Equipe de France A
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de chrdollar à 25/09/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 25/09/2017 23h12
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 25/09/2017 22h51
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

EDF : Objectif Pays-Bas via l'Ukraine


Publié le 11 avril 2016 | Equipe de France A
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


EDF : Objectif Pays-Bas via l'Ukraine

Trois jours jours après sa courte victoire en Roumanie (0-1, but de Bussaglia sur penalty), l'équipe de France affronte l'Ukraine ce soir (21h) à Valenciennes avec l'objectif de valider son billet pour l'Euro 2017. L'occasion également de se rassurer après les dernières sorties, et de marquer dans le jeu pour la première fois en 2016


 

 

Objectif 1 : le 6/6 et la qualification

Ce soir face à l'Ukraine, l'équipe de France peut obtenir son billet pour l'Euro qui aura lieu aux Pays-Bas la saison prochaine. Rarement convaincantes dans ces qualifications, les Bleues ont cependant gagné leurs cinq rencontres sans encaisser le moindre but et un sixième succès ce soir leur permettrait d'être les premières qualifiées pour l'Euro, et de jouer leurs deux dernières rencontres qualificatives du groupe face à la Grèce (3 juin) et l'Albanie (20 septembre) sans la pression du résultat.

En octobre dernier, lors de la rencontre aller à Lviv, les Tricolores s'étaient imposées sur le score de 0-3, grâce à trois actions personnelles. C'est Marie-Laure Delie (également auteure de deux barres transversales) qui avait débloqué la situation en fin de première période et soulagé une équipe qui n'arrivait pas à concrétiser ses quelques occasions, avant qu'Elise Bussaglia puis Amel Majri ne mettent la France hors de portée d'un éventuel retour ukrainien comme on a pu le craindre vendredi dernier en Roumanie.

 

Objectif 2 : marquer des buts

Voilà cinq matches désormais que l'équipe de France n'a pas marqué le moindre but dans le jeu. C'est à dire qu'en 2016, les Bleues n'ont inscrit que deux buts, à chaque fois sur penalty (Louisa Necib contre la Norvège, Elise Bussaglia contre la Roumanie). Après le zéro pointé de la SheBelieves Cup, les Tricolores avaient l'occasion de se rassurer face à la modeste Roumanie, 39e mondiale. Ce ne fut pas le cas, et il faut espérer que Valenciennes permettra à l'équipe de France d'arrêter la série à cinq rencontres sans marquer dans le jeu.

Au-delà de ça, l'association en pointe de l'attaque Marie-Laure Delie/Eugénie Le Sommer, instaurée pendant la Coupe du Monde alors que Delie était en forme, peine à convaincre depuis. Les deux joueuses vivent une saison compliquée en club et ne se rassurent pas en équipe de France. Philippe Bergerôo cherchera-t-il une alternative à ce duo, pour l'instant épargné par les blessures, alors que Kadidiatou Diani ou Marie-Charlotte Léger sont peut-être en mesure de proposer quelque chose de différent ?

 

Du changement chez les Bleues ?

Cela semble assez peu probable de la part de Philippe Bergerôo, conservateur dans ses choix et déjà contraint à des changements causés par des blessures. Le duo Kozyrenko/Apanaschenko est dangereux, et il faudra donc se montrer vigilante derrière, d'autant plus que Laura Georges, impériale à l'aller, n'est pas là. Il semble donc assez peu probable de voir les Montpelliéraines Sakina Karchaoui, Kelly Gadéa ou Laura Agard sur le terrain. En revanche, le duo Camille Abily/Elise Bussaglia pourrait laisser sa place à une association attendue : Amandine Henry, qui pourrait porter la tunique tricolore pour la première fois en 2016, et Kheira Hamraoui, auteure d'une belle entrée contre la Roumanie après une SheBelieves Cup réussie.

En ce qui concerne l'animation offensive, secteur peu en vue ces derniers temps, un forfait est acquis, celui de Louisa Necib sur l'aile gauche. Pour la remplacer, plusieurs solutions, à commencer par Kadidiatou Diani qui l'avait remplacée en Roumanie, ou Kenza Dali qui pourrait revêtir le maillot bleu pour la première fois depuis la Coupe du Monde, même si ces deux joueuses ont une préférence pour l'aile droite. Ce pourrait également être l'occasion de voir Marie-Charlotte Léger en action sur un temps de jeu conséquent. Quelle que soit l'équipe choisie par Philippe Bergerôo ce soir, il faudra ramener les trois points et la qualification. En espérant qu'ils seront accompagnés de buts dans le jeu et de la manière...

 

Crédit photos : FFF

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
29 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.