Foot international
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h03
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h01
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 22h26
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Du riffifi en Australie !


Publié le 09 septembre 2015 | Foot international
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Du riffifi en Australie !

L'équipe australienne de football féminin est en grève depuis mardi, alors que la nouvelle convention collective n'est pas considérée satisfaisante. La tournée aux Etats-Unis pour le Victory Tour est annulé, et la situation actuelle ressemble fortement à une impasse. Explications


 

 

 

Les Matildas sont en grève ! Les joueuses de l'équipe nationale australienne se sont déclarées en grève mardi. En cause, des salaires non payés depuis deux mois et une nouvelle convention collective non satisfaisante. Les joueuses ont donc séché le stage pré-tournée aux Etats-Unis, où les Matildas devaient rencontrer à deux reprises les championnes du monde, alors que plus de 60 000 billets ont déjà été vendus pour ces deux matches.

 

Des efforts unilatéraux

La dernière convention collective a pris fin après la Coupe du Monde. La fédération australienne et le syndicat des joueuses et joueurs australiens n'ont depuis pas trouvé d'accord pour une nouvelle convention. Les joueurs australiens sont dans la même situation et ont été les premiers à séché un rendez-vous officiel. Le conflit principal concerne d'ailleurs les joueurs de A-League, l'équivalent masculine de la W-League. Les Matildas ont donc rejoint le mouvement, considérant que la nouvelle offre consitutuait un manque de respect envers des joueuses qui faisaient d'énormes sacrifices pour défendre les couleurs de leur pays.

Lydia Williams, gardienne de but des Matildas et membre du CA du PFA (le syndicat des joueurs et joueuses) a déclaré que "la décision avait été très difficile à prendre, mais qu'il était tout simplement injuste qu'il soit attendu que les joueuses continuent à faire d'énormes sacrifices pour jouer pour l'Australie. Les joueuses n'ont pas été payées ces deux derniers mois, et ont tenté à de nombreuses reprises de trouver un accord pour permettre au football féminin australien de grandir. Il s'agit du futur du football australien. Nous voulons qu'il devienne un sport populaire pour les femmes australiennes, et nous voulons être une des meilleures équipes au monde. La position de la FFA (la fédération) montre qu'elle ne partage pas ces ambitions, qu'elle ne comprend et ne respecte pas ce que nous avons donné pour ce sport. Nous demandons simplement à ce que la FFA fasse son travail pour pouvoir grandir tous ensemble."

Les joueuses australiennes ont reçu le support de plusieurs de leurs collègues, à commencer par des joueuses telles que Nadine Angerer (Allemagne) et Jodie Taylor (Angleterre) qui ont évolué dans le championnat australien.

 

 

Quelles conséquences ?

Pour le moment, la tournée aux Etats-Unis est annulée. Les Matildas devaient rencontrer les championnes du monde états-unienne à deux reprises, les 17 et 20 septembre, lors du deuxième volet du Victory Tour post-Coupe du Monde. Deux rencontres qui devaient être une fête ainsi qu'une belle opposition entre deux équipes de qualité, devant un public venu très certainement en nombre, puisque plus de 60 000 billets ont déjà été vendus, ce qui impliquerait des conséquences financières. Les Etats-Unis vont donc devoir réagir vite.

Concernant les Matildas, elles sont dans l'impasse pour le moment. Leur sort est-il lié à celui de leurs collègues masculins ? Difficile à dire. Dans tous les cas, il va falloir trouver une solution rapidement car le championnat se profile avec de nombreuses internationales qui ont déjà signé avec un club. Si la situation devait s'éterniser, les conséquences pourraient s'alourdir...

 

 

 

Crédit photo : thewomensgame.com

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
8 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.