Actus
Sur nos forums
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de dovensi à 20/10/2017 18h03
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de gromit à 20/10/2017 18h00
Changement de la ligne éditoriale Foot d'Elles
Dernier message de à 20/10/2017 17h22
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 - J21 : Lyon passe la dixième, La Roche redescend avec les honneurs


Publié le 09 mai 2016 | Actus
Par La Rédaction


D1 - J21 : Lyon passe la dixième, La Roche redescend avec les honneurs

Après chaque journée de Division 1 féminine, retrouvez notre article Top(s) / Flop(s). Cette semaine, focus sur l'OL, qui a remporté son dixième titre de champion consécutif, l'OM, champion de D2, mais également La Roche, Albi et Soyaux qui sont passés à côté de petits exploits.


 

 

 

 

TOPS

 

OLYMPIQUE LYONNAIS

La rencontre a été difficile, mais l'Olympique Lyonnais a eu ce qu'il était venu chercher sur la pelouse de Soyaux : un dixième titre de champion consécutif, une performance impressionnante qui souligne l'avance considérable prise par un club sans réelle concurrence au niveau national. Si l'enjeu était de taille et que les Fenottes ont tremblé jusqu'aux dix dernières minutes de la rencontre, elles ont fait preuve de force de caractère pour s'offrir un dernier match de gala à domicile pour la dernière journée face à Montpellier, le seul club français n'ayant pas perdu contre l'ogre lyonnais cette saison.

 

OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Exceptionnellement, cette rubrique accueille un club qui évolue encore en D2. Cinq ans après le début de sa nouvelle aventure, le club marseillais a obtenu sa montée en D1, et le titre de champion de D2 avec la manière. Ce week-end, l'équipe dirigée par Christophe Parra n'a laissé aucune chance à Dijon, son dauphin et son adversaire le plus constant cette saison, malgré l'expulsion de Sandrine Brétigny. A n'en pas douter, il faudra suivre l'équipe de près la saison prochaine, et la montée du club le plus populaire de France devrait permettre de mettre un peu plus en lumière l'élite du football féminin français.

 

 

MI-TOP, MI-FLOP

 

LA ROCHE

L'équipe vendéenne y a cru, et s'est bien battue pour éviter la relégation. Face à Saint-Etienne, l'équipe dirigée par Malika Bousseau a longtemps mené 2-0 avant de voir les Amazones revenir puis l'emporter en toute fin de match, mettant un terme aux espoirs de maintien des Vendéennes. Certes, La Roche redescend un an après avoir obtenu la montée -comme tant d'autres... à commencer par Nîmes et Saint-Maur cette saison-, mais l'équipe aura fait preuve de force de caractère et aura permis à plusieurs espoirs de se mettre en évidence au plus haut niveau national, à commencer par Romane Bruneau et Clara Matéo.

 

ALBI

Le club tarnais n'avait plus grand chose à jouer, mais accrocher le PSG aurait pu lui permettre d'espérer terminer cinquième, ce qui aurait été une très belle performance. Face au club de la capitale qui n'a plus rien à jouer et se dirige vers une intersaison à remous, Albi a failli créer la surprise et menait encore à vingt minutes de la fin de la rencontre. Si le PSG a fait parler son expérience pour finalement l'emporter, Albi continue d'engranger de l'expérience pour sa seconde dans l'élite et peut continuer de grandir avec un effectif jeune et prometteur.

 

SOYAUX

Certes, comme La Roche ou Albi, l'équipe a perdu ce week-end. Mais l'équipe charentaise est passé proche d'un petit exploit en tenant longtemps en respect l'Olympique Lyonnais venu chercher une décima. Si les Charentaises avaient tenu bon, elles auraient même relancé le championnat avant la dernière journée... Alors que Jean Parédès va quitter le club en fin de saison, Soyaux s'est offert un petit match de gala malgré un score finalemennt plutôt sévère, et a une nouvelle fois montré que l'équipe était capable de belles performances contre les grosses équipes du championnat.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
6 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.