Equipe de France A
Sur nos forums
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de johnjhee69 à 21/09/2017 18h02
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 17h45
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de sab8969 à 21/09/2017 12h00
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Bleues : Léger, une première pour durer


Publié le 16 septembre 2015 | Equipe de France A
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Bleues : Léger, une première pour durer

Pour la première fois de sa carrière, Marie-Charlotte Léger, attaquante de Montpellier, a été convoquée en équipe de France A, à 19 ans. En pleine découverte de l'univers tricolore, la native d'Abbeville ne compte pas s'arrêter là et veut presque débuter une autre carrière.


 

 

 

 

Elle est la nouvelle gâchette de l'équipe de France. Pour la première fois de sa jeune carrière, Marie-Charlotte Léger, attaquante de Montpellier de 19 ans, a été convoquée en équipe de France A. C'est son club qui lui apprend sa présence dans le groupe pour ces deux matches contre le Brésil (19 septembre au Havre) et la Roumanie (22 septembre au Mans). « J'ai été surprise, je ne pensais vraiment pas être ici car je suis encore jeune et normalement je suis U20, j'étais super contente ».

Auteure de trois buts en autant de journées de Division 1 (ndlr : huit la saison passée avec Metz), sa première dans le groupe tricolore n'étonne pas grand monde. « Je ne suis pas surprise dans le sens où j'avais vu à Metz une joueuse de qualité, même si le club était en difficulté. Si elle a été appelée c'est qu'elle fait un très bon début de saison », constate Camille Abily. « Je l'ai convoquée, déjà pour mettre la pression à certaines de mes joueuses. Et je l'avais vue il y a un an sur un stage à Clairefontaine. Je lui avais trouvée des qualités ; elle doit encore mûrir, mais elle marque des buts. Il faut préparer l'avenir », explique le sélectionneur Philippe Bergerôo.


La découverte des « A »

Marie-Charlotte Léger a d'ailleurs tout de suite été plongée dans le bain dès son premier entraînement en début de semaine et pu constater la différence de niveau en équipe de France A : « L'entraînement cela change car avec des joueuses d'expérience cela va plus vite dans les déplacements, dans les passes ».

En dehors du terrain, c'est tout un environnement que «  MC » doit appréhender. Quand la jeune montpelliéraine entre dans le salon de Clairefontaine pour son premier point presse, elle est un peu perdue. Guidée par l'attaché de presse, elle répond à de nombreuses interviews avec gentillesse et timidité, surtout soulagée de ne pas voir trop de caméras : « Il y avait un peu de stress car on ne sait pas comment s'y prendre. Je n'avais jamais été interviewée autant en une demi-heure ».

 
De la suite dans les idées

Pour celle qui a fréquenté de nombreuses sélections de jeunes (U16, U17, U19), cette première chez les A est une étape de plus dans sa progression. « C'est un peu une récompense avec tous les efforts que j'ai faits que cela soit en club ou avec les équipes de France jeunes. Mais je le vois surtout comme le début de quelque chose, d'une carrière », avance-t-elle. Comme si sa carrière dépendait de sa réussite avec l'équipe de France. « Le plus dur ce n'est pas d'y aller mais d'y rester, après on verra bien. Ce sont vraiment des joueuses qui ont de la qualité, de l'expérience, moi je suis là et je suis encore jeune. Il y en a parmi elles qui ont dix ans de plus que moi ». Et pour arriver à ses fins, « MC » sait qu'elle doit encore travailler sur « ses efforts défensifs » notamment, une de ses lacunes.

A peine convoquée, elle pense déjà à faire partie du groupe pour les Jeux Olympiques de Rio 2016. C'est dire si la jeune fille a des ambitions et ne compte pas s'arrêter à une première convocation chez les A.

 

 

Crédit photo : www.fff.fr

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
5 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.