Equipe de France A
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 25/09/2017 00h08
D1 F 2017-2018
Dernier message de cnessy à 24/09/2017 21h15
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 24/09/2017 21h15
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

"On sait ce qu'il nous reste à travailler"


Publié le 10 mars 2016 | Equipe de France A
Par La rédaction


On sait ce qu'il nous reste à travailler

A la sortie de leur troisième rencontre de cette She Believes Cup, les joueuses de l'équipe de France féminine étaient lucides sur leurs performances lors de cette tournée américaine. Conscientes du travail qui leur reste à accomplir d'ici aux Jeux olympiques.


 

 

 

 

Sabrina Delannoy

"Déjà on n'a pas perdu, c'est déjà un point positif par rapport aux deux premiers matches. Après il ne faut pas se contenter de ce résultat là et de ce jeu là car cela ne suffira pas. Si on prend une configuration Jeux olympiques je pense que là on est sorti de la compétition. Il faut en tirer les enseignements, on a été je pense costaud défensivement. Elles ne se sont pas créées beaucoup d'occasions. Mais il va falloir se projeter peut-être plus vite vers l'avant et essayer d'être plus dangereuses devant le but. Maintenant on ne va pas se trouver d'excuses, il faut continuer de travailler. On a encore du temps. On a affronté les meilleures équipes mondiales, c'est très bien aussi pour se préparer et cela nous montre le chemin qu'il nous reste à parcourir."

 

Elodie Thomis

"On fait une bonne première période, on se crée des occasions. C'est encourageant pour la suite, c'est vrai que c'est frustrant de perdre deux matches et de faire un nul. On aurait pu faire mieux mais sur l'ensemble du tournoi mais je pense que l'on a fait de bonnes choses. On sait ce qu'il faudra travailler et on verra la suite. Il ne faut pas oublier que l'on a joué les deux meilleures nations mondiales.

Inconsciemment, on a un petit peu peur de se faire voler comme contre les USA et l'Allemagne. Il va falloir travailler sur ça, être plus sereines, avoir plus confiance en notre jeu car on est capables de rivaliser avec ces équipes, devant il faut que l'on soit plus tueuses et les mettre au fond. Si on veut prendre une médaille olympique, ces détails il va falloir les régler."

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
10 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.