Actus
Sur nos forums
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 24/09/2017 13h54
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de vivie60 à 24/09/2017 12h50
Bundesliga 2017-2018
Dernier message de dovensi à 24/09/2017 12h30
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

D1 - J6 : Les tops et flops du week-end


Publié le 12 octobre 2015 | Actus
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


D1 - J6 : Les tops et flops du week-end

Après chaque journée de Division 1, retrouvez notre article Top(s) / Flop(s). Cette semaine, focus sur les performances d'Ada Hegerberg, la défense perméable de Nîmes ou encore la première victoire de Saint-Etienne.


 

 

 

 

 

LES TOPS


Saint-Etienne arrache sa première victoire

Après un démarrage très compliqué, quatre défaites et un nul, Saint-Etienne commençait à inquiéter. Face au promu nîmois, c'était l'occasion pour les joueuses d'Hervé Didier de décrocher leur première victoire de la saison. Même si ce fut dur et que le succès s'est décidé dans les dernières minutes de la partie, les Vertes ont réussi à s'imposer dans le Gard (1-2). Une première victoire qui leur permet de sortir de la zone rouge mais les soucis dans le jeu ne sont pas réglés pour autant. Quoiqu'il en soit, ce succès est bon pour la confiance car la disette commençait à être longue.

 
Juvisy et Montpellier, la lutte continue

Juvisy et Montpellier sont toujours à égalité de points (22) après leur victoire ce week-end lors de la sixième journée. Ils sont encore les deux seuls clubs invaincus en ce début de championnat avec l'Olympique Lyonnais. Si Juvisy a connu un démarrage quelque peu poussif, la machine semble se régler ces dernières semaines (cinq victoires consécutives en championnat). De son côté, Montpellier et son attaque de feu continue d'impressionner (Léger, Jakobsson, Gauvin ont inscrit quatorze buts au total). Du coup, le choc entre les deux protagonistes ce dimanche va prendre toute son importance dans la lutte pour la deuxième place. Juvisy aura certainement avancera a priori en outsider face au bel effectif héraultais. Peut-être un avantage pour sortir vainqueur ?


Ada Hegerberg, profession buteuse

Déjà onze buts inscrits en six journées dont deux triplés et un doublé. Ada Hegerberg ne se pose pas beaucoup de questions devant le but en ce début de saison. La meilleure buteuse de Division 1 réalise le meilleur début de saison de sa période lyonnaise. Sur ce rythme, elle dépassera la barre des trente banderilles en fin d'exercice. Et du pied droit, du pied gauche ou encore de la tête, la résultat est très souvent le même. Au-delà, de sa réussite dans la zone de vérité, ce qui frappe c'est son activité et son impact sur les défenses adverses. Il y a quelques jours, l'attaquante norvégienne déclarait que l'OL « avait une bonne opportunité de bien faire » en Ligue des Champions. Pour l'instant, elle fait vraiment bien son boulot.

 


LES FLOPS


Guingamp s'éloigne

Après un exercice 2014-2015 intéressant sur le plan du jeu et prometteur en termes de résultats, on espérait voir Guingamp chatouiller la hiérarchie en tête du classement. Mais les départs des unes se fait encore sentir par les autres. Cette équipe bretonne, toujours aussi jeune, semble pour l'instant, s'être éloignée du Top 4. Les joueuses de Sarah M'Barek ont mal débuté face à Soyaux (0-1) et par la suite, malgré un calendrier compliqué (Lyon, Montpellier et le PSG en quatre rencontres), elles n'ont pas encore montré de belles choses cette saison. La victoire à Juvisy et le match nul face à Montpellier en fin de saison dernière semblent un peu loin. Le déplacement à Saint-Etienne permettra de faire oublier la défaite face à Paris.

 
Nîmes, une (non)défense historique ?

Trente et un buts encaissés en six journées. Nîmes connaît un début de saison en forme de parcours du combattant. Ajoutez à cela, l'absence de plusieurs joueuses sélectionnées en équipe de France militaire (Ludivine Diguelman, Elodie Lizzano, Elodie Ramos, Maéli Roux ou encore Delphine Saez) et vous obtenez la pire défense du championnat. Les Nîmoises marchent même dans les traces de Muret, promu en 2013-2014, qui avait rempli ses valises pour la D2 avec 109 buts. Si les joueuses de Gilles Agniel continuent sur ce rythme, elles pourraient atteindre la barre des 113 pions encaissés. Un record potentiel depuis cinq ans. Après le bonheur du premier but en D1 face à Saint-Maur lors de la troisième journée, il va falloir courir après la première victoire. La saison risque d'être longue...

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
9 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.