Actus
Sur nos forums
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de patrique à 21/09/2017 21h31
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de johnjhee69 à 21/09/2017 18h02
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 17h45
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Pamela Babinga, potentiel de buteuse


Publié le 02 juillet 2016 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Pamela Babinga,  potentiel de buteuse

Après avoir connu une première partie de carrière de joueuse de Ligue à Mantes-la-Jolie, Pamela Babinga découvre le haut niveau depuis un an. Suite à une première saison en Division 2 féminine réussie, l'attaquante vient de s'engager avec l'ASJ Soyaux. En pleine découverte, l'attaquante compte bien continuer sa progression fulgurante.


 

 

 

Quand, petite, elle jouait avec ses frères au football, Pamela Babinga ne devait certainement pas imaginer se retrouver sur les pelouses de D1 dans deux mois sous les couleurs de l'ASJ Soyaux. Elle qui a intégré le club du FC Mantois (Mantes-la-Jolie, Yvelines) à l'âge de douze ans et a tout de suite pu côtoyer directement l'équipe senior. Elle y a fait ses armes, est devenue une joueuse à part entière du club, passé ses premiers diplômes d'entraîneur. Le parcours typique d'un enfant de club attaché à sa région. Avant le grand changement.


Progression et adaptation fulgurantes

A 25 ans, Pamela Babinga va donc découvrir le très haut niveau national. On pourrait être tenté de dire que c'est déjà un âge avancé surtout lorsque l'on regarde de plus près la moyenne sojaldicienne, mais lorsque l'on s'arrête sur le parcours de l'attaquante yvelinoise, son arrivée en D1 est plutôt très rapide. Après avoir grandi en tant que footballeuse sous les couleurs du FC Mantois et avoir participé aux différentes montées du club jusqu'en Division d'Honneur, Pamela Babinga a convaincu le staff d'Aurillac-Arpajon et a fait le grand saut dans la Division 2 il y a un an. Une seule et unique saison réussie avec quinze buts à la clé en championnat qui a montré une adaptation exceptionnelle : « Même moi cela me surprend encore aujourd'hui mais cela a été une très bonne saison. Je ne m'attendais pas à inscrire autant de buts », souffle-t-elle.

« Elle a réalisé une saison très encourageante, c'est une attaquante qui va vite, qui a des aptitudes face au but que l'on n'avait pas forcément à Soyaux, cela peut amener une valeur ajoutée », confie l'entraîneur Nicolas Goursat. Une saison formidablement conclue par un titre mondial lors de la Coupe du monde militaire en Bretagne avec l'équipe de France. Compétition pendant laquelle, l'attaquante yvelinoise a découvert certaines de ses nouvelles coéquipières.

 
Confiance en soi

Début août quand elle reprendra avec le groupe sojaldicien, Pamela Babinga aura peut-être quelques airs de déjà vu. Comme l'impression de revenir un an en arrière, à découvrir un nouveau groupe et un autre niveau d'exigence, et montrer qu'elle peut avoir le niveau de la D1. Car il y a encore un peu plus d'un an, elle s'entraînait deux fois par semaine avec le FC Mantois. C'était un peu comme si, depuis douze mois environ, elle démarrait une deuxième carrière. « Elle a une grosse marge de progression et elle a beauocup à apprendre car son parcours a été assez rapide, elle jouait à Mantes-la-Jolie il y a encore deux ans », affirme son nouveau coach.

Si par le passé, elle doutait de ses capacités, bien que ses proches lui répétaient depuis toute petite qu'elle avait le potentiel pour jouer au haut niveau, désormais avec la découverte de la Division 2 et cette saison plutôt réussie avec Aurillac-Arpajon, l'attaquante a pris confiance en elle. Et elle ne compte pas faire de la figuration avec les Bleues, bien au contraire « Je vais tenter de leur apporter mon expérience comme apprendre de la leur car elles se connaissent depuis un moment. Leur amener un plus au niveau offensif, et si je peux marquer pleins de buts cette saison je n'hésiterai pas ». Les défenses de D1 sont prévenues.

 

 

Crédit photo : Manu Cahu

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.