Les Bleues
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de rial84 à 20/11/2017 10h38
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 20/11/2017 10h23
D1 F 2017-2018
Dernier message de anaxagore à 20/11/2017 10h10
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Le réalisme, faiblesse tactique de taille


Publié le 27 juin 2015 | Les Bleues
Par Anthony Rech pour Foot d'Elles


Le réalisme, faiblesse tactique de taille

Après chaque match de l'équipe de France dans cette Coupe du Monde, Foot d'Elles vous propose une analyse tactique de la rencontre, avec l'avis de notre consultante Sandrine Dusang.


 

 

 

 

 

 

Le niveau physique

Ce quart de finale a été un régal d'intensité, de rythme de jeu et de duels, même parfois à la limite. Tous les ingrédients pour une grande rencontre de Coupe du Monde. Les Bleues ont d'ailleurs répondu présentes, mais cela n'a pas suffi sur 90 minutes.

« L'intensité du match a été incroyable, je pense que c'est la première fois que je vois les Bleues secouer les Allemandes comme ça. En termes de volonté et d'impact physique, l'équipe de France a vraiment fait une partie énorme. Pressing, duels... Les Tricolores y étaient. Les Allemandes semblaient étouffées et n'étaient franchement pas sereines en première mi-temps. Finalement, c'est dans les 15-20 dernières minutes de la rencontre que cela s'est rééquilibré, et que les Allemandes ont réussi à s'imposer davantage physiquement », analyse Sandrine Dusang, consultante Foot d'Elles.

 

La maîtrise collective

Dans ce quart de finale, l'équipe de France a plutôt possédé le ballon jusqu'aux prolongations et a développé un niveau de jeu très qualitatif. Mais il a encore une fois manqué le petit plus qui permet de créer l'exploit en Coupe du Monde. « Les Françaises ont fait un énorme match. Un match plein comme on dit. Il ne manquait plus que la victoire au bout pour en faire LE match. C'est vraiment frustrant parce que ce que les filles ont proposé dans le jeu, c'est ce qu'elles pouvaient faire de mieux. Solidarité défensive, mobilité, combinaisons, enchaînements en une ou deux touches, déviation, alternance jeu court/Jeu long. »

 

L'éternel manque d'efficacité

Si l'équipe de France avait retrouvé le chemin des filets face au Mexique et à la Corée du Sud, les joueuses de Philippe Bergerôo sont retombées dans leurs travers face à l'Allemagne. Et n'ont pas su faire le break en seconde période. Une statistique parlante : 24 frappes au total pour seulement 4 tirs cadrés. Un bilan trop maigre pour renverser la Mannschaft.

« Les Bleues ont eu les occasions pour l'emporter. Elles ont eu plus de corners, plus de coups-francs et ont frappé davantage que les Allemandes... Malheureusement, l'équipe de France a laissé passer sa chance aux 1e et 117e minutes notamment. Mêmes si la France a progressé de ce côté-là, il manque toujours ce brin d'efficacité supplémentaire pour s'imposer dans ce genre de match. »

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
22 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.