Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de chrdollar à 25/09/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 25/09/2017 23h12
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 25/09/2017 22h51
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Dali : "Je pensais arrêter"


Publié le 26 juin 2016 | Actus
Par La Rédaction


Dali : Je pensais arrêter

Après une saison 2015-2016 quasi blanche et une longue période de blessure, Kenza Dali a retrouvé les terrains avec le Paris Saint-Germain et l'équipe de France. Elle s'est confiée magazine Surface pour évoquer ce moment difficile qui a bien failli causer l'arrêt de sa carrière. La rédaction vous a choisi quelques extraits de cet entretien.


 

 

 

 

Sa parole est rare. Mais lorsqu'elle s'exprime, Kenza Dali délivre toujours un discours intéressant. Après une saison 2015-2016 chaotique en grande partie passée à l'infirmerie suite à une blessure (pendant huit mois), l'ailière parisienne (bientôt lyonnaise) a retrouvé le plaisir du pré avec le Paris Saint-Germain et l'équipe de France. Elle s'est livrée au magazine Surface. Entretien dans lequel elle raconte cette longue période hors des terrains, l'origine de cette blessure, cette saison aux deux tiers blanche, et l'éventualité d'un arrêt de sa carrière. Meilleurs morceaux choisis.

 
« Après la Coupe du monde, le premier jour d’entraînement avec Paris, on commence par un petit footing pour reprendre doucement. Après quatre foulées j’ai ressenti une douleur telle que j’avais l’impression de me prendre des coups de couteaux dans le genou ! Je ne pouvais plus courir ! »

 

 

Pendant des semaines, Kenza Dali va expérimenter différents traitements mais rien ne fonctionne vraiment. Pendant l'hiver, elle prend la décision de rentrer sur Lyon, dont elle est originaire pour tenter de surmonter cette période difficile de blessure qui a bien failli causer l'arrêt de sa carrière. Elle prend alors la décision de se faire opérer après avoir consulté plusieurs spécialistes.


« Ce genre d’opération est très rare et c’est du quitte ou double. On m’a clairement dit qu’il fallait que j’envisage d’arrêter. Qu’il y avait des pathologies qui ne se soignaient pas et que la mienne en faisait partie. J’ai pris différents avis médicaux pour me rassurer. L’opération s’avérait tellement complexe... Mais je l’ai tentée ».

 

 

Finalement, Kenza Dali a réussi à revenir sur les terrains pour la fin de saison après huit mois très compliqués. Après plusieurs apparitions avec le Paris Saint-Germain, elle a été à nouveau convoquée par Philippe Bergerôo pour le rassemblement de l'équipe de France en avril. Elle fait désormais partie de la liste élargie de 28 joueuses convoquées par le sélectionneur en vue de la première phase de la préparation aux Jeux olympiques. Une compétition où l'équipe de France aura le statut de favori.


« Je n’y crois pas trop à notre statut de favori parce qu’avant la Coupe du monde, on l’avait et au final, on ne finit même pas sur le podium. Aujourd’hui, les gens doutent vraiment de l’équipe de France féminine. Après nos dernières performances, on a beaucoup été critiquées sur le jeu. C’est tout à fait logique. »

 

 

Retrouvez l'intégralité de cet entretien sur Surface Magazine.

 

Crédit photo : vivienlavau.fr / SURFACE

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.