Actus
Sur nos forums
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de dovensi à 20/10/2017 18h03
Préparation et qualifications CM 2019
Dernier message de gromit à 20/10/2017 18h00
Changement de la ligne éditoriale Foot d'Elles
Dernier message de à 20/10/2017 17h22
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 - J11 : Suspense en haut, Soyaux pas maître chez soi, la VGA dans la tempête


Publié le 07 décembre 2015 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


D1 - J11 : Suspense en haut, Soyaux pas maître chez soi, la VGA dans la tempête

Après chaque journée de Division 1, retrouvez notre article Top(s) / Flop(s). Cette semaine, focus sur les conséquences du match nul de Lyon et Montpellier en haut du classement, la bonne première moitié de saison de Rodez, Soyaux sans succès à domicile ou encore la VGA en pleine tempête.


 

 

 

 

LES TOPS


Lyon lâche des points, le suspense est relancé en haut

Dans la dimension rhodanienne, c'est un véritable événement qui s'est produit ce week-end lors de la 11e journée. Pour la première fois depuis janvier 2014 et leur défaite face au Paris Saint-Germain (0-1), les Fenottes, tenues en échec par Montpellier (0-0), ont perdu des points en championnat. Les Héraultaises mettent fin là à une série de 40 victoires consécutives en championnat. Il ne faut évidemment pas se réjouir du malheur des uns, mais ce résultat prouve bien que Montpelllier a énormément progressé ces derniers mois et surtout que le club héraultais peut jouer son va-tout pour un ticket en Ligue des Champions.

Ce match nul entre le leader lyonnais et son dauphin montpelliérain conjugué à l'imposante victoire du Paris Saint-Germain dans le derby francilien face à Juvisy permet de resserer l'écart entre les trois grosses écuries en trois points. Autant dire que les confrontations directes lors de la phase retour retrouvent beaucoup d'attrait.


Rodez mène le peloton

Face à Guingamp, Rodez a glané sa cinquième victoire de la saison. A mi-parcours, le RAF mène le peloton avec une belle cinquième place. Le travail de Sébastien Joseph et de ce groupe semble porter ses fruits. Un succès conjugué aux mauvais résultats de Guingamp et de Soyaux qui permet aux Rafettes de creuser l'écart et de posséder quatre longueurs d'avance sur Soyaux. D'ailleurs, après la phase aller, le chiffre « 5 » semble coller à la peau du club aveyronnais. Cinquième avec cinq victoires, cinq défaites dont un 5-0 infligé par le Paris Saint-Germain lors de l'ouverture du championnat, ou encore cinq comme le nombre de buts marqués par les joueuses de Sébastien Joseph face à Saint-Maur. (succès 5-2 lors de la sixième journée le 11 octobre). Désormais, ce chiffre leur va si bien. Et les Rafettes ne comptent pas s'en séparer.

 

 

LES FLOPS


A domicile, Soyaux n'y arrive pas

Quatre défaites et un match nul. Autant dire que le stade Léo Lagrane est loin d'être une forteresse imprenable cette saison en D1. Ce manque de résultats à domicile peut se justifier par le peu de réalisme des joueuses de Jean Parédès. Avec seulement dix buts inscrits en onze journées (0,90 but par match), l'ASJ est la troisième plus mauvaise attaque du championat tout juste devant Guingamp (8 buts) et Nîmes (6 buts). Ce qui pose évidemment problème pour s'imposer à domicile. Avec ce nul, les coéquipières de Laura Bourgouin ont raté une occasion de ne pas rester dans le sillage de Rodez. Toutefois, les Sojaldiciennes possèdent le même nombre de points que la saison passée au même stade et elles sont mieux classées (6e contre 7e l'an dernier).


Saint-Maur, dans la tempête

Après la défaite face à La Roche-sur-Yon, l'entraîneur de Saint-Maur aurait annoncé à ses joueuses son limogeage par la direction du club. Selon le technicien francilien, il aurait été poussé vers la sortie par ses dirigeants. Danilson Da Cruz, l'autre coach de l'équipe (qui évolue au Red Star) a décidé de ne pas assurer l'intérim pour l'instant. Peu après avoir appris la nouvelle à la sortie du match, les joueuses ont annoncé leur volonté de ne plus se présenter aux entraînements pour l'instant et menacent de boycotter le match contre l'Olympique Lyonnais ce week-end si leurs coachs, poussés vers la sortie, ne sont pas réintégrés. La semaine risque d'être fortement agitée dans le Val-de-Marne...

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
7 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.