Equipe de France A
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de rial84 à 23/10/2017 13h32
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 23/10/2017 13h10
EDF Objectif 2019
Dernier message de sab8969 à 23/10/2017 12h21
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Comme si c'était écrit


Publié le 07 mars 2016 | Equipe de France A
Par La Rédaction


Comme si c'était écrit

Pour sa deuxième rencontre dans cette She Believes Cup 2016, l'équipe de France s'est inclinée face aux Etats-Unis en toute fin de rencontre (1-0). Pourtant, les Bleues ont été séduisantes en première période mais ont sombré physiquement au retour des vestiaires sans parvenir, une nouvelle fois, à trouver le chemin des filets.


 

 

 

On aurait presque pu écrire le scenario de ce France Etats-Unis avant le coup d'envoi. Comme attendu, le Nissan Stadium de Nashville était en ébullition à chaque possession américaine. Comme attendu, ce choc entre l'équipe de France et les Etats-Unis pour cette deuxième journée de la She Believes Cup a donné lieu à un match intense et ouvert. Comme attendu, les Bleues se sont procurées des occasions nettes. Mais elles ont encore une fois échoué à trouver le chemin des filets.

 
Du rythme et des occasions

Pourtant, les coéquipières de Camille Abily ont proposé du jeu au cours de la première période. En alternant le jeu court et long. Sur le côté droit, les accélérations d'Elodie Thomis ont fait la différence, ou les coups de pieds arrêtés de Louisa Necib ou Amel Majri ont été plutôt bien frappés. Mais il a d'abord manqué le petit quelque chose pour tromper Hope Solo. A l'image de la première occasion tricolore qui prend sa source côté droit où Elodie Thomis accélère et centre en retrait pour Eugénie Le Sommer qui loupe complètement sa reprise (11').

Quelques minutes plus tard, c'est au tour de Louisa Necib d'obliger Hope Solo à la claquette sur un coup franc lointain (14'). Dans la continuité, sur un centre venu de la droite, Carli Lloyd dévie le ballon de la tête sur son propre poteau, derrière le cafouillage Eugénie Le Sommer ne cadre pas à bout portant (15'). Et quand l'immense Hope Solo semble battue, elle est sauvée par sa barre transversale sur un coup franc d'Amel Majri.

Les Américaines ne sont pas en reste et la frappe de Pugh suite à un corner est déviée par Griedge Mbock Bathy (19'). Mais l'alerte la plus importante viendra à la demi-heure de jeu. Bien lancée dans le dos de la défense française, Alex Morgan efface parfaitement Sarah Bouhaddi mais ne parvient pas à cadrer sa frappe derrière (27'). Un avant-goût.


Et la punition est arrivée

A la mi-temps, on se dit vraiment que ces Bleues-là peuvent secouer les Stars & Tripes dans le Tennessee. Mais au retour des vestiaires, les coéquipières de Camille Abily vont sombrer physiquement. Surtout quand les Américaines haussent le ton. Et peut-être mentalement, à l'image d'une Eugénie Le Sommer qui multiplia les passes ratées. Comme quoi le destin des attaquantes est toujours aussi paradoxal. Cette même numéro 9 qui empilait les buts il y a un an ne trouve pas mieux que les gants ou les montants de la portière adverse en ce moment.

Et puis finalement, comme on pouvait s'y attendre, les championnes du monde ont fini par marquer sur une erreur de Griedge Mbock Bathy qui perd le ballon dans les tous derniers instants à 40 mètres de son but. Les Bleues encaissent donc leur deuxième défaite en autant de rencontres. Un revers qui fait mal.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
76 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.