Division 2
Sur nos forums
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de sab8969 à 21/09/2017 12h00
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de sab8969 à 21/09/2017 11h40
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 10h36
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D2-GpC : Aurillac – Arpajon, l'accrocheur


Publié le 22 janvier 2016 | Division 2
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


D2-GpC : Aurillac – Arpajon, l'accrocheur

Le club du Cantal, qui avait vécu un événement des plus tristes en début de saison, avec le décès de son coach, Alain Morzières, a su relever la tête et s'inscrire parmi les équipes phares de D2. Actuellement 4e du groupe C, le FC2A semble prêt à batailler jusqu'au bout pour semer le doute dans le trio de tête. Focus avec Laetitia Teissedre, défenseure du club cantalien.


  

 

Montée en 2009, le FC2A -fusion entre Aurillac et Arpajon- anciennement appelé l'Etoile Sportive Arpajonnaise, dispute là sa septième saison en D2. Si depuis, le club cantalou s'est toujours maintenu à ce niveau, 2012-2013 reste sa meilleure saison. En effet, avec 61 points, 12 victoires, 3 nuls et 7 défaites, Arpajon avait terminé quatrième derrière Muret, Marseille et Claix. Le club auvergnat parviendra-t-il à faire mieux cette saison ? Laetitia Teissedre, défenseure du FC2A nous en dit davantage sur la saison en cours et les objectifs du club.


Vous êtes actuellement 4e du groupe C (avec un match en retard), êtes-vous satisfait de ce classement ?
Laetitia Teissedre - « Le classement à mi-saison est toujours difficile à évaluer. Notre entame de championnat est plutôt satisfaisante et surtout encourageante pour la suite, mais nous sommes conscientes que la saison est encore longue et que dès le prochain match, un nouveau challenge débute.


Avez-vous des regrets sur certains matches ? Si oui, lesquels et pourquoi ?
- Le match à Toulouse reste le match le plus décevant pour moi. La défaite a été lourde (5-1) et la plupart des buts concédés ont fait suite à des erreurs individuelles. Le manque de concentration, de lucidité et de solidarité nous ont clairement fait défaut ce jour-là, et ce dès le premier but encaissé. Ce match a cependant été une sorte de déclic. il nous a permis de nous remettre en question et de rebondir par la suite.


L'Olympique de Marseille, Grenoble - Claix, et Dijon, sont les trois équipes devant vous. Comment vous situez-vous par rapport à elles ?
- Je crois que notre place est justifiée, même si nous avons fait douter Claix et Dijon. Contre le premier, le résultat reflète bien la physionomie du match (0-0). C'était une rencontre équilibrée et engagée où chacune des équipes a réussi à se créer des occasions sans les concrétiser. Nous avons réussi à tenir tête à Dijon sur leur terrain puisque le club bourguignon a dû attendre la toute fin de match pour décrocher la victoire. La rencontre face à l'Olympique de Marseille s'est elle soldée par une défaite logique et un score sans appel de 4 à 1. Marseille était au-dessus, il n'y a rien à ajouter...

 

Quels sont vos objectifs d'ici la fin de saison ?
- Notre entraineur, Alain (décédé), comparait cette saison à une série de montagnes à gravir, les plus hauts sommets restent à franchir pour atteindre notre objectif, qui est avant tout celui du maintien. Nous ne prendrons aucun match à la légère et nous défierons une à une les équipes avec l'espoir de les accrocher, voire plus.

 

Quelles sont les principales forces d'Aurillac - Arpajon ? Et à contrario, que manque-t-il au FC2A pour passer un cap supplémentaire ?
- Le recrutement de qualité effectué cette année a permis d'étoffer le groupe. Cela rend l'équipe plus compétitive, nous fait progresser en tant que joueuses, et cela se ressent sur nos résultats. Ce qui nous manque c'est sans doute la régularité et la rigueur au fil du match. Il faut encore travailler là-dessus pour éviter d'avoir certains regrets par moment.

 

Selon toi, quelle équipe est favorite pour la montée en D1 ?
- Sans aucune hésitation, je réponds l'Olympique de Marseille. Pour moi, c'est de loin l'équipe la plus complète avec des joueuses d'expérience et de haut niveau. Leur potentiel offensif est leur point fort et elle savent très bien le mettre en action.

 

Pour clôturer l'entretien, Laetitia souhaitait rendre hommage à Alain Morzières, entraîneur du FC2A -décédé lors du déplacement pour le premier match de championnat à Dijon-...
- Je voulais lui rendre un hommage, tout d'abord, car il était un passionné et un travailleur acharné. Il passait des heures à travailler sur les vidéos de nos matches pour que nous progressions, à la fois sur le plan individuel mais aussi et surtout, sur le plan collectif. L'approche tactique atypique de "son football" (comme il disait) basé sur la rigueur et le respect des consignes, nous permettent aujourd’hui d'être en bonne position dans la course au maintien. Toutes les montagnes qu'il reste à gravir, nous allons les franchir pour ne pas avoir de regrets et atteindre l'objectif fixé par Alain, le club, et Benoit, notre nouvel entraîneur.

 

 

 

 

Propos recueillis par Sandrine Dusang

 

 

Crédits photos : FC2A, La Montagne.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
6 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.