Actus
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de thenightwalker à 26/09/2017 14h16
D1 F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 26/09/2017 14h04
D1 F 2017-2018
Dernier message de sab8969 à 26/09/2017 13h50
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Le PSG ne veut plus être un dauphin


Publié le 26 août 2015 | Actus
Par Charlotte Vincelot pour Foot d'Elles


Le PSG ne veut plus être un dauphin

Malgré une progression sensible année après année, le PSG n'a toujours pas remporté de titre depuis sa professionnalisation. Avec un recrutement une nouvelle fois raisonné, le PSG veut désormais décrocher un titre, quelques mois après avoir échoué à la 2e place en championnat et en finale de la LDC.


 

 

 

La saison dernière a laissé un goût amer aux joueuses du PSG, une nouvelle fois dauphines de Lyon en championnat, et battues dans le temps additionnel par Francfort en finale de la Ligue des Champions féminine. Pourtant, ce fut probablement la meilleure saison de l'équipe depuis sa professionnalisation : en championnat, la barre des 80 points a été franchie, et l'équipe a amélioré à la fois son nombre de buts inscrits et encaissés (malgré les 4 buts pris face à Lyon à domicile). Le PSG a surtout raté LE match qu'il ne fallait pas, à domicile contre l'OL. En LDC, l'issue fut cruelle, c'est certain, mais quel parcours du club de la capitale, qui a éliminé l'OL et Wolfsburg, certainement les deux meilleures équipes européennes de ces dernières années, en allant l'emporter à chaque fois à l'extérieur ! Le seul véritable couac, en plus du match contre l'OL, eut lieu en Coupe de France, où le PSG est sorti par la petite porte face à une équipe de Guingamp séduisante dès les huitièmes de finale.

 

Un recrutement raisonné

Cette année, plusieurs joueuses ont quitté le club parisien : Karima Benameur, qui va se battre pour une place en équipe de France à Juvisy, Aurélie Kaci, de retour à l'OL, Linda Bresonik et Annike Krahn de retour en Allemagne, ainsi que Sara Gama, de retour à Brescia. Fatmire Alushi, enceinte, fait toujours partie de l'effectif. Pour les remplacer, le PSG a fait signer un contrat pro à plusieurs de ses jeunes talents (Anissa Lahmari, Marie-Antoinette Katoto, Perle Morroni, Grace Geyoro...) et a recruté trois joueuses, pour le moment. La première fut l'Allemande Anja Mittag, attaquante qui a terminé le Mondial canadien avec le Soulier de Bronze. Elle a remporté une Coupe du Monde et deux Euros, et les championnats allemand et suédois à plusieurs reprises. Une valeur sûre. L'ont rejointe à Paris Erika et Cristiane, cette dernière n'arrivant pas en terrain inconnu puisqu'elle a déjà évolué sous les ordres de Farid Benstiti en Russie, avec Anja Mittag à Potsdam, et surtout avec Kosovare Asllani à Linköping et Chicago.

 

Objectif : titre(s)

C'est la suite logique de la progression du PSG qui aurait déjà obtenu plusieurs titres nationaux sans un Olympique Lyonnais intouchable ou presque en France. La concurrence sera encore plus forte cette année sur le plan national avec des équipes qui se sont bien renforcées et chercheront la qualification en Ligue des Champions, et sur le plan européen avec notamment trois clubs allemands cette saison. Mais le groupe parisien commence à avoir du vécu, devrait être gonflé à bloc après les déconvenues passées auxquels on peut ajouter celle de la Coupe du Monde, pour toutes les concernées ou presque, et s'est encore renforcé avec des joueuses de grand talent et à la grande expérience qui devraient apporter beaucoup, et pas seulement sur le terrain. Pour atteindre ses objectifs, le PSG a décidé d'affronter trois des meilleures équipe allemandes lors de sa préparation, et n'a pas perdu aucun de ces matches, c'est donc dans un état d'esprit conquérant et avec des certitudes que le club parisien va débuter sa saison ce dimanche.

 

Les joueuses à suivre

Toutes, ou presque. La défense du PSG, extrêmement solide, a su réaliser de grosses performances malgré des blessures notamment de sa paire Laura Georges/Josephine Henning, grâce à Annike Krahn et une énorme Sabrina Delannoy en fin de saison. La gardienne Katarzyna Kiedrzynek a réalisé une deuxième moitié de saison exceptionnelle et devra confirmer. Les recrues seront évidemment à surveiller. Si l'apport d'Anja Mittag ne fait aucun doute, Cristiane va-t-elle retrouver son niveau ? Erika va-t-elle pouvoir jouer toute la saison sans blessure ? A suivre également les retours de blessures de Lindsey Horan, qui avait commencé très fort la saison passée, de Ghoutia Karchouni (deux saisons blanches) et de Léa Declercq (une saison blanche). Marie-Laure Delie va-t-elle continuer sur sa lancée de la fin de saison dernière et de la Coupe du Monde ? Kheira Hamraoui va-t-elle enfin montrer toutes ses qualités de façon continue ? Kenza Dali va-t-elle continuer sa progression ? Les néo-pros auront l'occasion d'engranger de l'expérience pour les années à venir, alors que le duo Caroline Seger-Shirley Cruz, s'il ne connait pas de blessure, sera encore une fois le coeur -et le baromètre- de l'équipe.

 

Crédit photos : psg.fr

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
10 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.