs les espoirs et la confiance placés par Patrice Lair et le club en ses jeunes pépites -qui vont devoir répondre aux attentes sous peine de saison compliquée pour le club-, en sachant que d'autres espoirs pourront éventuellement obtenir du temps de jeu, confirmant la politique et les efforts du club en ce qui concerne la formation.

  

En défense

Dans les buts, Ann-Katrin Berger a rejoint Birmingham et Paris lui cherche donc une remplaçante. Le PSG va-t-il se diriger vers un grand talent français comme par exemple Romane Bruneau, reléguée en D2 avec La Roche, ou prospecter à l'étranger ?

La ligne défensive n'a connu qu'un départ, mais de taille : Jessica Houara d'Hommeaux (ainsi que Léa Declercq, repositionnée en défense mais avec un faible temps de jeu). Se pose la question de son remplacement. Eve Perisset semble tenir la corde et peut viser l'équipe de France, Sabrina Delannoy pouvant également occuper le poste. A gauche, Laure Boulleau est toujours là, mais rien n'a filtré à propos d'Ngozi Ebere, qui dispose encore d'un an de contrat. Perle Morroni, qui devrait jouer plus haut, pourrait jouer quelques matches en défense.

En défense centrale, Laura Georges et Sabrina Delannoy ont prolongé et Irene Paredes est arrivée, alors qu'Hawa Cissoko espère se faire sa place. Au centre, la défense parisienne sera solide même si Erika est attendue plus haut sur le terrain (c'est la volonté de Patrice Lair), Irene Paredes ayant un profil assez similaire à la Brésilienne, avec un jeu de tête plus performant. La grande question est la santé de Laura Georges et de Laure Boulleau, forfait pour les Jeux (peut-être un bien pour un mal pour le PSG)...

Le groupe : Katarzyna Kiedrzynek, Romane Salvador (?), Laure Boulleau, Hawa Cissoko, Sabrina Delannoy, Laura Georges, Irene Paredes, Eve Perisset, Ngozi Ebere (?)

 

Au milieu de terrain

C'est le secteur qui a connu le plus de départs importants. Caroline Seger, Kheira Hamraoui, Lisa Dahlkvist, Ghoutia Karchouni... Le club a réussi à conserver Shirley Cruz qui se dirigeait vers Barcelone, a signé Aminata Diallo et Vero Boquete, et prolongé ses jeunes pépites Anissa Lahmari et Grace Geyoro. Erika, qui évoluait en défense la saison dernière, devrait jouer au milieu cette saison selon les indications données par Patrice Lair, sans oublier Eve Perisset dont c'est le poste de formation. 

Il faut que le PSG se trouve un nouveau milieu. Si Farid Benstiti avait privilégié un trio physique en fin de saison dernière, Patrice Lair pourrait opter comme trio titulaire pour Boquete, Cruz et Erika, trois joueuses expérimentées et techniques. Derrière ces trois joueuses, cela manque d'expérience au plus haut niveau mais Diallo dispose d'une solide expérience de la D1 et a l'objectif de passer un palier en vue de la prochaine Coupe du Monde, alors que Geyoro et Lahmari seront très attendues pour leur première année à temps plein avec les pros.

Le groupe : Vero Boquete, Shirley Cruz, Aminata Diallo, Erika, Grace Geyoro, Anissa Lahmari, Eve Perisset

 

En attaque

Si de nombreuses joueuses ont quitté le club depuis l'été dernier, le PSG a réussi à conserver Cristiane et Marie-Laure Delie, et à retenir Anja Mittag qui avait demandé à partir. Patrice Lair a indiqué compter sur Ouleye Sarr, qui est une interrogation mais dont le potentiel est certain. Sarah Palacin a rejoint le club et son style de jeu pourrait s'épanouir sous les ordres du nouveau technicien parisien. Chez les jeunes, Perle Morroni voudra confirmer sa progression et sa fin de saison dernière, Marie-Antoinette Katoto voudra grapiller plus de temps de jeu pour continuer sa progression.

Trois joueuses internationales d'expérience, une joueuse disposant d'une solide expérience en D1, et des jeunes à fort potentiel. Alors que de nombreux départs étaient attendus, l'attaque du PSG aura maigri en quantité mais à l'exception de Sarah Palacin, ne sera composée que de joueuses évoluant déjà au club la saison passée. Delie et Mittag seront particulièrement attendues et pourraient presque être considérées comme deux recrues si elles évoluent en pleine confiance et se montrent à leur niveau. Les jeunes espoirs du club seront également très attendues.

Le groupe : Cristiane, Marie-Laure Delie, Marie-Antoinette Katoto, Anja Mittag, Perle Morroni, Sarah Palacin, Ouleye Sarr

 

Equipe-type possible : Kiedrzynek - Boulleau, Georges, Paredes (Delannoy), Perisset (Delannoy) - Erika, Cruz, Boquete - Mittag, Cristiane (Palacin), Delie.

 

Crédit photo : PSG

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
27 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.