Division 2
Sur nos forums
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h29
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h26
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 23h11
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D2 : la bataille pour le maintien


Publié le 02 avril 2016 | Division 2
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


D2 : la bataille pour le maintien

A cinq journées de la fin du championnat de Division 2 féminine, la bataille pour le maintien fait rage dans le groupe B et le groupe C. Etat des lieux des formes du moment et des chances de réussite pour les différents protagonistes.


 

 

 

 

Comme tout le monde le sait, en cette année de réforme, six équipes sont condamnées à la relégation dans chaque groupe de Division 2. Ce qui donnera deux groupes la saison prochaine au lieu de trois cette année. Les tickets pour le maintien sont donc réduits. Si dans le groupe A, le LOSC semble bien parti pour accrocher la sixième place, dans les groupes B et C, la messe est loin d'être dite.

 


GROUPE A

Dans le groupe A, à cinq journées de la fin du championnat, le LOSC occupe la sixième place avec 44 points, synonyme de dernier ticket pour le maintien en Division 2. Dans cette poule, l'autre postulant le plus sérieux semble être Nancy (7e, 36 points). Huit points séparent les deux équipes, une série sera donc indispensable aux Lorraines pour espérer revenir sur les Lilloises. Mais leur calendrier s'avère difficile. Avec au programme Arras, Val d'Orge et une confrontation directe face au LOSC lors de la 21e journée, l'ASNL va devoir prendre un maximum de points. Mais du côté lillois, une seule victoire pourrait suffire d'ici à la fin de saison. Dans cette course à la survie, on peut éliminer dès à présent Hénin-Beaumont (34 points), confronté à un calendrier compliqué, qui reçoit Metz ce week-end avant de défier notamment Reims et le leader Arras, et qui semble trop loin au classement pour combler le gouffre.

 

GROUPE B

Trois équipes en trois points. Le moindre faux pas se paiera certainement cash. Pour l'intant, Le Mans tient la corde dans ce groupe B en sixième position avec 43 points. Lorient est en chasse-patate au 7e rang avec 41 points et Issy, 8e, avec 40 points au compteur. Si le FF Issy est parvenu à revenir au contact grâce à une belle série, les Chouettes ont été stoppées dans leur élan le week-end dernier face à Mérignac-Arlac (3-3). Un accroc malvenu à l'aube du sprint final où les Franciliennes vont devoir défier Bordeaux, Saint-Malo, Le Mans, Rouen et Yzeure. La tâche s'annonce complexe... Et le sans-faute impératif. De son côté, le FCL devra tenter de limiter la casse face à Rouen et Yzeure avant de profiter de matches plus abordables face à Condé-sur-Noireau et Quimper. Quoiqu'il arrive, tout est encore jouable dans ce milieu de tableau, et la vérité d'une journée ne sera peut-être pas celle de la suivante.


GROUPE C

Enfin dans le groupe C, la situation est quelque peu similaire. Trois équipes se tiennent aussi en trois petits points. Le Puy et Monteux avec 38 points, et Nivolas-Vermelle à 36. Le premier nommé va débuter un véritable parcours du combattant. Entre Dijon, l'OM et Grenoble, il faudra tenter de s'imposer face à Nivolas lors de la 19e journée avant de tirer son épingle du jeu face à Aurillac-Arpajon... La force mentale sera primordiale mais elle ne suffira probablement pas pour survivre. De son côté, Nivolas pourrait probablement être la surprise de cette fin de saison en se sauvant dans les dernières journées. D'autant que se profilent deux rencontres capitales face à Monteux puis au Puy et qui, en cas de succès, pourraient ouvrir le chemin du maintien au club isérois. Enfin, Monteux n'a pas un calendrier facile avec Marseille, Grenoble, Aurillac-Arpajon. Il faudra aborder ces cinq matches comme cinq finales pour s'en tirer. Ici, le dernier ticket pour le maintien choisira certainement son destinataire en fonction des confrontations directes qui seront nombreuses lors des dernières journées.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
2 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.