Phase de groupes
Sur nos forums
EDF Objectif 2019
Dernier message de rial84 à 20/10/2017 13h16
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 20/10/2017 12h30
EDF Objectif 2019
Dernier message de bougezvous à 20/10/2017 12h04
Toutes les discussions
desi porn
desi porn hub videos
Heißen hure porno

Groupe C : Le Japon qualifié dans la douleur


Publié le 13 juin 2015 | Phase de groupes
Par Vincent Roussel pour Foot d'Elles


Groupe C : Le Japon qualifié dans la douleur

Grâce à sa difficile victoire face au Cameroun, hier soir, le Japon est le premier qualifié pour les huitièmes de finale. En revanche l'incertitude est totale sur l'identité du deuxième qualifié, qui sera révélé à l'issue du match Cameroun-Suisse mardi prochain.


 

 

 

 

 

Le Cameroun peut avoir des regrets

Le Cameroun avait démontré de bonnes choses face à l’Equateur. Mais la tâche s’annonçait plus compliquée contre le Japon. Si la logique a été respectée, les Lionnes ont fait durer le suspens jusqu'au bout. Le Japon est très bien entré dans son match, Sameshima marquant le premier but de la rencontre après cinq minutes de jeu seulement.

Dominées, les joueuses de Enow Ngachu encaissent un deuxième but dix minutes plus tard. Sur un centre venu de la gauche cette fois, Sagasawa, délaissée par la défense camerounaise, marque de la tête après que le ballon a lobé Ngo Ndom (2-0). A l’image d’une Enganamouit encore en grande forme hier soir, les Camerounaises vont se reprendre, et se créer plusieurs occasions nettes (22e, 27e, 29e). Mais en manque d’éfficacité offensive, elles laissent les Japonaises repartir aux vestiaires avec deux buts d’avance.

Un avantage qui paraît confortable, et pourtant, la seconde période va donner des sueurs froides aux Nippones. Et des regrets aux Camerounaises. Lors du deuxième acte, elles vont souvent mettre la défense du Japon en danger, et pourront regretter de ne pas avoir fait preuve de plus de réalisme devant le but. Malgré de nombreuses occasions (59e, 61e, 71e, 88e) le score est toujours le même. Jusqu’à la 89ème minute et un but de Nchout, magnifiquement lancée par Enganamouit (2-1).

Dans un stade en ébullition, les Lionnes auront l’occasion de revenir une nouvelle fois au score pendant le temps additionnel, mais Enganamouit, peu en réussite hier soir, manque une nouvelle fois le cadre. Les Camerounaises auraient donc pu mieux s’en tirer, et devront donc battre la Suisse mardi pour se qualifier pour les phases finales. Bousculé lors de ses deux premiers match de la compétition, le Japon reste invaincu et est le premier qualifé pour les huitièmes de finale.


Les compositions :

- Japon : 18-Kaihori, 2-Kinga, 3-Iwashimizu, 4-Kumagai, 5-Sameshima, 6-Sakaguchi(remp. : Sawa, 64ème), 8-Miyama (C), 9-Kawasumi (Remp. : Ohno, 55ème), 13-Utsugi, 15-Sugasawa (Remp. : Kamionobe, 85ème), 17-Ogimi.

- Cameroun : 1-Ngo Ndom, 2-Manie (C), 4-Leuko, 7-Onguene (remp. : Ejangue, 72ème), 8-Feudjio, 9-Ngono Mani (remp. : Nchout, 62ème), 10-Yango, 12-Meffometou Tcheno, 13-Bou Ndjouh, 17-Enganamouit, 20-Ngo Mbelec (Remp. : Zouga Francine, 47ème).

 

Joueuse du match : Gaëlle Enganamouit

 

 

La correction suisse

Après leur défaite face au Japon, les Suissesses avaient à cœur de se reprendre afin de ne pas lâcher la course à la deuxième place. En face d’elles, les filles de Vanessa Arauz voulaient montrer un meilleur visage après la terrible déroute face au Cameroun. Après dix minutes de jeu, la question n’était plus de savoir « si » l’Equateur craquerait, mais plutôt « quand ». 

Encore une fois plombées par un manque d’efficacité criant devant le but, les coéquipières de Ramona Bachmann se souviendront du fait que le premier but suisse en Coupe du Monde a été inscrit… par une Equatorienne. A la 24e minute de jeu, Humm déborde côté droit, rentre dans la surface et centre fort en retrait. La défenseure équatorienne Ponce envoie le ballon dans ses propres filets.

Si la Tricolor aurait pu bénéficier d’un penalty à la 30e minute, la domination suisse dans cette première période est flagrante. Les joueuses de Martina Von-Tecklenburg vont d’ailleurs enfin marquer, juste avant la mi-temps. A la 46ème minute, suite à une percée de Crnogorcevic côté gauche, Aibogun coupe le centre de cette dernière devant le but pour inscrire le deuxième but de la Suisse au Canada. Au pire des moments pour les Equatoriennes. Nul doute que ces deux buts auront été un déclic pour la sélection suisse. Au retour des vestiaires elles vont corriger des Equatoriennes dépassées. En cinq minutes, Humm va tout d’abord s’offrir un triplé ( 46e, 49e, 50e), avant que Bachmann n’y aille de son doublé (59e, 61e, 7-0 pour la Suisse). Si Ponce sauve l’honneur pour les Equatoriennes à la 62e, elle va inscrire son troisième but de la rencontre (le deuxième contre son camp) quelques minutes plus tard à la suite d’un cafouillage sur un corner suisse (70e, 8-1 pour la Suisse).

En fin de match, les Helvètes vont inscrire deux nouveaux buts : par Muser qui marque grâce à une erreur de Berruz, puis par Bachmann qui vient elle aussi inscrire son troisième but de la soirée. Avec ce 10-1 infligé à l’Equateur, les Suissesses dépassent le Cameroun (à la différence de but), qu’elles défieront mardi pour la deuxième place du groupe.


Les compositions :
- Suisse : 1-Thalmann, 4-Rinast, 5-Maritz (remp. : Remund, 57ème), 7-Moser, 9-Waelti, 10-Bachmann, 13-Crnogorcevic, 14-Kiwic (remp. : Kuster, 72ème), 15-Abbe (remp. : Zehnder, 51ème) (C), 16-Humm, 19-Aigbogun.


- Equateur : 1-Berruz, 2-Ortiz (remp. : Salvador, 47ème), 3-Aguilar (C), 5-Olvera, 6-Ponce, 7-Rodriguez, 11-Quinteros, 15-Palacios (remp. : Barre, 69ème), 19-Real, 20-Pesantes, 21-Velarde (remp.: Vasquez, 79ème).

 

Joueuse du match : Ramona Bachmann

 

Partager :
Version imprimable Envoyer par mail
5 Commentaires

Vous devez être connecté pour voir les commentaires.