Lifestyle
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 25/09/2017 00h08
D1 F 2017-2018
Dernier message de cnessy à 24/09/2017 21h15
D1 F 2017-2018
Dernier message de swimapostrophe à 24/09/2017 21h15
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

On a testé FIFA 16 au féminin !


Publié le 02 octobre 2015 | Lifestyle
Par Foot d'Elles


On a testé FIFA 16 au féminin !

Enfin ! Cela faisait un moment que la communauté du football féminin réclamait la présence des féminines dans un jeu vidéo. C'est désormais chose faite, grâce à FIFA 16. La référence des jeux de foot met en valeur les féminines, alors évidemment Foot d'Elles l'a testé !


 

 

 


Ça fait un peu bizarre la première fois, mais ON s’y habitue rapidement… Des filles dans Fifa 16, c’est un peu une révolution. Surtout que l’apparition des féminines sur console ne semble pas avoir été dictée par l’habituel argument commercial. En effet, rien sur la boite d’un jeu lambda n’indique qu’on peut jouer avec des filles. En gros, ça veut dire que l’éditeur EA Sports n’a pas forcémént fait ça pour l’argent, mais bel et bien pour impulser une dynamique.


Allez, entrons dans le jeu désormais. En allumant votre console, vous vous retrouvez sur le menu classique du jeu. Vous pouvez lancer une “partie rapide” comme depuis des années. Pour choisir les féminines, il faut faire défiler les sections d’équipes, classées par pays. Celle qui nous intéresse est sobrement intitulée “Femmes” et apparaît comme un symbole entre “Etats-Unis” et “France”. Dans cette section, vous pouvez choisir l’une des douze équipes féminines disponibles : Allemagne, Angleterre, Australie, Brésil, Canada, Chine, Espagne, Etats-Unis, France, Italie, Mexique, Suède. Les amateurs auront remarqué l’absence notable du Japon, finaliste de la dernière Coupe du monde et vainqueur de la précédente.

 


Une atmosphère adaptée aux féminines
Une fois votre équipe sélectionnée, vous pouvez lancer la partie, modifier votre onze de départ ou votre schéma tactique, ensuite place au terrain ! Là, plus rien ne diffère du Fifa traditionnel en dehors de quelques détails. On note que les arbitres sont également des femmes, que l’ambiance a été adaptée puisqu’on peut entendre des cris de femmes sur le terrain par exemple. Les commentaires aussi ont été mis à niveau, avec le nom des joueuses et quelques anecdotes du football féminin mondial.
Certaines annotations du jeu sont également adaptées quand on circule entre les modes de jeux destinées aux féminines. On ne dit plus niveau “amateur” mais “amatrice” par exemple.



L’élément le plus appréciable restera la modélisation, extrêmement réussie pour la plupart des joueuses. Bluffant. Et pas seulement pour les visages. On reconnait parfaitement les attitudes sur le terrain d’une Wendie Renard ou Gaëtane Thiney, la frappe de balle d’Eugénie Le Sommer ou le toucher d’Amandine Henry.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Un seul mode de jeu spécial filles
Attention toutefois à ne pas vous précipiter vers l’achat de ce jeu. Car si vous ne comptez jouer qu’avec les équipes féminines, vous allez vite tourner en rond. On peut jouer de trois façons. En match amical, seul ou accompagné à la maison. En ligne face à n’importe quel adversaire du monde. Enfin, un mode “Coupe féminine international” a été créé pour l’occasion, en gros, c’est une compétition réunissant toutes les sélections pour une compétition qui ressemble un peu aux JO dans son format. On se prend à rêver en franchissant les tours avec les Bleues, puis on se rappelle que ce n’est qu’un jeu quand on inflige un 3-0 sans bavure à l’Allemagne en demi-finale dans un Parc des Princes plein à craquer...




Encore une barrière qui tombe !
Au final, c’est une véritable réussite qui nous est proposée. Surtout, il s’agit d’une nouvelle barrière qui tombe devant le football féminin. Un outil du jeu permet déjà de savoir que près de 15% des personnes connectées ont essayé un match avec les féminines.
Quand le site Foot d'Elles est né il y a trois ans, personne n'envisageait qu'une femme puisse entraîner des hommes. Que des footballeurs professionnels accepteraient de se mettre au même niveau que leurs collègues féminines. Il paraissait même fou qu'un jeu vidéo puisse donner du crédit au football féminin et on envisageait à peine de pouvoir organiser une Coupe du monde... La preuve que les barrières tombent une à une et à Foot d’Elles, on miserait bien une petite pièce sur la création d’un jeu entièrement dédié aux filles d’ici la Coupe du monde 2019...



Qui est ?


La meilleure joueuse du monde :
Carli Lloyd (USA) en tête, puis ex-aequo : Aby Wambach (USA), Megan Rapinoe (USA), Louisa Necib (FRA), Nadine Kessler (ALL)

La plus technique : Megan Rapinoe (USA)
La plus rapide : Sydney Leroux (USA)
La plus physique : Melanie Behringer (ALL)
Meilleure défenseure : Becky Sauerbrunn (USA)
Meilleure gardienne : Hope Solo (USA)

Les 3 meilleures nations : USA, Allemagne et France.


Pourquoi ça vaut le coup ?


- Parce que mettre une raclée à l'Allemagne avec les Bleues, ça n'a pas de prix.


- Parce qu'il faut soutenir cette innovation d'EA Sports pour avoir plus à l'avenir.


- Parce que le foot féminin est respecté... Et ce n'est pas tous les jours le cas !

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
13 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.