Coupe de France
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 19/11/2017 15h03
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de dovensi à 19/11/2017 15h01
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de dovensi à 19/11/2017 14h58
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

CDF : Rennes-Bréquigny, l’équipe de coupe


Publié le 13 février 2016 | Coupe de France
Par Benjamin ROUX pour Foot d'Elles


CDF : Rennes-Bréquigny, l’équipe de coupe

Qualifiées pour les 1/8e de la CDF, les joueuses du Cercle Paul Bert Rennes-Bréquigny défieront Guingamp, pensionnaire de l’élite, ce dimanche à 15h au Stade Roger-Salengro de Rennes. Après un parcours sans faute, les coéquipières de Mélany Goutard poursuivent leur aventure avec une idée en tête : continuer à être performantes. Histoire d’une « équipe de coupe ».


 

« Construire une belle histoire ». Voilà comment Sébastien Loinsard, entraîneur de la formation de Rennes-Bréquigny, analyse la situation à l’heure où ses protégées vont avoir la lourde tâche de défier Guingamp, équipe mal en point en D1, ce dimanche.

 

Un glorieux passé

L’histoire, en elle-même, débute en 1995, lorsque la section féminine voit le jour. Championnes de France du « challenge de l’offensive » (compétition locale parrainée par le Crédit Agricole à l’époque) la même année, les joueuses de Bréquigny vont très vite afficher leurs ambitions. En effet, au début des années 2000, le club va connaître de probants succès. De la finale de la Coupe de Bretagne à un statut de champion de DH à l’issue de la saison 2002-2003, le club breton parviendra à monter en deuxième division en 2005. Depuis, la Coupe de France fait parti intégrante du quotidien de Bréquigny. Arrivées en huitièmes de finale du Challenge de France (ancêtre de la Coupe de France) en 2006, Solenne Rescan et ses partenaires parviendront même à se hisser aux portes du dernier carré l’année suivante, avec une courte défaite 3-1 face au Paris Saint-Germain.


Objectif Coupe de France

Plus grand club de Bretagne, le Cercle Paul Bert Rennes Bréquigny a vu son nombre de licenciés augmenter de 48% en l’espace de trente ans, passant de 500 lors de sa création à plus de 740 aujourd’hui. Une évolution impressionnante pour une entité dont l’équipe féminine disputera son accession en D2 cette saison. Mélany Goutard, qui a offert la qualification à son équipe au tour précédent (victoire sur le fil 3-2 contre le FC Rouen) en inscrivant un triplé, est arrivée au club il y a trois ans. « Je ne pratiquais pas le foot en équipe auparavant, et j’ai découvert une formation au sein de laquelle je suis aujourd’hui épanouie ».

Car si les choses se passent bien en Coupe, les performances réalisées en championnat par une équipe relativement jeune, sont aussi intéressantes. « Nous occupons la première place de notre groupe, à égalité de points avec une certaine équipe réserve de … Guingamp ! », précise-t-elle. Si elle pense que 2016 peut véritablement être l’année de Bréquigny sur tous les plans, Mélany Goutard concède : « Nous devons rester concentrées, car nous savons que le match de dimanche sera sans doutes l’un des plus difficiles de notre carrière ». Sébastien Loinsard, quant à lui, tend à rester optimiste malgré l’écart de niveau qui séparera les deux équipes au coup d’envoi : « Il faudra être dans le même état d’esprit que lors des tours précédents, où nous avons montré une combativité et une force collective impressionnantes. Ces matches permettent de voir quelle intensité nous sommes capables de mettre dans une partie. Je pars du principe que la Coupe montre la progression d’une équipe, c’est maintenant à nous de construire notre histoire ».


Une immense ferveur

Depuis l’entame du championnat, l’affluence est grandissante à chaque match. Si les fidèles seront au rendez-vous, l’affiche de dimanche devrait attirer curieux et autres passionnés, et « la fête sera belle », glisse Sébastien Loinsard. Mélany Goutard, qui entraîne également une équipe de jeunes le mercredi soir après le travail, confie : « Si nous sommes parvenues à attirer autant de monde au tour précédent, je pense que l’affluence va être encore plus importante dimanche, je l'espère en tous cas ». En effet, si ce match contre Guingamp peut permettre de remplir le stade, les supporters se déplaceront avant tout pour apporter leur indéfectible soutien à leur équipe favorite. Certains ont même réservé leur billet bien en avance. « Depuis plusieurs semaines, je vois les parents des enfants que j’entraîne me dire qu’ils viendront tous dimanche au stade. Je trouve cela génial, car nous sentons un véritable engouement autour de cette opposition », conclut Mélany Goutard.


En attendant, le Cercle Paul Bert Rennes Bréquigny a rendez-vous avec son histoire dimanche, au stade Roger Salengro. Sébastien Loinsard, coach de la formation du 35, a décidé de ne pas changer ses habitudes cette semaine, « pour ne pas ajouter de pression supplémentaire sur mon groupe ». En effet, « nous allons maintenir le nombre d’entraînements initialement prévu, et je pense que nous avons toutes les cartes en main pour performer et réussir l’exploit ». Si exploit il devait y avoir, l’équipe du président Jean-Marc Drouin poursuivrait son aventure dorée. Dans tous les cas, cette dernière restera réussie.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
Vous devez être connecté pour voir les commentaires.