Actus / Chronos
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h03
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 23/09/2017 13h01
1ère liste de Corinne Diacre
Dernier message de ebro95 à 21/09/2017 22h26
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Une surprise australienne pour le Brésil ?


Publié le 21 juin 2015 | Actus / Chronos
Par Sandrine Dusang pour Foot d'Elles


Une surprise australienne pour le Brésil ?

Ce dimanche à 19h00, le Brésil et l'Australie s'affronteront dans le troisième 8e de finale de la compétition. Si les Brésiliennes sont favorites, les Matildas semblent avoir les qualités nécessaires pour maintenir le suspense, voire créer une éventuelle surprise. Présentation.


 

 

 

Après les victoires de l'Allemagne et de la Chine hier (samedi 20 juin), c'est au tour du Brésil et de l'Australie de s'affronter. Si le classement FIFA et les précédentes confrontations entre les deux équipes, placent le Brésil en favori, il faudra néanmoins compter sur les Matildas, qui semblent prêtes à relever le défi pour accéder aux quarts de finale.

 

Un peu d'histoire

Depuis 2007, Brésiliennes (7e au classement FIFA) et Australiennes (10e) se sont affrontées à quatre reprises. Quatre rencontres scellées par trois victoires des Auriverdes contre une seule pour les Aussies. D'abord, lors de la Coupe du Monde 2007, le Brésil éliminait les Matildas en quart de finale (3-2), pour ensuite atteindre la finale où il s'inclinait 2-0 face à l'Allemagne. Le 29 juin 2011, les deux nations se retrouvaient dans le même groupe (D) lors du Mondial allemand, et la Seleçao s'imposait encore une fois, grâce une réalisation de Rosana (1-0). Le Brésil et l'Australie occupaient les deux premières places du groupe, mais allaient tous deux s'incliner respectivement face aux Etats-Unis et à la Suède, en quarts de finale. Plus récemment (en avril 2014), une double confrontation s'est jouée à Brisbane, entre les deux équipes. Si la première manche était remportée par le Brésil (1-0), la seconde était enfin l'occasion de voir l'Australie s'imposer (2-1) !

Avantage au Brésil donc, mais mieux vaut rester prudent...

 

« L'historique face à l'Australie nous est favorable, mais cela ne signifie pas grand chose. Nous renterons sur le terrain pour gagner et franchir cette étape. Nous devons prendre les matches les uns après les autres, surtout dans une compétition telle que la Coupe du Monde » - Beatriz, milieu offensive du Brésil.

 


L'Australie peut-elle déjouer les pronostics ?

Si le Brésil est aisément sorti de son groupe (E) avec trois victoires face à la Corée du Sud, l'Espagne et le Costa Rica, l'Australie s'est elle, davantage fait remarquer en s'emparant de la deuxième place dans le « groupe de la mort » (D). Lors des matches de poule, les joueuses d'Alen Stajcic ont confirmé leur progression et montré de nombreuses qualités, tant offensivement que défensivement. Seront-elles suffisantes, face au Brésil, 7e équipe au classement mondial ?

L'armada offensive de la Seleçao a de quoi faire peur. Marta la première. Mais cela n'a pourtant pas l'air d'effrayer les Matildas, qui semblent sûres de leurs forces et prêtes à rivaliser avec leurs homologues brésiliennes. Si ce n'est pas le cas, alors elles le font bien croire.

 

« Je ne suis pas inquiète à propos de Marta... Si j'étais Marta, je serais davantage préoccupée par Caitlin Foord » - Lisa De Vanna, capitaine de l'Australie.

 

Quoi qu'il en soit, la partie s'annonce d'ores et déjà palpitante. En particulier au milieu du terrain où le triangle Van Egmond/Kellond-Knight/Gorry, devra lutter et résister au trio brésilien, Thaïsa/Formiga/Andressa.

Défensivement, l'Australie pourra compter sur la solide Laura Alleway, et la jeune Caitlin Foord pour freiner les attaques de Cristiane et Marta notamment. En revanche, si les Australiennes veulent garder leur cage inviolée face aux virevoltantes Brésiliennes, il faudra qu'elles soient un peu plus réactives sur le cadrage du porteur de balle aux abords de la surface.

Offensivement, les Australiennes ont aussi de quoi embêter la défense du Brésil, qui jusque là n'a pas encaissé le moindre but. Lisa De Vanna, Kyah Simmon ou la jeune Samantha Kerr (qui se révèle un peu plus à chaque match) ont les armes pour trouver la faille dans une défense qui a semblé parfois fébrile sur des ballons longs joués dans le dos. Cela tombe à point nommé pour De Vanna, puisque c'est sur ce genre d'action qu'elle a marqué face à la Suède... Alors, chiche de la refaire contre le Brésil ?

Avantage au Brésil oui, mais étrangement on sent que l'Australie peut faire quelque chose... Pas vous ? 

 

 

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
3 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.