Sports féminins
Sur nos forums
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 22h26
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de patrique à 21/09/2017 21h31
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de johnjhee69 à 21/09/2017 18h02
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Les 4 saisons du sport féminin, une nécessité ?


Publié le 09 février 2016 | Sports féminins
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


Les 4 saisons du sport féminin, une nécessité ?

Pour changer un peu des débats habituels, notre consultante, Sandrine Dusang, partage son avis sur divers thèmes : une joueuse, un match, une actu, un évènement... Une sorte d'édito, auquel vous pouvez vous aussi participer en échangeant et en argumentant dans les commentaires !


 

 

 

Dans la continuité des précédentes éditions des 24 heures du sport féminin, le CSA s’est associé au ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, au ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et au Comité national olympique et sportif français (CNOSF) pour lancer cette année, Les 4 saisons du sport féminin – conjuguons le sport au féminin

 

Un week-end riche en sport féminin

Les initiatives sont belles et on devrait se réjouir de voir ce genre d'opération, mais en y réfléchissant, on peut très vite se dire qu'il est dommage de devoir consacrer des journées ou des week-ends « particuliers » pour diffuser et avoir accès à du sport féminin. En prenant pour exemple le week-end dernier, peut-on dire que le programme mis en place par les différents médias a été spécialement conçu pour Les 4 saisons du sport féminin ? Pour moi, la réponse est... Oui et Non. Oui car les médias ont profité des différents évènements du week-end pour diffuser un large éventail de compétitions féminines : football, tennis, rugby, natation, handball, mais aussi à de nombreux reportages sur des sportives d'autres disciplines (Elodie Clouvel -pentathlon-, Tessa Worley -ski alpin-, Lucie Décosse -judo-, et d'autres). On peut également penser que ce programme chargé en sport féminin, est simplement dû au hasard des différents calendriers. En effet, ce week-end était certainement l'un des plus intéressants en termes de compétitions et de diversité. Quoiqu'il en soit, Les 4 saisons du sport féminin ont su choisir leur week-end et montrer la nécessité de ce genre d'évènement, pour mettre un peu plus en lumière les sportives et le sport féminin dans son ensemble.

Si le choc de D1 féminine entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais, la Fed Cup, et le Tournoi des Six Nations auraient sans doute été diffusés, certains portraits, reportages et le match de D1 Albi/Rodez semblent avoir été ajoutés au programme des diffuseurs, pour fêter le premier épisode des 4 saisons du sport féminin.

 

 

En attendant la suite...

L’objectif principal de cette opération est de fédérer l'ensemble des médias audiovisuels et les acteurs du monde sportif (fédérations, ligues et clubs professionnels, associations, collectivités locales, entreprises partenaires du sport), pour mettre en avant le sport féminin et contribuer à sa meilleure représentation dans les médias, mais pas seulement. En effet, les partenaires de l'opération veulent également contribuer à la valorisation des initiatives et de la réflexion sur le développement de la place des femmes dans les instances sportives, l'économie du sport féminin, professionnel et amateur, et sur les bénéfices de la pratique sportive des jeunes filles et des femmes.

Ce week-end du 6 et 7 février semble avoir été bénéfique pour le sport féminin en termes de visibilité, mais il faudra attendre les trois autres "évènements-saisons" avant de vraiment tirer les leçons de cette première édition des 4 saisons du sport féminin. D'autant que, d’après une étude du CSA, la part des compétitions féminines dans les programmes sportifs à la télévision est passée entre 2012 et 2014 de 7 % à 14 %. Des chiffres encourageants qui s’expliquent en partie par la montée en puissance du football féminin mais qui restent encore loin d'un standard "normal" pour l'ensemble des disciplines féminines.

En tout cas, si pour nous, passionné(e)s, il n'y a jamais assez de foot féminin diffusé, il faut bien se dire que nous sommes finalement loin d'être les plus mal lotis. Avec des diffusions régulières sur Eurosport, France 4 et D17, le football est peut-être l'un des sports féminins les plus diffusés ces dernières saisons. Pour que cela continue, on fait la promesse d'être sage ?

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.