Foot et société
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de matt75 à 19/10/2017 10h46
EDF Objectif 2019
Dernier message de matt75 à 19/10/2017 10h46
EDF Objectif 2019
Dernier message de rach63 à 19/10/2017 10h27
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Volontaires pour l'Euro 2016 : les filles à l'honneur


Publié le 16 mars 2016 | Foot et société
Par Lucie TANNEAU pour Foot d'Elles


Volontaires pour l'Euro 2016 : les filles à l'honneur

6 500 bénévoles participeront à l'Euro 2016 de football en France de l'intérieur en juin prochain. Parmi eux, 40% de filles, grâce à une campagne de recrutement spécialement faites pour elles.


 

 

 

 

 

« On voulait que nos volontaires soient à l'image de la société », présente d'emblée Emmelyne Ravier, responsable du dispositif Volontaires pour l'Euro 2016 de football. L'événement, qui se déroule en France du 10 juin au 10 juillet prochain, a besoin de 6 500 « petites mains » pour assurer son bon déroulé dans dix villes de France (Lens, Lille, Paris, Saint-Denis, Saint-Etienne, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Marseille et Nice). « La parité assure la richesse et la force d'une équipe » a assuré Frédérique Jossinet, en charge de la féminisation à la Fédération française de football pour encourager les femmes à tenter de devenir bénévole. Gaëtane Thiney, joueuse emblématique de Juvisy, et Christian Karambeu, ex joueur de l'équipe de France donnent aussi de leur personne pour encourager les bénévoles... et particulièrement les femmes (voir affiche ci-dessous). « Puisque le football se féminise, on voulait que les femmes soient présentes parmi nos volontaires », assure aussi Emmelyne Ravier.

 

 

 

En théorie, tout le monde était d'accord. Surtout les 22 600 candidats. En pratique, c'est plus compliqué. Les premiers candidats aux appels de bénévoles dès juin 2015 furent en effet surtout des hommes. Pour rester fidèles aux principes énoncés, le programme Volontaires a donc dû ré-axer sa campagne e-communication sur les femmes avec des affiches spécialement conçues et largement diffusées dans toutes les villes de France et sur les réseaux sociaux.

 

« Je suis une fille et handicapée, j'avais toutes les chances de mon côté »

C'est en voyant une de ces affiches sur son mur facebook, que Mathilde Cabanis, 25 ans, a décidé de rejoindre l'aventure. « J'ai déjà été bénévole dans de nombreux événements étudiants », raconte la jeune femme, fan de sport mais pas particulièrement de football. « J'aimerais travailler pour l'organisation des JO paralympiques 2024, s'ils ont lieu en France, et je me suis dit qu'être bénévole sur un événement de l'ampleur de l'Euro serait une première expérience », complète Mathilde. « Je suis une fille, handicapée, et avec de l'expérience, puisque dans le cadre de mon travail à la Fédération étudiante pour une dynamique études et emploi avec un handicap, j'organise souvent des événements : j'avais toutes les chances de mon côté », conclut Mathilde en riant, alors qu'elle s'est portée volontaire sur un poste d’accueil pour le public handicapé, extrêmement peu demandé.

 

La formation pour les postes de volontaire commence mi-mars. Mathilde Cabanis participera ensuite de l'intérieur à cinq matches au Parc des Princes, pour lesquels elle a pris quelques jours de congés. « Au début du recrutement, certaines filles nous disaient " je ne m'inscris pas car je ne connais pas à fond toutes les règles du foot, par contre elles encourageaient leur copain à venir " : nous leur avons dit, " pas de souci, l'important est d'avoir envie de nous rejoindre" », se rappelle Emmelyne Ravier. La communication semble passée puisque les Volontaires seront composés de 60% d'hommes et 40% de femmes. À l'image de Mathilde 2600 filles participeront à l'Euro 2016 de football tous près des terrains.

 



Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.