Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 25/09/2017 00h08
D1 F 2017-2018
Dernier message de cnessy à 24/09/2017 21h15
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 24/09/2017 21h15
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 : Les 4 moments forts de la saison


Publié le 21 mai 2016 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


D1 : Les 4 moments forts de la saison

La saison 2015-2016 de la Division 1 féminine touche à sa fin, l'occasion pour la rédaction de Foot d'Elles de revenir sur les quatre moments marquants de cet exercice qui a vu la décima historique de l'Olympique Lyonnais. Entre la claque parisienne à Gerland, le trou noir montpelliérain ou encore le premier but encaissé par l'OL, sélection subjective.


 

 

 

 

La claque parisienne de l'automne

Lorsque le calendrier de cette saison 2015-2016 est sorti l'été dernier, on avait obligatoirement coché cette date du 27 septembre 2015. Lors de cette quatrième journée de Division 1, Lyonnaises et Parisiennes se retrouvaient pour un premier choc à Gerland. Malheureusement, de choc il n'y en a pas vraiment eu tellement les Fenottes ont dominé de la tête et des épaules cette affiche (victoire 5-0). Un succès qui a fait dire à beaucoup que cette année encore, l'OL avait une voie royale pour conquérir cette décima. Et surtout, même si cela se sentait depuis le début de saison, cette lourde défaite a encore mis en lumière ces mêmes lacunes et cet écart entre les deux clubs. On pourra juste regretter que ce choc soit intervenu si tôt dans la saison juste après la trêve internationale de septembre.


Montpellier lâche prise

C'était l'équipe sensation du début de saison. La seule à avoir tenu tête à l'ogre lyonnais lors d'une rencontre de championnat de la phase aller (lors de la 11e journée, match nul 0-0, ndlr). Le MHSC était même invaincu pendant treize journées (voire sur l'ensemble de l'année civile 2015) et s'affichait de plus en plus comme un prétendant à la Ligue des champions, et pourquoi pas plus. Mais le début d'année 2016 héraultais a coïncidé avec courant alternatif. Entre janvier et mars, les joueuses de Jean-Louis Saez ne se sont imposées qu'une seule fois en cinq rencontres de championnat. Subissant au passage un revers dans un match décisif face au PSG à domicile et sur la pelouse d'Albi lors de la 17e journée (2-1). Une dynamique négative synonyme d'échec dans la course au titre, et dans une moindre mesure à la Ligue des champions. L'embellie aura été belle en 2015 mais sans récompense à la fin.


La décima de l'OL officialisée

Impossible d'évoquer les moments forts de cette saison 2015-2016 sans s'attarder le temps de quelques lignes sur la décima lyonnaise. Ce nouveau titre rhodanien, le dixième consécutif donc, était attendu. Et les Fenottes, toujours plus impressionnantes, n'ont pas loupé le rendez-vous. Invaincues cette saison, les coéquipières de Wendie Renard ont réalisé une exercice 2015-2016 digne de leur standing. Alors oui, l'OL écrase le football hexagonal et ne permet pas beaucoup de suspense, mais il a le mérite de perdurer et de continuer de se dévélopper, que cela soit par les infrastructures ou par le projet de jeu. Cette performance est impressionnante. Et cette saison est à tout point historique.

 

Soyaux, la première faille

Lors de cette 10e journée de D1 un week-end de novembre, il s'est passé un doublé événement. Tout d'abord, plus sur le plan anecdotique, l'ASJ Soyaux a été le premier club à trouver la faille dans la défense lyonnaise cette saison. Même si les Bleues se sont largement inclinées 7-1 face aux nonuples championnes de France en titre, elle auront réussi là où avaient échoué avant elles et après elles, le PSG, Montpellier ou encore Juvisy cette saison. Et la première gardienne lyonnaise qui est donc allée chercher le ballon dans ses propres filets se nomme : Wang Fei. La portière chinoise s'est d'ailleurs fait dézinguer par l'entraîneur rhodanien, Gérard Prêcheur, en zone mixte après la rencontre. Une sortie qui l'a poussée à quitter le club par la suite.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
9 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.