Foot international
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de thenightwalker à 26/09/2017 14h16
D1 F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 26/09/2017 14h04
D1 F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 26/09/2017 13h50
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Victory Tour : Bruno Bini gâche les adieux d'Abby Wambach


Publié le 17 décembre 2015 | Foot international
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Victory Tour : Bruno Bini gâche les adieux d'Abby Wambach

La dernière étape de la tournée post-titre mondial n'aura pas été de tout repos. Entre la blessure de Megan Rapinoe, l'annulation du match à Hawaii, et les adieux annoncés d'une des plus grandes légendes du football féminin, l'étape de décembre du Victory Tour aura marqué les esprits. Retour sur les rencontres


 

 

 

Abby Wambach avait annoncé sa retraite fin octobre. Depuis, ce match du 16 décembre contre la Chine était attendu avec impatience. Mais avant ce match, trois rencontres étaient prévues pour terminer le Victory Tour fêtant la victoire en Coupe du Monde cet été. Le premier, face à Trinité et Tobago, a tout simplement été annulé après la blessure de Megan Rapinoe et les conditions d'entrainement menant à un mécontentement bien justifié des stars américaines. Le second, qui a eu lieu à San Antonio au Texas, a été remporté 6-0 malgré une courte avance d'un but à la mi-temps grâce à un penalty inscrit par Carli Lloyd. Lindsey Horan, auteure d'une excellente prestation, a inscrit son premier but en sélection, Christen Press, remplaçante au début du match, en a inscrit trois. Abby Wambach a disputé le dernier quart d'heure.

 

 

Les deux dernières rencontres de la carrière d'Abby Wambach auront été disputées face à la Chine (de Bruno Bini), l'adversaire qu'elle aura le plus rencontré après le Mexique et le Canada. Lors du premier match, disputé à Glendale dans l'Arizona -devant 19066 spectateurs, record dans l'état-, la rencontre fut à sens unique et sans la maladresse d'Alex Morgan ou Carli Lloyd notamment, le score aurait pu être bien plus lourd (2-0). Les Chinoises auront toutefois montré un visage volontaire et une capacité à se porter rapidement vers l'avant qui aurait pu faire mouche avant l'entrée en jeu de Christen Press, qui inscrivait le but du 2-0 (81'). Entrée en jeu en même temps que Press à la 79e minute de jeu, Abby Wambach n'aura pas du tout pesé sur la rencontre malgré la volonté de ses partenaires de la faire marquer.

 

 

Abby Wambach à la retraite sur une défaite

Le dernier match de la carrière d'Abby Wambach aura donc eu lieu le 16 décembre 2015 à La Nouvelle-Orléans, face à la Chine. Le même jour donc qu'Homare Sawa, autre légende du football féminin qui l'annonçait le jour même. Un joli clin d'oeil alors que les deux joueuses sont proches. Lors de ce deuxième match face à la Chine, Abby Wambach était titulaire, bien entendu. Malheureusement pour elle et ses compatriotes, la rencontre ne s'est pas déroulée comme prévu, puisque c'est la Chine qui s'est imposée 0-1, mettant fin à plus de 11 ans et 104 matches d'invincibilité (6 novembre 2004).

Le ton était donné dès le début du match, tous les ballons américains étant balancés dans la surface pour chercher la tête de Wambach. Une tactique qui ne portera pas ses fruits, et aucun but ne sera marqué à la pause. En deuxième période, les minutes passaient et la Chine se montrait de plus en plus entreprenante, jusqu'à ce but de Wang Shuang (58'). Il fallait attendre la sortie de Wambach, remplacée par Christen Press, pour que les Etats-Unis se montrent de nouveau pressants (72'). Et si Lindsey Horan pensait offrir l'égalisation aux Américaines, elle était justement signalée hors-jeu (87').

Si Fox Sports a vu les choses en grand pour les adieux de Wambach avec une longue émission avant le match consacrée à la désormais néo-retraitée, cette défaite laissera un petit goût amer aux Américaines, victimes d'une Chine volontaire, disciplinée et opportuniste (ayant marqué sur sa seule vraie occasion) qui a su rester concentrée sur le match pour s'offrir une victoire référence permettant à Bruno Bini et ses joueuses d'emmagasiner de la confiance avant des qualifications pour les JO très difficiles.

 

 

 

Crédit photos : Ussoccer

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
10 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.