Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de germain à 25/09/2017 18h40
D1 F 2017-2018
Dernier message de ebro95 à 25/09/2017 18h19
D1 F 2017-2018
Dernier message de guitou à 25/09/2017 17h34
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

L'OL peut (doit)-il réaliser le triplé ?


Publié le 17 mai 2016 | Actus
Par La Rédaction


L'OL peut (doit)-il réaliser le triplé ?

Comme chaque mardi, la rédaction de Foot d'Elles vous propose un nouveau débat. Après sa victoire en Coupe de France face à Montpellier, l'Olympique Lyonnais est plus que jamais en course pour un triplé retentissant. Cet OL 2015-2016 est-il capable de réaliser cette performance ? Vous aussi donnez votre avis.


 

 

 

 

Les Fenottes entament leur sprint final. Après avoir bouclé le dossier « Division 1 », les joueuses de Gérard Prêcheur se sont attelées à faire tomber Montpellier en finale de Coupe de France à Grenoble ce dimanche (2-1). Elles vont désormais se plonger dans la préparation de leur dernier et grand objectif : la finale de Ligue des champions face à Wolfsburg (26 mai à Reggio Emilia, Italie), pour un remake de la finale perdue de 2013. Si tout se passe bien pour les Lyonnaises, elles réussiraient alors un splendide triplé sur cette saison et pour la deuxième fois de l'histoire du club après 2012, mais aussi, elles deviendraient la deuxième équipe la plus titrée du Vieux Continent avec trois Ligues des champions à une couronne de Francfort (titré en 2002, 2006, 2008 et 2015). De quoi marquer un peu plus l'histoire. L'obssession sur le Rhône. Mais en sont-elles capables ? Pire doivent-elles le faire ?


Au-dessus du lot

Lorsque l'on regarde de près la saison de l'Olympique Lyonnais, la domination des Fenottes ne fait guère de doutes. Invaincues en championnat, largement dominatrices en Ligue des champions (avec notamment une victoire 7-0 face au PSG au Parc OL lors de la demi-finale aller, ndlr), les Lyonnaises n'ont jamais semblé réellement inquiétées jusqu'à présent. Si parfois, la créativité dans le jeu n'a pas été totalement au rendez-vous, l'emprise et la supériorité rhodanienne sur ses adversaires a été flagrante.

Toutefois, pour s'éviter tout problème épineux face à Wolfsburg, l'Olympique Lyonnais devra réaliser une performance de haute volée car l'équipe allemande, qui vient tout juste de valider son ticket pour la prochaine Ligue des champions, semble armée pour empêcher les Fenottes de réaliser ce triplé tant attendu. Il faudra aussi une Amandine Henry à un meilleur niveau car la néo-Américaine ne semble pas encore être revenue de sa blessure, et peut-être éviter des choix tactiques peu convaincants (Henry-Kumagai). Et puis, il ne faudra pas faiblir au pire des moments, dans ce type de match qui compte plus que les autres. Car cette finale de Ligue des champions sera le point d'orgue de la saison 2015-2016 de l'OL et en donnera la portée historique. « On est confiantes, on a un gros collectif et on arrive à bien se trouver sur le terrain. On a tout simplement une bonne équipe et on va aller au bout. En tout cas, cette année elle est pour nous », confie Eugénie Le Sommer.

 
Le triplé : une obligation ?

Et comme l'indique le recrutement déjà opéré pour la saison prochaine avec les arrivées de Dzsenifer Marozsan, Caroline Seger et de Jessica Houara d'Hommeaux, ou encore de l'arrivée probable d'une Alex Morgan, l'objectif est clair : faire en sorte que l'OL soit le numéro 1 sur le Vieux Continent. On ne va pas chercher ce type de joueuses de classe mondiale seulement pour régner uniquement sur la scène nationale. Les dix titres de champion de France de rang et les cinq Coupes de France consécutives c'est beau, mais l'obsession à Lyon, c'est la Ligue des champions. Après le trou d'air de ces deux dernières saisons, une nouvelle défaite face à Wolfsburg en finale européenne serait certainement très mal vécue dans la sphère lyonnaise. Comptez sur les coéquipières de Wendie Renard pour « ne rien lâcher ». Elles ont en tout cas leur destin entre leurs mains.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
22 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.