Phase de groupes
Sur nos forums
D1 F 2017-2018
Dernier message de chrdollar à 25/09/2017 23h34
D1 F 2017-2018
Dernier message de alhazred à 25/09/2017 23h12
D1 F 2017-2018
Dernier message de bougezvous à 25/09/2017 22h51
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Groupe C : L'heure du bilan pour le Japon, la Suisse et le Cameroun pas encore fixés


Publié le 16 juin 2015 | Phase de groupes
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


Groupe C : L'heure du bilan pour le Japon, la Suisse et le Cameroun pas encore fixés

Alors que le Japon est qualifié -et que l'Equateur est éliminé- retour sur les chiffres marquant d’un groupe où le spectacle a été assuré. Un spectacle qui devrait se poursuivre mardi soir, entre la Suisse et le Cameroun, qui se disputeront une place en 8ème de finale.


 

 

 

 

 

 

3
C’est le nombre de triplés réalisés par des joueuses du groupe C. Il s’agit de la Camerounaise Gaëlle Enganamouit, lors du premier match contre l’Equateur. Deux Suissesses ont ensuite infligé la même punition aux Equatoriennes : Ramona Bachmann et Fabienne Humm, lors de la victoire suisse 10-1.

 

-15
C’est le bilan de la plus mauvaise équipe de la compétition pour le moment : l’Equateur. Les joueuses de Vanessa Arauz, qui dirige un des groupes les plus jeunes de la Coupe du Monde (23 ans de moyenne), a déjà encaissé 16 buts. Mauvaise nouvelle pour la tricolor : elles affronteront les Japonaises, première du groupe, lors de la dernière journée.

 

21
Le groupe C est le groupe qui- à égalité avec le groupe B- a vu le plus de buts. En tout, 21 ont été inscrits au cours de ces deux journées. Et la tendance devrait être la même lors de cette dernière journée, alors que le Japon recevra l’Equateur, et que la Suisse et le Cameroun, toujours au coude à coude, s’affronteront.

 

Un match qui devrait tenir ses promesses

La tension sera à son maximum ce mardi (23h heure française) alors que le Cameroun, 3 points au compteur, et la Suisse, qui affiche le même bilan, s’affrontent pour reprendre, ou conserver la deuxième place qualificative du groupe C. Car oui, si le Japon peut encore perdre sa première place à la différence de buts, il faudrait pour cela que la Suisse s’impose et surtout que les nippones s’inclinent face à l’Equateur. Alors que ses deux poursuivants n’ont fait qu’une bouchée des jaunes et bleues, on voit mal les championnes du monde en titre s’incliner.

Ce Suisse-Cameroun s’annonce par conséquent haletant. Les Helvètes sont en position de force avant cette rencontre. Elles devancent les Lionnes à la différence de buts, ce qui veut dire que même en cas de résultat nul, elles resteraient devant leurs adversaires. Quelle stratégie adopteront Martina Von-Tecklenburg et ses joueuses contre le Cameroun ? Après ce qu’elles ont proposé contre l’Equateur et le Japon il serait étonnant de les voir défendre tout le match, au risque de se faire surprendre par les Camerounaises.

Ce match oppose aussi les deux formations qui ont le plus impressionné dans ce Groupe C. Ce sont les deux meilleures attaques du groupe (10 buts pour la Suisse, 7 pour le Cameroun), et aussi celles qui ont proposé le plus beau football. Seul soucis, là où les japonaises ont fait la différence, de par leur expérience, c’est le réalisme des deux équipes. Si Camerounaises et Suissesses ont à chaque fois poussé contre les Nippones, elles n’ont pas su concrétiser leurs nombreuses occasions.

Autre avantage pour la Suisse, la fatigue qu’ont laissé entrevoir les Camerounaises vendredi. Si cinq jours séparent les deux rencontres, on a clairement vu les Lionnes exténuées en fin de match contre le Japon. Leur joueuse phare, Gaëlle Enganamouit, étant même victime de crampes en fin de rencontre. Dans le même temps, les Suissesses s’imposaient tranquillement face à l’Equateur. Si cette « finale » avant l’heure était attendue, on n’imaginait pas les deux équipes à un tel niveau. Et on ne se plaindra pas de la voir aussi indécise, même si tout suspens aura définitivement disparu dans quelques heures.

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
4 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.