Equipe de France A
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 25/09/2017 00h08
D1 F 2017-2018
Dernier message de cnessy à 24/09/2017 21h15
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 24/09/2017 21h15
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Ukraine-France : Un ensemble mitigé


Publié le 28 octobre 2015 | Equipe de France A
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Ukraine-France : Un ensemble mitigé

Après ce match face à l'Ukraine où la France s'est imposée 3-0, retrouvez notre article attribuant des notes sur dix aux joueuses tricolores avec une appréciation de leur match. Les buts ont d'ailleurs sauvé la prestation de certaines Françaises.


 

 

 

 

Méline Gérard : 5

La gardienne française a dû attraper froid ce mardi à Lviv. Aucun arrêt à effectuer en 90 minutes à l'exception de cette pseudo reprise qu'elle a captée tranquillement (67e). Appliquée et concentrée.


Griedge Mbock Bathy : 4

Le poste de latérale droite ne lui va pas si bien. Si Griedge Mbock Bathy n'a pas été prise à défaut défensivement, elle n'a rien apporté offensivement. Quasiment aucun dédoublement avec Viviane Asseyi qui aurait eu bien besoin d'elle. Ses centres se comptent sur les doigts d'une main. Pas à l'aise du tout même si elle a toujours essayé de jouer simple.

 
Laura Georges : 6

La taulière a réussi sa rentrée. Comme d'habitude, dès la première minute Laura Georges a marqué son territoire par deux interventions très autoritaires dont un tacle dans sa surface (8e, 11e). Elle a bien coupé les trajectoires et a durci les duels quand il le fallait face à Kozyrenko.

 
Wendie Renard : 5,5

La capitaine tricolore n'a pas eu grand chose à faire défensivement à part quelques anticipations et quelques couvertures. Elle a tenté d'apporter le surnombre offensivement quand son équipe coinçait un peu. Mais a manqué de réussite sur les coups de pied arrêtés. Blessée au genou et remplacée par Delannoy (82e).


Amel Majri : 4,5

Son superbe but a sauvé en grande partie son match (69e). Car avant cela, Amel Majri avait été plutôt brouillonne dans ses montées et souvent prévisible. Très généreuse, elle a parfois manqué de précision et d'application balle au pied. A sa décharge, elle n'a pas été franchement aidée par la prestation d'Aurélie Kaci.


Camille Abily : 4

La numéro 10 française n'aura pas réussi le plus grand match de sa carrière. Camille Abily a su maîtriser l'entrejeu sur les rares offensives ukrainiennes mais elle a parfois manqué de précision dans ses ouvertures ou de justesse dans les petits espaces. Peu d'initiative dans la zone de vérité. Remplacée par Kheira Hamraoui (88e).


Elise Bussaglia : 4,5

Plutôt en demi-teinte en première période, Elise Bussaglia s'est bien reprise au retour des vestiaires. Elle a joué plus simplement et s'est rendue plus disponible. Auteure du deuxième but sur une belle demi-volée du droit (59e).

 
Viviane Asseyi : 3

La jeune ailière montpelliéraine est passée à côté de son match. Alors oui quand elle prend de la vitesse, elle parvient à faire des différences mais à part ça le bilan est maigre. De nombreux ballons perdus, des « un contre un » mal négociés et une frappe ratée qui aurait pu mériter mieux (24e).

 
Aurélie Kaci : 3,5

Comme Amel Majri, son match a été sauvé par ce centre décisif pour Elise Bussaglia sur le deuxième but (59e). Sans ça, Aurélie Kaci a connu beaucoup de déchets, a ralenti le jeu, et n'a pas vraiment utilisé le couloir droit pour dédoubler avec sa latérale. Match à oublier.

 
Eugénie Le Sommer : 4

Comme face aux Pays-Bas, Eugénie Le Sommer n'a pas su être décisive. Pourtant, l'attaquante lyonnaise était incisive dans ses premières prises de balle et s'est procurée des situations intéressantes. A l'image de cet enchaînement poitrine reprise du gauche (14e) ou encore sa frappe puissante stoppée par Samson (54e). Elle a connu quelques déchets dans ses transmissions. Remplacée par Le Bihan (81e).


Marie-Laure Delie : 6

Parfois imprécise, l'attaquante parisienne a eu le mérite d'ouvrir le score dans une période où le jeu offensif tricolore était poussif. Après un crochet du droit, elle enroule parfaitement sa frappe du gauche (42e). A touché deux fois la barre transversale dont une dernière reprise pure qui aurait mérité meilleur sort. Farid Benstiti a dû apprécier.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
16 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.