Equipe de France A
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de matt75 à 19/10/2017 10h46
EDF Objectif 2019
Dernier message de matt75 à 19/10/2017 10h46
EDF Objectif 2019
Dernier message de rach63 à 19/10/2017 10h27
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Méline Gérard, dans la peau d'une numéro 1 ?


Publié le 21 septembre 2015 | Equipe de France A
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Méline Gérard, dans la peau d'une numéro 1 ?

En l'absence de Sarah Bouhaddi, Méline Gérard a disputé l'intégralité de la rencontre amicale face au Brésil samedi dernier au Havre (2-1). Par son « ancienneté » dans le groupe et sa participation au Mondial, la gardienne de l'Olympique Lyonnais semble avoir une longueur d'avance sur Amandine Guérin et Laëtitia Philippe.


 

 

 

 

Sarah Bouhaddi, absente pour une blessure à l'épaule et Céline Deville non-convoquée, Méline Gérard a donc été propulsée titulaire dans les cages face au Brésil ce samedi (victoire 2-1 en amical) pour sa deuxième sélection. La portière lyonnaise n'a pris aucun risque sur ses prises de balles, comme pour se rassurer et appréhender ce nouveau costume de titulaire. « Lorsqu'on est titulaire, même contre une petite nation, cela a toujours une saveur particulière de jouer en équipe de France », confie-t-elle.

Même si le sélectionneur ne veut pas dévoiler sa hiérarchie, la Lyonnaise veut saisir l'occasion : « Nous au niveau des gardiennes, on sait comment cela se passe, il y a une hiérarchie. Là, avec la blessure de Sarah et la non-convocation de Céline Deville c'est sûr que j'ai une opportunité tout comme Laëtitia Philippe et Amandine Guérin, on a vraiment toutes envie de prendre cette place de numéro 1. Moi en tout cas, j'en rêve ». Ces absences combinées sont également une opportunité pour le sélectionneur. « Les gardiennes, il faut les tester maintenant, je ne vais pas les essayer aux Jeux olympiques ! », s'exclame Philippe Bergerôo, avant d'ajouter : « Le président Noël Le Graët m'a demandé de préparer l'avenir. Je suis dans cette logique et il n'y a pas de raison de changer, l'équipe de France appartient à tout le monde. » 


Gérard, l'avenir des cages tricolores ?

Sur les trois gardiennes convoquées pour ces deux rencontres, Méline Gérard est celle qui a le plus d'expérience. Elle a pu vivre un Mondial, dans la peau d'une gardienne remplaçante., et prendre un peu plus de place dans le groupe : « C'est sûr que je suis à l'aise avec ce groupe, j'ai vécu avec elles pendant un long moment. Et il y a pas mal de Lyonnaises, j'ai mes automatismes avec elles, si cela peut servir pour le groupe tant mieux ». Si elle réalise des bonnes performances chez les Bleues, elle pourra postuler au poste et prendre la tête de la hiérarchie. A 25 ans, Méline Gérard entre tout à fait dans ce début de projet à long terme impulsé par Philippe Bergerôo. Elle a débuté le championnat titulaire sans être trop sollicitée pour l'instant, mais il faudra qu'elle conserve du temps de jeu lorsque Sarah Bouhaddi sera de retour. 

D'autant qu'avec une Laëtitia Philippe qui, a priori laissée tranquille par les blessures, souhaite et a les moyens de perturber cette hiérarchie, la lutte pour la place de numéro 1 risque d'être très intéressante dans les prochaines semaines. Et il ne faut pas oublier Amandine Guérin, qui « sort d'un très bon tournoi universitaire », explique le sélectionneur : la gardienne de Soyaux a en effet été sacrée lors des Universiades 2015 en Corée du Sud. La concurrence est présente.

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
7 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.