Coupe de France
Sur nos forums
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h29
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de mechecourte66 à 23/10/2017 01h26
UWCL - Road to Kiev
Dernier message de mechecourte66 à 22/10/2017 23h11
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

À Juvisy d'inverser la dynamique


Publié le 12 février 2016 | Coupe de France
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


À Juvisy d'inverser la dynamique

Dimanche en fin d'après-midi, le Paris Saint-Germain accueille Juvisy à Charlety pour le compte des huitièmes de finale de Coupe de France. Distancées dans la course à la Ligue des Champions, les Juvisiennes ont l'occasion d'inverser la dynamique face au club de la capitale en Coupe de France. Compétition où elles n'ont plus gagné face au PSG depuis onze ans.


 

 

 

Pour Juvisy, ce huitième de finale face au Paris Saint-Germain (coup d'envoi dimanche à 16h30 à Charlety) pourrait être plus décisif qu'il n'y paraît. Quasiment éliminé de la course à la Ligue des Champions, le club essonnien devra lutter pour se hisser sur le podium en fin de saison. Dans cette optique, la Coupe de France pourrait devenir un objectif prioritaire pour décrocher quelque chose. Un titre qui échappe aux Juvisiennes depuis 2005 : « En août quand on préparait la saison, la Coupe de France faisait déjà partie de nos objectifs. On est toujours dans cette idée d'aller loin en Coupe de France », avance Camille Catala, milieu de terrain du FCF Juvisy.

 
Onze ans de disette

Onze ans, cela commence à faire long. Tout comme le nombre d'années pendant lesquelles Juvisy n'a pas connu la victoire face au Paris Saint-Germain dans cette coupe nationale. C'est sur la route de ce titre en 2005 que Juvisy s'est imposé face aux joueuses de la capitale pour la dernière fois. Derrière, les coéquipières de Gaëtane Thiney ont enchaîné quatre défaites en 2008, 2012, 2013, 2014. L'ascendant est donc parisien. Ajoutez à cela une dernière impression en championnat qui n'est pas beaucoup plus positive. Lors de la phase aller, les Essonniennes ont encaissé un sévère revers 5-0 à domicile : « Il n'y a pas vraiment de sentiment de revanche. Au match aller on n'a rien montré, ni nos qualités, ni nos valeurs sur le plan de l'état d'esprit. C'est surtout un combat centré sur nous-mêmes que nous devons mener et nous prouver que l'on peut mieux faire ».


S'appuyer sur Lyon et Montpellier

Au tour précédent, les joueuses d’Emmanuel Beauchet n’avaient guère eu à batailler bien longtemps pour sortir Hénin-Beaumont (victoire 5-0). Cette fois, l'opposition est toute autre. Pour passer l'obstacle parisien, les joueuses d'Emmanuel Beauchet pourront s'inspirer de leurs performances à Lyon et face à Montpellier à domicile lors de la phase aller du championnat. Si elles parviennent à reproduire le même type de contenu, elles pourront s'entrouvrir la porte des quarts de finale : « Tous les matches nous aident. Depuis septembre, on a démarré un nouveau cycle en quelque sortes. On prend toutes nos marques, nos repères ensemble avec de plus en plus de précision et de qualité. Le match de Lyon à Gerland est l'un de nos matches référence. Après ce que l'on veut ce sont des victoires, là c'étaient des défaites. »

Bonne nouvelle pour Juvisy, le Paris Saint-Germain jouera ce huitième de finale à Charlety sans sa meneuse de jeu costaricienne Shirley Cruz partie avec sa sélection pour disputer les qualifications de la zone CONCACAF aux Etats-Unis. Enfin, ce choc de 8e de finale marque le début d'une fin de saison motivante pour la Juv' : « On a une fin de saison avec beaucoup de défis car on n'a pas encore rencontré les gros Paris, Montpellier et Lyon. Il ne faut pas nous mettre trop tôt entre deux championnats », prévient Catala. Une qualification pour les quarts de finale serait une bonne façon d'enclencher une dynamique.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
13 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.