Equipe de France A
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de matt75 à 19/10/2017 10h46
EDF Objectif 2019
Dernier message de matt75 à 19/10/2017 10h46
EDF Objectif 2019
Dernier message de rach63 à 19/10/2017 10h27
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Au moins, la France n'a pas perdu


Publié le 10 mars 2016 | Equipe de France A
Par La Rédaction


Au moins, la France n'a pas perdu

Après deux défaites consécutives dans cette She Believes Cup, l'équipe de France féminine a terminé cette tournée américaine par un match nul et vierge face à l'Angleterre. Comme face à l'Allemagne et les Etats-Unis, les Bleues ont d'abord dominé avant de fléchir en seconde période.


 

 

 

 

Pendant plus d'une demi-heure dans cette seconde période entre la France et l'Angleterre, on a cru appuyer sur la touche retour du magnétoscope pour revoir le même scenario. Celui qui vous fait dire que cela va finir par craquer. Que cette équipe de France commence parfois à être prise de panique. Mais cette fois, à force de volonté les Bleues ont au moins réussi à préserver leur cage inviolée. Pourtant soixante-dix minutes plus tôt, tout semblait plus fluide.

 
Des occasions à la pelle

Avec une volonté d'accélérer le jeu, avec des actions à une touche de balle, pour ensuite prendre dans le dos la défense anglaise, l'équipe de France parvient rapidement à trouver des espaces et se procurer des situations intéressantes. Mais comme face à l'Allemagne ou aux USA, c'est encore une fois la même chanson. Les Bleues manquent de précision dans la zone de vérité. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir multiplié les frappes cette fois-ci. Ni Marie-Laure Delie qui n'aura pas pu fêter sa centième sélection (21', 33'), ni Elodie Thomis (8', 13'), ou encore Claire Lavogez sur une belle reprise qui échoue sur la barre ne parviendront à tromper Karen Bardsley.

Si les coéquipières de Sabrina Delannoy doiminent globalement ce premier acte, elles éprouvent, par séquences, quelques difficultés face au pressing anglais. Mais Méline Gérard veille. A l'exception d'un dégagement raté, la doublure de Sarah Bouhaddi a été impeccable en première période. D'abord, très à l'aise techniquement pour réaliser un crochet dans sa surface face au pressing anglais, puis en remportant son duel devant Stokes (42').

 
Aucun but en trois matches

Comme lors des deux premiers matches de cette tournée américaine, la physionomie de la rencontre s'inverse peu à peu au retour des vestiaires. Apparaissant à la peine physiquement, les Bleues éprouvent des difficultés à ressortir le ballon proprement, bousculées par la densité physique anglaise. Les actions bien huilées de la première période laissent vite place à des dégagements à la va-vite. C'est au tour des joueuses de Mark Sampson de multiplier les centres et les récupérations hautes. les coéquipières de Camille Abily vont même connaître quelques instants de panique comme si le scenario et cette peur de reprendre un but en toute fin de rencontre inhibait les joueuses de Philippe Bergerôo. Mais à l'inverse des deux premières rencontres face aux deux premières nations mondiales, les Bleues parviennent tant bien que mal à conserver leur cage inviolée. C'est donc finalement sur un match nul que l'équipe de France conclut cette tournée sans avoir marqué le moindre but pendant trois rencontres. Une première depuis 1999.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
56 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.