Top News
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 20/11/2017 10h23
D1 F 2017-2018
Dernier message de anaxagore à 20/11/2017 10h10
D1 F 2017-2018
Dernier message de rial84 à 20/11/2017 09h18
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

JO 1996 : A domicile, les Etats-Unis remportent la première édition


Publié le 02 juillet 2016 | Top News
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


JO 1996 : A domicile, les Etats-Unis remportent la première édition

En août aura lieu au Brésil le sixième tournoi olympique de football féminin. Alors que les Jeux approchent à grands pas, retour sur les cinq éditions précédentes. Cette semaine, focus sur le premier tournoi qui eut lieu lors des Jeux d'Atlanta en 1996, et qui virent les Etats-Unis s'imposer à domicile en prenant le dessus sur la Chine en finale.


 

 

Deux éditions de la Coupe du Monde ont eu lieu quand, pour la première fois, le football féminin fait son apparition aux Jeux Olympiques. C'est en 1996, lors des Jeux d'Atlanta, huit équipes se disputent le titre olympique. A domicile, devant un public venu en nombre, les Etats-Unis remportent le tournoi, le premier de nombreux titres olympiques, en battant la Chine en finale un an après la Coupe du Monde 1995 remportée par la Norvège. 

Pour le tournoi, pas le temps de mettre en place des qualifications et du coup, les huit équipes engagées sont donc les huit meilleures de la dernière Coupe du Monde, le Brésil prenant la place de l'Angleterre non reconnue par le Comité International Olympique. Parmi les huit équipes engagées, quatre nations européennes, deux asiatiques, les Etats-Unis pays-hôte et le Brésil "repéché". 

 

Pour l'anecdote (1) 

A la veille des demi-finales, dans la nuit du 26 au 27 juillet, une bombe explose vers 1h20 au parc olympique du Centenaire à Atlanta, fréquenté par une dizaine de milliers de personnes. Elle occasionnera un décès, plus un autre sur crise cardiaque ensuite, et 111 blessés. Un agent de la sécurité a découvert la bombe avant qu'elle n'explose et a permis d'éviter des conséquences qui auraient été bien plus importantes.

 

Les Etats-Unis devancés par la Chine

Lors de la phase de groupe, les Etats-Unis sont devancés par la Chine dans le groupe E. Les Etats-Unis ont remporté leur premier match face au Danemark 3-0, puis le deuxième face à la Suède 2-1. Les Américaines et les Chinoises sont qualifiées pour les demi-finales avant la troisième journée, qui les voit se quitter sur un match nul et vierge offrant la première place du groupe à la Chine, qui a battu le Danemark 5-1 et dispose d'une meilleure différence de but.

Dans le groupe F, les championnes du monde norvégiennes terminent en tête, et les vice-championnes du monde allemandes passent à la trappe, devancées par le Brésil de Sissi, Katia et Formiga. Le Japon d'Homare Sawa n'a pas fait le poids, perdant ses trois rencontres comme le Danemark dans le groupe E.

 

Les Etats-Uniennes championnes olympiques

La première demi-finale met aux prises la Chine et le Brésil. Les Américaines sont réduites à 10 avant la mi-temps (Tânia Maranhão, 43'), la Chine à l'heure de jeu (Wen Lirong). Après 45 minutes, la Chine mène 1-0 grâce à un (très beau) but inscrit rapidement par Sun Qingmei (5'). Il faudra attendre les 25 dernières minutes de jeu pour que la rencontre s'emballe. Roseli (67') et Pretinha (72') permettent au Brésil de renverser la situation. Mais Wei Haiying, entrée en jeu en seconde période (55'), permet finalement à la Chine de s'imposer grâce à un doublé tardif (83', 90').

 

 

Les buts chinois contre le Brésil

 

 

La seconde demi-finale est un nouvel affrontement entre Norvège et Etats-Unis après la finale de la Coupe du Monde 1991 et les demi-finales du Mondial 1995. Comme l'année précédente, les championnes du monde mènent rapidement au score (18'), puis se retrouvent à 10 (Agnete Carlsen, 71'). Mais cette fois-ci, elles ne tiendront pas. Michelle Akers égalise sur penalty (76'), et Shannon MacMillan offre la victoire aux Etats-Unis lors des prolongations, décidées au but en or (100'). La finale sera donc un remake du match pour la troisième place du Mondial 1995.

Alors qu'Ann Kristin Aarønes a offert le bronze à la Norvège d'un doublé inscrit en cinq minutes (21', 25', 0-2 score final), les Etats-Unis prenaient une nouvelle fois le dessus sur une Chine qui continue sa progression vers les sommets, 1-2. Shannon MacMillan ouvrait logiquement le score pour les grandes favorites (20'). Mais les Américaines relâchaient la pression et la Chine égalisait logiquement grâce à Sun Wen (32'). C'est Mia Hamm qui sort les Etats-Unis de leur léthargie, et qui lance la contre-attaque qui aboutit au but du titre signé Tiffeny Milbrett (68'). En 1996, les Etats-Unis ont déjà remporté un titre mondial et un titre olympique...

 

Pour l'anecdote (2)

Avant la finale de la Coupe du Monde 1999 disputée aux Etats-Unis, c'est lors de la finale des Jeux d'Atlanta que la plus grande affluence pour un match dans une compétition féminine a été enregistrée, avec 76 489 présents au Sanford Stadium d'Athens, à une heure d'Atlanta. Une affluence qui mettait fin à une compétition très suivie dans les stades, alors qu'il n'y avait pas de diffusion en direct à la télévision.

 

 

 

 

 

Crédit photo et vidéo : FIFA, Youtube, Team USA

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
1 Commentaire

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.