Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de gillesdep à 23/09/2017 20h44
D1 F 2017-2018
Dernier message de footixdefrance à 23/09/2017 19h44
D1 F 2017-2018
Dernier message de leoj118 à 23/09/2017 19h06
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Julie Peruzzetto, Amazone intégrée


Publié le 20 janvier 2016 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Julie Peruzzetto, Amazone intégrée

Arrivée à Saint-Etienne l'été dernier pour prendre part à un nouveau projet sportif, Julie Peruzzetto n'a pas mis longtemps à s'intégrer dans son nouvel environnement. Auteure de huit buts en championnat cette saison, l'ancienne capitaine d'Albi semble déjà prendre de la place au sein du collectif de l'ASSE.


 

 

 

C'est ce qu'on appelle une intégration express. Auteure de huit buts depuis le début de saison de Division 1, Julie Peruzzetto a permis à Saint-Etienne de surnager à une période de la saison où la machine n'était pas encore bien huilée. Arrivée du Tarn, l'ex-capitaine albigeoise n'a pas tardé pour trouver le chemin des filets et s'est vite adaptée à son nouvel environnement. Exactement trente-trois minutes, le temps d'inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs lors de la première journée avant de conclure la rencontre face à Juvisy par un doublé (score final : 2-2).


Déjà une leader amazone

Après six mois passés dans le Forez, Julie Peruzzetto (28 ans) semble avoir déjà pris de la place dans le collectif de l'ASSE. « Il faut qu'il y ait des leaders dans une équipe. J'essaie en tout cas d'être la plus exemplaire possible pour aider chaque coéquipière avec un conseil ou une réponse. Ce sera toujours avec plaisir ». C'est d'ailleurs pour cela que Saint-Etienne l'avait recrutée l'été dernier. L'ASSE voulaient une joueuse d'expérience capable de partir sur un projet à moyen terme et surtout apte à encadrer la jeune génération. La milieu de terrain qui joue au plus haut niveau depuis douze ans désormais répond à ces critères. Au-delà de son caractère, ce qui fait la réussite de Julie Peruzzetto cette saison c'est peut-être aussi le contexte et l'environnement global : « Saint-Etienne c'est un club très familial où je me sens bien. Il y a beaucoup de proximité, tout pour s'épanouir. Par exemple le week-end, on a toujours un mot d'dncouragement du président Roland Romeyer avant la rencontre, cela fait toujours plaisir ».

Sur le terrain, elle a été titulaire à toutes les rencontres de championnat (14). Ce qui montre son importance dans le système tactique et la confiance que lui donne son entraîneur Hervé Didier. Offensivement, son entente avec Sarah Palacin, qui retrouve de l'efficacité depuis quelques semaines, pourrait d'ailleurs à l'avenir faire des siennes aux défenses de D1 : « On a une belle complémentarité. L'idée c'est de toujours tirer l'équipe vers le haut. Sarah est excellente dans la finition et dans la dernière passe ».


Footballeuse passionnée

Passionnée de football, elle ne vit que pour ça. Bénéficiant d'un contrat fédéral, Julie Peruzzettto se concentre uniquement sur le ballon rond et le « match du dimanche ». Issue d'une famille de fotteux, celle qui a été formée à Toulouse, a découvert à Saint-Etienne ce qu'était le quotidien d'une ville de football : « Il y a un engouement, et une ferveur ici c'est impressionnant. Je me souviens, la première gois que je suis allée à Geoffroy-Guichard, c'était un match en semaine et pourtant les tribunes étaient pleines. Et je me suis rendue compte que le mythe du chaudron était fondé... ». Même si cette ferveur n'existe pas encore autour des féminines, Julie Peruzzetto y croit : « J'aimerais que cette ferveur soit présente avec les filles car ici c'est une ville de foot. Je suis sûre qu'avec des résultats, cela pourrait prendre ».

En compétitrice hors-pair, Julie Peruzzetto se fixe des challenges au quotidien. Tout d'abord, accrocher la cinquième place du championnat en fin de saison. Un classement dont l'ASSE sr rapproche avec quatre victoires en cinq matches (ndlr : le club est 6e à un point de Rodez). Et pourquoi pas un jour goûter à la Ligue des Champions, ou se laisser tenter par une aventure à l'étranger avant de raccrocher les crampons. Pour l'instant, elles les a bien installés à Saint-Etienne. Pour le plus grand bonheur de ses coéquipières.

 

 

Crédit photo : asse.fr

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
12 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.